Posez votre question »

Test de grossesse - Faux-positif et faux-négatif

Juin 2015


Malgré une fiabilité très élevée, l'utilisation de tests de grossesse peut aboutir à des résultats erronés, appelés « faux-positifs » ou « faux-négatifs ».
Le point sur les circonstances aux cours desquelles ces erreurs peuvent se produire.

Faux-positif et faux-négatif dans le cadre d'un test de grossesse


Dans le cadre d'un test de grossesse (autodiagnostic), un résultat est qualifié de « faux négatif » lorsqu'il indique que vous n'êtes pas enceinte, bien que la fécondation ait eu lieu.

A l'inverse un test positif erroné -beaucoup plus rare- indique un début de grossesse, alors qu'il n'en est rien.

Fiabilité


Les tests urinaires de grossesse ont une fiabilité comprise entre 98 et 99% et un peu plus, selon les types. Tous les tests n'ont pas la même sensibilité pour détecter la présence de l'hormone b HCG, qui est le marqueur de la grossesse.

Les plus fiables sont capables de détecter de 40 à 50 UI d'hormones par litre. A noter que les différents tests disponibles n'ont pas les mêmes modalités d'utilisation : ils peuvent ainsi s'utiliser à une date plus ou moins proche de la date théorique d'ovulation.

Ne pas oublier dans tous les cas

  • Respecter les modalités d'utilisation du test.
  • Confirmer votre test avec un deuxième test urinaire.
  • Obtenir un diagnostic de grossesse grâce à un test sanguin (pris en charge par la sécurité sociale).

Notre vidéo


Les précisions du docteur Pierrick Hordé


Faux-négatif : les principales raisons


Les faux-négatifs peuvent être liés à une mauvaise utilisation du test de grossesse dans les circonstances suivantes :
  • En cas d'utilisation à une date inappropriée, ou trop précoce après l'ovulation (et la fécondation théorique).
  • La détection de la présence b HCG est plus fiable dans les urines du matin. Un test effectué à un autre moment de la journée peut donc fausser le résultat.
  • L'absorption d'une grande quantité d'eau tend à diluer l'urine, et donc à diminuer la concentration de b HCG, préalablement au test. Ce qui peut la rendre indétectable.
  • Fonction vésicale ou rénale anormale.

Faux-positif : les principales raisons


Les faux-positifs, moins fréquents que les faux-négatifs, peuvent s'observer dans les cas suivants :

Dossier Grossesse


Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Test-de-grossesse-faux-positif-et-faux-negatif.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Pruebas de embarazo - Falsos positivos y negativos
Par Carlos-vialfa le 2 décembre 2011
Publié par p.horde. - Dernière mise à jour par Salut les Jojo
Ce document intitulé « Test de grossesse - Faux-positif et faux-négatif » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.