Posez votre question »

Psychose paranoïaque - Symptômes et traitement

Août 2015


Définition

La psychose paranoïaque est une forme de psychose, c'est-à-dire un trouble mental caractérisé par une modification du sens des réalités génératrice d'un délire (idées et discours qui diffèrent des faits objectivables). Dans la paranoïa, le délire est centré sur un thème de persécution, et les faits sont interprétés de façon erronée. La psychose paranoïaque implique un dérèglement de la pensée et un faux jugement dont le malade n'a pas conscience. Ce type de syndrome apparaît généralement chez les personnalités paranoïaques, et surtout les hommes entre 30 et 40 ans. On distingue différentes formes de psychoses paranoïaques parmi lesquelles le délire de jalousie, le délire d'interprétation, l'érotomanie ou le délire de revendication.

Symptômes

Les psychoses paranoïaques ont pour points communs :
  • un délire centré sur la persécution ;
  • une adhésion importante, la personne est intimement persuadée de ce qu'elle avance ;
  • une fausseté du jugement ;
  • l'absence de conscience des troubles.


Suivant le sous-type de psychose paranoïaque, les symptômes varient :
  • la conviction d'être trompé dans le délire de jalousie ;
  • la conviction d'être critiqué ou victime de menaces ou d'un complot dans le délire d'interprétation ;
  • la conviction d'être aimé par un tiers, souvent d'un rang social élevé, dans le délire érotomaniaque (qui touche plus souvent la femme);
  • la conviction d'être la victime d'un préjudice dans le délire de revendication.


Une dépression peut engendrer un passage à l'actes comme l'agression, voire le meurtre du persécuteur, ou des auto-agressions pouvant aller jusqu'au suicide. Par ailleurs, des produits stupéfiants ou de l'alcool sont consommés pour faire face à ces délires, et un isolement psychosocial s'installe et se majore progressivement.

Diagnostic

Le diagnostic de la psychose paranoïaque chronique est établi par un psychiatre à la suite d'un certain nombre d'entretiens. Il n'est pas nécessaire de réaliser des examens complémentaires même si une analyse sanguine et parfois une imagerie cérébrale sont réalisées pour éliminer une pathologie organique.

Traitement

Le traitement repose sur la prise à vie de médicament à vie, en général des neuroleptiques, des antipsychotiques et des anxiolytiques, ainsi que sur un accompagnement psychothérapeutique. Il est cependant rarement suivi correctement, le malade étant persuadé qu'il n'est porteur d'aucun trouble et vivant le fait de se faire soigner comme une agression ou un complot. Dans les cas les plus graves, une hospitalisation est nécessaire, voire parfois même, quand le paranoïaque accuse un persécuteur précis, un internement psychiatrique.

Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Psychose-paranoiaque-symptomes-et-traitement.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Paranoid psychosis
Par Jeff le 23 juillet 2013
Psicosis paranoica - Síntomas
Par DRA. MARNET le 13 mars 2013
Publié par Jeff. - Dernière mise à jour par GabiJolie
Ce document intitulé « Psychose paranoïaque - Symptômes et traitement » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.