Sante-Medecine
Recherche

Varicelle adulte et enfant - Recommandations vaccinales (HSCP)

Mars 2015
En juillet 2007, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a publié un guide concernant les recommandations pour le vaccin de la varicelle. La varicelle est une maladie virale très contagieuse souvent contractée pendant l'enfance. Elle est bénigne mais on compte encore environ chaque année 3 000 hospitalisations et 20 décès.
Ce guide définit le profil du patient à traiter et les démarches de la vaccination.

Typologie du patient et traitement

Les patients concernés par la vaccination


  • Enfants de moins d'1 an.
  • Patients sans antécédent de varicelle :
    • adolescents de 12-18ans,
    • femmes en âge de procréer (après test de grossesse),
    • femmes jeunes mamans.
  • Professionnels de santé :
    • médecins en contact avec des nourrissons, patients immunodéprimées et demandeurs de greffes ;
    • étudiants en 1re année et professionnels à l'embauche.

La varicelle de l'enfant

  • La HCSP explique que la varicelle de l'enfant reste bénigne dans 90 % des cas mais certains facteurs de risques peuvent entraîner des complications :
    • l'âge : fort risque de mortalité chez l'enfant de moins de 5 ans et l'adulte de plus de 20 ans,
    • contagion intrafamiliale,
    • présence de lésions cutanées,
    • asthme,
    • prise de corticoïdes et anti-inflammatoires.

La varicelle de l'adulte

  • Il est rare qu'un adulte contracte la varicelle mais le risque de complications est beaucoup plus grave que chez l'enfant. Elle est particulièrement grave pour :
    • les patients immunodéprimés (malaise, asthénie, risques d'anorexie et de déshydratation) ;
    • les femmes enceintes (difficultés respiratoires).
  • Les complications sont fréquentes, elles touchent:
    • le système neurologique : cérébellites, méningites, encéphalites ;
    • l'appareil respiratoire : pneumopathies, infiltrats alvéolaires, bronchites, pharyngites ;
    • l'épiderme : dermatose, zonas, eczéma.

Le traitement

  • La HCSP précise qu'il repose essentiellement sur le soin des infections :
    • savons antiseptiques,
    • crèmes cicatrisantes,
    • traitement du prurit sous antihistaminiques,
    • utilisation de paracétamol pour les accès fiévreux.

Le moyen le plus efficace de prévenir la varicelle reste encore la vaccination.

La vaccination contre la varicelle

Recommandations


A partir de 12 mois, on associe aux 2 produits utilisés pour la vaccination un 3éme vaccin quadrivalent rougeole- rubéole- oreillons- varicelle.
  • Mode d'administration :
    • par voie sous cutanée, dans la région deltoïdienne ;
    • en une dose de 0,5 ml chez l'enfant de 1 à 12 ans, 2 doses à partir de 13 ans ;
    • ils peuvent être utilisés avec d'autres vaccins mais avec des points d'injection différents.

Effets indésirables et contre-indications

  • Effets indésirables :
    • douleurs ;
    • éruptions ;
    • convulsions, fièvres.
  • Contre-indications :
    • antécédents d'hypersensibilité à un vaccin contre la varicelle ;
    • troubles du système sanguin et lymphatique ;
    • patients sous traitement immunosuppresseur ;
    • patients avec une forte hérédité de déficit immunitaire ;
    • tuberculeux non traité ;
    • patients malades avec fièvres supérieures à 38,5 °C ;
    • femmes enceintes.
  • Questions autour du vaccin concernant :
    • la durée de protection : certains vaccinés contractent le virus,
    • une protection vaccinale insuffisante entraîne un décalage de l'âge de la maladie,
    • le développement du zona.

Sources


Recommandations vaccinales concernant la varicelle, HCSP, juillet 2007

Crédit photo : Funkatronik Dreamstime.com
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Varicelle-adulte-et-enfant-recommandations-vaccinales-hscp.pdf

Publi-information
Publi-information

A voir également

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du


Ce document intitulé « Varicelle adulte et enfant - Recommandations vaccinales (HSCP) » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.