Sante-Medecine
Recherche

Syndrome de Marfan

Mars 2015

Le syndrome de Marfan, maladie rare, touche aujourd'hui 12 000 personnes dans l'Hexagone. Cela paraît peu, mais comme l'indique l'Association française des syndromes de Marfan et apparentés (AFSMA), il touche un nouveau-né tous les deux jours.
Il peut se manifester de différentes façons et à différents âges : il est donc important de bien savoir reconnaître, prendre en charge et suivre cette affection. Pour cela, la Haute Autorité de Santé (HAS) a édité un document en juin 2008.

Définition


Ce syndrome, héréditaire, touche le tissu conjonctif. Due à une production insuffisante d'une protéine indispensable aux tissus de soutien de l'organisme - la fibrilline -, la maladie touche donc de nombreux organes : os, vaisseaux ou encore muscles.

Diagnostic


Plusieurs éléments pour reconnaître le syndrome :

Preuves cliniques


La présence de différents signes (scoliose, dilatation aortique, ectopie du cristallin...) et celle d'une histoire familiale de mort subite évoquent le diagnotic

Le examens médicaux


L'échocardiographie (recherche d'une dilatation aortique) , les examens ophtalmologiques (recherche d'une ectopie du cristallin), radiographies (recherche d'une scoliose) et l' IRM, scanner confirment le diagnostic du syndrome de Marfan.
  • Différenciation du syndrome d'autres maladies (problèmes aortiques, autres causes de scoliose, maladies frontières...)

Etude génétique


L'étude génétique confirme le diagnostic, facilite la réalisation des études familiales et permet d'accompagner les patients dans leur projet parental (diagnostic prénatal ou préimplantatoire et précoce chez l'enfant).

Prise en charge

Éducation thérapeutique


Plusieurs buts :
  • impliquer le patient et son entourage,
  • soutenir le patient psychologiquement et l'accompagner,
  • suivre le traitement : nouveaux traitements, effets indésirables...,
  • aider à gérer des signes de la maladie au quotidien (gestes à éviter, fatigue, stress, autorééducation...),
  • informer le patient sur l'existence d'une association de patients (AFSMA).

Traitements pharmacologiques


Chirurgie

  • Cardio-vasculaire
    • aortique préventive, si dilatation de l'aorte
      • préservation de la valve aortique
      • mise en place d'une valve mécanique
    • d'urgence
    • mitrale (si fuite)
  • Orthopédique
  • Ophtalmologique

Rééducation et autres

  • Kinésithérapie (si douleurs articulaires dont rachidienne)
  • Psychomotricité (si troubles acquisition)
  • Ergothérapie (si gênes fonctionnelles...)
  • Dispositifs médicaux divers (semelles orthopédiques, corset, TENS...)

Le document de la HAS précise aussi la marche à suivre dans le cadre d'une grossesse.

Suivi


Le suivi est indispensable pour :
  • surveiller l'évolution de la maladie ;
  • prévenir les complications ;
  • accompagner le patient et son entourage (éducation thérapeutique) ;
  • surveiller le traitement.

Le suivi se fait à différents niveaux :
  • Suivi clinique
    • consultations cardiologiques, opthalmo...
    • pour les enfants : surveillance de la croissance
  • Suivi paraclinique
    • examens biologiques
    • suivi cardiologique
    • suivi ophtalmologique
    • radiographie, bilan ostéoporose, EFR...

Sources


Syndromes de Marfan et apparentés. Protocole national de diagnostic et de soins pour une maladie rare, HAS, juin 2008.

Photo : © Carolina | Dreamstime.com
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Syndrome-de-marfan.pdf

Publi-information
Publi-information

A voir également

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du


Marfan's Syndrome
Marfan's Syndrome
Diagnóstico y tratamiento del síndrome de Marfan
Diagnóstico y tratamiento del síndrome de Marfan
Diagnose und Behandlung des Marfan-Syndroms
Diagnose und Behandlung des Marfan-Syndroms
Ce document intitulé « Syndrome de Marfan » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.