Pourquoi et quand consulter un allergologue?

Juillet 2015

Devant des signes évoquant une allergie, l'avis d'un médecin allergologue est incontournable pour effectuer une enquête allergologiste permettant de retrouver la cause des symptômes allergiques et de mettre en oeuvre des mesures préventives accompagnées d'un traitement adapté.


Métier d'allergologue


Le diagnostic de l'allergie par l'allergologue repose sur l'interrogatoire, l'examen du patient et la pratique de tests cutanés pouvant être accompagnés de tests de provocation et de tests sanguins qui permettent de confirmer le diagnostic.

Interrogatoire


L'interrogatoire représente une étape fondamentale de la première consultation.
  • Il permet d'évoquer le caractère allergique des manifestations
  • Une première liste d'allergènes pouvant être en cause est établie
  • Il doit être rigoureux et minutieux : il est d'ailleurs souvent qualifié de policier !!
  • Il permet de rechercher
    • Les raisons de la consultation
    • Les antécédents familiaux d'allergie(parents, oncles, tantes, cousins...)
    • Les antécédents personnels d'autres allergies, ou d'autres maladies
    • La description précise des manifestations allergiques, des premiers symptômes jusqu'au jour de la consultation.
    • Sont ainsi passés en revue :
      • Les critères d'unité de temps, saison, week end, semaine...lors de l'apparition des différents symptômes.
      • Les facteurs d'aggravation ou d'amélioration
      • Le rôle des congés et des fins de semaine oriente par exemple vers une probabilité de cause professionnelle.
      • L'influence de l'unité de lieu et du climat
      • Des manifestations allergiques qui surviennent à l'intérieur ou à l'extérieur d'une habitation peuvent orienter le médecin.
      • Le mode de vie, les habitudes et l'environnement de la personne allergique : L'environnement de l'habitation doit être décrit de façon précise. Il faut savoir si des plumes sont présentes dans la couette et l'oreiller, s'il y a des tentures murales, de la moquette, connaître la nature du chauffage et la température de la chambre, la présence de plantes, d'animaux, ...
      • Les déplacements privés professionnels, les régimes, les loisirs et les habitudes alimentaires....
      • L'efficacité des traitements anti-allergiques prescrits auparavant sont passés en revue.

Tests Cutanés


Les tests cutanés sont rapides, ne déclenchent que de très faibles douleurs. Ils sont remboursés par la caisse d'assurance maladie, fiables et permettent, dans la majorité des situations, de connaître les allergènes responsables en 15 à 25 minutes.
  • La lecture du test : une réaction allergique positive déclenche une rougeur de la peau qui ressemble au bouton d'une piqûre de moustique accompagné de démangeaisons.
  • Le principe des tests consiste à reproduire une réaction allergique sur la peau.
  • Une goutte de l'allergène présumé est déposée sur la peau ; Puis on pique avec une petite pointe au centre de la goutte.
  • Une réaction qui ressemble à une piqûre de moustique à l'endroit du test, témoigne que l'allergène peut être la cause de certains symptômes.


Cette technique est bien acceptée, même par des jeunes enfants.

10 à 20% des tests cutanés positifs n'indiquent pas forcément que la personne testée est allergique à l'allergène testé.



Contrairement aux idées reçues, ces tests peuvent être effectués chez les enfants dès les premiers mois de la vie si nécessaire : Attendre qu'un enfant ait 5 ou 6 ans avant d'effectuer des tests provoque un retard du diagnostic et de la mise en route des traitements et aggrave les symptômes. Il existe actuellement un consensus précisant que ces tests peuvent s'effectuer très tôt, même avant 1 an si des symptômes respiratoires sévères, des épisodes d'oedème ou d'urticaire surviennent chez un enfant.


Patch tests


Les patch tests sont recommandés lorsqu'on recherche la cause d'un eczéma. Des patchs tests contenant de faibles quantités d'allergène suspecté sont appliqués sur la peau du dos et restent en place pendant 2 jours.

Une grille de lecture permet d'interpréter les résultats du test en identifiant chacun des allergènes. Une réaction positive signifie que l'allergène testé est que celui-ci peut être responsable d'un eczéma de contact.

Tests Sanguins


Si les tests cutanés sont discordants avec les manifestations décrites, ou bien s'ils sont difficilement réalisables, une prise de sang peut être demandée par le médecin.
  • Le test le plus fréquemment pratiqué est le dosage sanguin des Immunoglobulines E totales ou spécifiques, anticorps intervenant dans la réaction allergique, du ou des allergènes suspectés.
  • Ce test sanguin n'implique pas d'être à jeun ou de modifier son traitement anti-allergique.
  • Ce dosage permet d'obtenir des arguments biologiques spécifiques de l'allergie et de déterminer l'allergène responsable des symptômes.

Diagnostic moléculaire


Le diagnostic moléculaire

Tests de provocation


Des tests de provocation orale, nasale ou bronchiques sont parfois utilisés lorsque le diagnostic est difficile à établir.

Autres examens


Une radiographie du thorax et des sinus s'avère parois utile. Dans la grande majorité des cas, le patient découvre au cours d'une ou deux consultations la raison de ses problèmes. Mais dans certains cas, il faut chercher et encore chercher pendant de longs mois d'enquête

Où trouver un allergologue ?


1700 allergologues pratiquent cette discipline en France. Parmi eux, moins de 600 pratiquent exclusivement cette discipline, les autres exerçant en général 2 spécialités : des pneumo-allergologues, des ORL allergologues, des pédiatres-allergologues, des dermato-allergologues...
  • Le diplôme national permettant de mentionner « médecin allergologue » sur sa plaque et ses ordonnances, est une capacité obtenue après 2 ans d'étude, donnant droit à une compétence.
  • Les médecins exerçant uniquement l'allergologie ont un statut de MEP par la sécurité sociale, médecin à exercice particulier, ne leur conférant pas un statut de spécialiste.
  • Les médecins pratiquant 2 disciplines ont obtenu un statut de spécialiste grâce à l'exercice de l'autre discipline, la pédiatrie, la pneumologie, la dermatologie, l'otorhinolaryngologie(ORL).
  • La plupart des grands centres hospitaliers ont un service d'allergologie.
  • Les allergologues libéraux exercent en cabinet


Pour en savoir plus
ANAIS : association nationale des allergologues et immunologistes spécialistes
SNAF : Syndicat des allergologistes français

Trop peu d'allergologues pour les 20 millions d'allergiques ?


Tous les syndicats d'allergologues dénoncent la non reconnaissance de cette discipline concernant chaque année de plus en plus de malades présentant des manifestations de plus en plus sévères. Les pouvoirs publics n'ont pas encore prit de réelles mesures pour lutter efficacement contre les maladies allergiques.
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Pourquoi-et-quand-consulter-un-allergologue .pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du


Publi-information
Publi-information

A voir également


Consult an allergist
Consult an allergist
Consulte al Alergólogo
Consulte al Alergólogo
Konsultieren Sie einen Allergologen
Konsultieren Sie einen Allergologen
Ce document intitulé « Pourquoi et quand consulter un allergologue? » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.