Posez votre question »

Maladie de Parkinson - Premiers symptômes

Juillet 2015


Parkinson est une maladie neurodégénérative qui affecte le système nerveux central et déclenche une disparition irreversible des neurones localisés dans la substance noire.

Symptômes

Lenteur, raideur et tremblements sont les principaux symptômes de la maladie. Il s'agit de symptômes caractéristiques permettant d'évoquer le diagnostic de la maladie. De nombreuses autres symptômes peuvent accompagner ces 3 symptômes majeures de la maladie de Parkinson.

Tremblements

Le premier symptôme le plus caractéristique survenant dans près de 3/4 des cas concerne des tremblements incontrôlables chez la personne atteinte. Les tremblements atteignent généralement une main, notamment le pouce, puis la tête et les jambes. Ces tremblement surviennent plus particulièrement au repos, lorsqu'aucun mouvement volontaire n'est effectué ou lors d'états d'angoisse et de stress. Les tremblements sont lents et réguliers et respectent le cou et la tête.Ils disparaissent lors des mouvements volontaires et au cours du sommeil mais s'aggravent lors d'efforts de concentration comme le calcul mental. Ces tremblements ne représentent pas le principal signe de la Maladie de Parkinson. Près d'un quart des malades ne présentent pas de tremblement. A contrario, toutes les personnes qui tremblent ne sont pas nécessairement atteintes de la maladie de Parkinson. D'autres pathologies peuvent en effet entrainer ces tremblements.

Raideur et rigidité

La rigidité des membres est un des autres symptômes de la maladie de Parkinson. La rigidité entraine raideur, douleurs et tensions des muscles et des tendons. La personne atteinte de la maladie de Parkinson éprouve ainsi des difficultés à effectuer certains mouvements et a de plus en plus tendance à être moins actif. Elle est souvent très crispée et voutée. La rigidité et la raideur atteignent le plus fréquemment les muscles de la colonne vertébrale, la nuque ainsi que les articulations des membres.

Bradykinésie

La bradykinésie est l'apparition de mouvements lents, saccadés, rigides et rares, qui accompagnent les tremblements. Ils représentent les signes les plus caractéristiques de la maladie. Ils modifient de façoin sensible les mimiques du visage et les mouvements de la marche. Le visage de la personne affectée semble impassible et sans expression : elle a souvent la bouche entrebâillée et cligne peu des yeux, les paupières battant très rarement. La démarche est généralement lente et faite de petits pas. Le patient est alors parfois obligé de s'arrêter et peut sembler piétiner sur place. Les bras se balancent peu le long de son corps. Il arrive dans certaines circonstance que la marche soit plus rapide mais le malade est alors penché en avant, voûté et éprouvant des difficultés à marcher droit devant lui. Les douleurs sont causées par les symptômes moteurs, la raideur et la rigidité. D'autre part, une sensibilité plus importante à la douleur est observée au cours de cette pathologie.

Symptômes physiologiques

Une constipation est généralement présente en raison du ralentissement de la mobilité gastrique. Une diarrhée et des nausées peuvent également s'observer lors de la prise de certains médicaments. Une difficulté à avaler et une salivation excessive s'observent dans la maladie.Cette hypersalivation est provoquée par la diminution du reflexe de déglutition automatique de la salive. Il s'ensuit cette sensation désagréable de baver.

Une baisse de la tension artérielle survenant en position debout ainsi que des vertiges, des céphalées et des malaises peuvent également survenir. La nécessité d'uriner fréquemment est observée car la vessie a tendance à se contracter alors qu'elle est à peine remplie.

De nombreux autres symptômes physiologiques s'ajoutent à cette liste comme une perte de l'odorat, des troubles du sommeil, pouvant apparaître précocement. L'écriture est très serrée et petite. La voix est chevrotante et ne présente pas beaucoup d'expression. D'autre part le malade éprouve des difficulté à articuler. Le malade chute facilement car il présente des difficultés à se mouvoir, etc.

Symptômes psychologiques

Une dépression, une apathie, un manque d'intérêt et agoisse sont souvent presentes chez les malades. Des épisodes de confusion et de pertes de mémoire ainsi que d'autres pathologies mentales peuvent apparaître au cours de l'evolution de la maladie. Perte du désir, troubles de l'érection et frigidité sont souvent observés.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé


En savoir plus



Crédit photo : AfricaStudio - Fotolia.com

Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Maladie-de-parkinson-premiers-symptomes.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Enfermedad de Parkinson - Síntomas
Par Carlos-vialfa le 5 juin 2012
Publié par p.horde. - Dernière mise à jour par Jeff
Ce document intitulé « Maladie de Parkinson - Premiers symptômes » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.