Recherche
Posez votre question »

Grossesse non désirée - Comment éviter une grossesse ?

Avril 2015


L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a remis à Roselyne Bachelot le 2 février 2010 un rapport qui porte sur les politiques de prévention des grossesses non désirées et la prise en charge des IVG.

Les résultats du rapport


8 ans après l'adoption de la loi relative à l'interruption de grossesse et à la contraception, malgré la diffusion massive de la contraception, le nombre des IVG n'a pas diminué. 72% des interruptions volontaires de grossesse sont effectuées sur des femmes qui étaient sous contraception lors de la survenue de la grossesse. 200 000 avortements sont pratiqués alors que 95% des Françaises déclarent utiliser des contraceptions. Il est ainsi indispensable de bien connaître le fonctionnement des principaux contraceptifs pour diminuer les risques de grossesses non désirées.

La pilule combinée ou contraception orale


La pilule combinée est un comprimé à avaler composé de 2 hormones : la progestérone et les oestrogènes, permettant de bloquer l'ovulation. La paroi interne de l'utérus s'affine et la substance sécrétée par le col de l'utérus s'épaissit afin d'empêcher le passage des spermatozoïdes.

La pilule combinée doit être prise sans oubli et de manière régulière pour un fonctionnement optimal. Les plaquettes contiennent la plupart du temps 21 comprimés qui doivent être pris durant trois semaines, chaque jour à la même heure, avant un arrêt de sept jours complets. Certaines plaquettes contiennent 24 ou 28 pilules, qui doivent être prises sans interruption. Dans ce cas, les pilules doivent être avalées dans l'ordre de la plaquette car tous les comprimés ne sont pas dosés de la même manière. Toutes les pilules sont délivrées sur prescription médicale.

Oubli de pilule


En cas d'oubli de pillule, il faut absolument prendre la pilule oubliée et
prendre des précautions supplémentaires en utilisant un préservatif jusqu'à la prise de la plaquette suivante.

Le préservatif masculin


Les préservatifs masculins ne sont efficaces à 100% que s'ils sont correctement utilisés. Ils permettent d'éviter les grossesses non souhaitées et servent aussi de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (MST) et contre le virus du Sida. Le préservatif se présente sous la forme d'une très fine gaine, généralement en latex, devant être déroulée sur le pénis en érection dans le but de le recouvrir entièrement. Cela permet d'éviter tout contact entre le sperme et les voies génitales. Disponibles en pharmacie sans prescription, mais également dans les grandes surfaces ou les distributeurs publics, les préservatifs ne sont pas efficaces à 100%. Il est donc conseillé de les associer à d'autres méthodes contraceptives.

Anneau vaginal contraceptif


L'anneau vaginal, composé de plastique flexible, libère une solution "oestroprogestative" permettant de bloquer l'ovulation. Il doit être placé au fond du vagin et rester en place durant 3 semaines, avant un arrêt de 7 jours. Son utilisation est similaire à celle de la pilule. Une fois la semaine d'arrêt écoulée, un nouvel anneau doit être à nouveau introduit au fond du vagin et ainsi de suite. L'anneau vaginal contraceptif est délivré sur prescription médicale en pharmacie.

L'implant sous cutané


L'implant contraceptif , qui se présente sous la forme d'un bâtonnet, est principalement constitué d'étonogestrel, un progestatif identique à celui présent dans certaines pilules. Placé sous la peau du bras par un gynécologue réalisant une anesthésie locale, l'implant libère régulièrement une hormone génèrant le blocage de l'ovulation et l'épaississement d'une substance empêchant le passage des spermatozoïdes. S'il est possible de le retirer après quelques jours ou quelques mois sursimple demande de la patiente, l'implant reste efficace durant trois ans et ne nécessite aucune prise de médicament. Prescrit par le gynécologue, cet implant peut avoir quelques inconvénients comme par exemple une irrégularité ou une absence de règles.

Stérilet ou dispositif intra utérin


Le stérilet (DIU au cuivre) est placé dans l'utérus par un médecin. Mesurant environ 3 cm, ce contraceptif en plastique souple est pourvu de 2 fils en nylon à son extrémité permettant aux femmes de vérifier sa présence. A l'instar de la pilule et de l'implant contraceptif, le stérilet modifie la paroi interne de l'utérus. Le stérilet peut être composé d'un fil de cuivre affectant les spermatozoïdes ou bien d'un progestatif permettant de bloquer l'ovulation. Prescrit par un médecin spécialiste, il peut être efficace jusqu'à 10 ans (5 ans dans le cas de certains modèles). Le stérilet peut entraîner des règles abondantes et douloureuses.

Pour en savoir plus



Source : Relax news, Ministère de la Santé et des Sports.
http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG/pdf/RM2009-112P_synth_IVG_.pdf

Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Grossesse-non-desiree-comment-eviter-une-grossesse.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

¿Cómo evitar un embarazo no deseado?
Par Carlos-vialfa le 14 avril 2010
Publié par p.horde. - Dernière mise à jour par Jeff
Ce document intitulé « Grossesse non désirée - Comment éviter une grossesse ? » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.