Posez votre question »

Opération des varices (chirurgie des varices)

Mai 2015


Chirurgie des varices

La chirurgie des varices est la deuxième intervention la plus pratiquée après la cataracte. Il existe plusieurs techniques chirurgicales. La technique chirurgicale proposée doit être adaptée à chaque personne. Elle dépend du bilan de la maladie veineuse, de la taille des varices et des résultats de l'écho Doppler.

Notre vidéo


Stripping

Le stripping (variscectomie) concerne les veines de gros calibre : cette intervention consiste à enlever la ou les veines atteintes. Le stripping s'effectue sous anesthésie générale ou péridurale.

L'intervention nécessite une hospitalisation de très courte durée, d'une à deux journées environ.

Avant opération

Obligation de se raser depuis le pubis jusqu'au pied. Le matin avant d'arriver a l'hôpital, se laver avec de la bétadine prescrite par l'angiologue ou le chirurgien. Et utiliser des vêtements propres.

Suites opératoires

Il est possible de remarcher dès le lendemain. Le port de bas de contention est indispensable après l'opération. Un arrêt de travail de 3 semaines est généralement prescrit.

Possibilité d'une hyperesthésie (hyper-sensibilité) au niveau de la cheville ou de la jambe. Cela peut durer quelque jours, semaines, mois, années. Les bas de contention réduisent cette sensation.

Techniques endoveineuses

D'autres méthodes plus récentes consistent à brûler et rétracter la veine, sans incision, à l'aide d'un laser ou à une sonde. La radiofréquence et le laser endoveineux représentent une alternative à la chirurgie des varices. Ces techniques plus récentes permettent d'intervenir de manière moins traumatique que la chirurgie : elles sont moins agressives et peuvent bénéficier d'une anesthésie locale.
  • Les suites opératoires (douleurs, ecchymose) sont moins douloureuses.
  • L'arrêt de travail est très court et la reprise des activités très rapide.

Laser endoveineux

Une fibre optique de petit calibre est introduite sous anesthésie locale dans la veine à traiter. Le faisceau laser obstrue la veine atteinte.

Radiofréquence

La radiofréquence, appelée également méthode Closure, consiste à introduire dans la veine un cathéter muni d'une électrode qui permet d'élever la température à 85°. La veine ainsi chauffée s'obstrue, ce qui entraine son occlusion.

Technique CHIVA

La technique CHIVA, pour chirurgie hémodynamique de l'insuffisance veineuse en ambulatoire, est un traitement conservateur qui consiste à détourner le sang vers les veines profondes.

Les veines superficielles sont ligaturées : ainsi le sang des veines superficielles est dérivé vers les veines du réseau veineux profond. L'intervention s'effectue sous anesthésie locale dans la grande majorité des situations et ne nécessite pas d' hospitalisation.

Phlébectomie ambulatoire

La veine atteinte est extraite segment par segment en effectuant plusieurs incisions sur la jambe. Cette méthode, destinée aux veines superficielles, s'effectue sous anesthésie locale et ne nécessite pas d'hospitalisation.

Une lame de bistouri, une aiguille intra-musculaire et un crochet suffisent pour effectuer une mini-incision de quelques millimètres et retirer la veine. Aucun point de suture n'est nécessaire

Pour en savoir plus


Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Operation-des-varices-chirurgie-des-varices.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Cirugía de varices
Par Carlos-vialfa le 31 mars 2010
Publié par p.horde. - Dernière mise à jour par smarques
Ce document intitulé « Opération des varices (chirurgie des varices) » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.