Dépistage et diagnostic précoce de la tuberculose (INPES)

Avril 2015
En janvier 2009, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) a publié un document visant à aider les professionnels de santé à dépister et diagnostiquer précocement la tuberculose.
Grâce au vaccin BCG, le nombre de cas de tuberculose ne cesse de diminuer en France mais pas de manière homogène. Il est donc nécessaire de conserver une certaine vigilance pour limiter la circulation de cette maladie.

Diagnostic

  • La tuberculose touche les personnes :
    • défavorisées,
    • venant de zones de forte endémie.
  • Les personnes exposées au bacille de Koch :
    • certaines vont être infectées (infection),
    • 10 % vont développer la tuberculose (maladie).

Diagnostic clinique

  • L’infection tuberculose latente (ITL) :
    • l’INPES rappelle qu’elle est asymptomatique,
    • et non contagieuse.
  • La tuberculose maladie (TM) :
    • sa forme peut être :
      • pulmonaire,
      • respiratoire (ORL)
    • peut être suspectée :
      • signes pulmonaires persistants (+ de trois semaines)
        • toux,
        • dyspnée,
        • expectorations,
      • signes généraux
        • fièvre,
        • amaigrissement,
        • sueurs nocturnes,
      • signes extrapulmonaires,
    • chez l’enfant :
      • peut être asymptomatique,
      • ou avoir des symptômes aspécifiques persistants (malgré un traitement antibiotique),
        • toux,
        • fièvre,
        • anorexie,
        • troubles digestifs,
    • chez le très jeune enfant, pour les formes graves :
      • méningite,
      • miliaire.
  • Il est important de traiter les ITL :
    • pour éviter le développement d’une TM.

Examens

  • Pour détecter l’ITL :
    • intradermoréaction (IDR) à la tuberculine,
    • pour les personnes
      • en contact avec une personne souffrant de la TM,
      • de – de 15 ans issues de zones à forte incidence,
      • immunodéprimées
  • Pour la TM :
    • radio du thorax,
    • examen microbiologique,
      • si forme pulmonaire
        • examen cytobactériologique des crachats (ECBC),
        • examen du liquide gastrique avec prélèvement par BK tubage (si expectorations difficiles),
        • fibroscopie bronchique (si prélèvements négatifs),
    • IDR à la tuberculine,
    • dépistage actif :
      • aux groupes de la population à risques
        • migrants,
        • professionnels exposés,
        • détenus,
        • SDF,
      • dans le cadre d’une enquête autour d’un cas.

Prise en charge

  • Informer le patient sur la maladie.
  • Dépister l’entourage du patient.
  • Effectuer la déclaration obligatoire (DO).
  • Faire une demande de prise en charge à 100 % (ALD).
  • Mettre en place un traitement.

Déclarer un cas de tuberculose

  • Les cas d’ITL chez les enfants de moins de 15 ans doivent être déclarés obligatoirement.
  • Les cas de TM sont également à déclarer obligatoirement.
  • Contacter :
    • le centre de lutte antituberculeuse (CLAT) du département du domicile du cas pour faire un signalement immédiat nominatif
      • dans le but d’une action locale,
    • la Ddass du département d’exercice du médecin pour faire un signalement anonyme
      • par un formulaire,
      • pour un suivi épidémiologique,
    • dans les 48 heures,
    • par les moyens rapides.

Sources

- Dépistage et diagnostic précoce de la tuberculose, INPES, janvier 2009.
- En savoir plus sur le traitement de la tuberculose active : consultez le document de la HAS.

Crédit photo : Zanskar | Dreamstime.com
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Depistage-et-diagnostic-precoce-de-la-tuberculose-inpes.pdf

Publi-information
Publi-information

A voir également

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du


Tuberkulose - frühzeitiges Erkennen und Diagnostizieren (INPES)
Tuberkulose - frühzeitiges Erkennen und Diagnostizieren (INPES)
Ce document intitulé « Dépistage et diagnostic précoce de la tuberculose (INPES) » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.