Sante-Medecine
Recherche
Posez votre question »

Chicha - Danger

Mars 2015


La composition de la chicha est d'environ 25% tabac, associé à un mélange de la mélasse et d'arôme de fruits. La sensation parfumée agréable est trompeuse car les fumeurs de chicha n'ont pas idée de la quantité de produits toxiques inhalés et de leur effets nocifs sur la santé. Contrairement aux idées reçues, fumer le narguilé est très nefaste pour la santé. Fumer la chicha augmente le risque de cancers, de bronchites chroniques ou de problèmes cardio-vasculaires.

Correspondance entre la chicha et le nombre de cigarettes


Une cinquantaine de bouffées de chicha sur une durée moyenne de une heure, sont équivalentes à deux paquets de cigarettes. Le monoxyde de carbone présent dans la fumée de la chicha est en quantité 7 fois supérieure à celui présent dans la fumée d'une cigarette.

La fumée d'une chicha contient autant de pollution au monoxyde de carbone (CO) qu'environ 15 à 25 cigarettes.

Notre vidéo


Les précisions du docteur Pierrick Hordé


Des risques de transmission microbienne


Le narguilé expose le fumeur à des risques de contagion microbienne, comme par exemple la tuberculose, car ils utilisent le même embout que les autres fumeurs.

Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Chicha-danger.pdf

A voir également

Dans la même catégorie

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

Cachimba - Efectos
Par Carlos-vialfa le 29 octobre 2010
Publié par p.horde. - Dernière mise à jour par Salut les Jojo
Ce document intitulé « Chicha - Danger » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.