Posez votre question Signaler

Inquiétude par rapport a mon taux de PSA [Résolu/Fermé]

pistache - Dernière réponse le 31 août 2010 à 17:37
Bonjour,
J’ai 58 ans et domicilié en Suisse.
En 2005 sur indication de mon médecin généraliste j’ai accepté pour la première fois le test de dépistage du cancer de la prostate : prise de sang et toucher rectal.
Résultat: normal au toucher
Agent spécifique prostate PSA 3.32 ng/ml
Novembre 2007, nouveau contrôle par le même praticien
Résultat au toucher, normal rien de particulier
Agent spécifique prostate PSA 4.25 ng/ml
PSA libre 0.80
PSA libre / PSA totale 0.20
Il me demande de prendre contact avec un urologue, il me recommande quelqu’un de son entourage.
Je me rends chez ce dernier dans les jours qui suivent. Très préoccupé par une surcharge de travail évidente, mais étant au courant du résultat du test, il accepte néanmoins de me recevoir.
Sans trop me poser de question et sans détour, il m’impose sur le champ, une biopsie que j’accepte non sans réticence.
Le résultat : Négatif. ( Rien de méchant ) voilà les termes fournis. Etant quasiment impossible de dialoguer, je n’ai rien obtenu d’autre ( score de Glasson, etc. )
Toutefois, il me propose une nouvelle prise de sang en janvier 2008.
Agent spécifique prostate PSA 4.58 ng/ml
PSA libre 0.54
PSA libre / PSA totale 0.13
Ce résultat m’inquiète.
Je précise toutefois, que lors des ces deux prises de sang, j’ai les jours précédant fait du sport ( vélo ski et alpinisme ) de façon intensive.
Selon les symptômes ressentis depuis environ 2 ans ( besoin d’uriner la nuit plus marqué ) et à la lecture de plusieurs ouvrages et revues, via Internet, je pense effectivement souffrir d’un adénome de la prostate ! Pourtant l’urologue n’a pas fait d’allusion à ce sujet.
Mes questions sont les suivantes :
- Un effort physique important immédiatement avant une prise de sang peut-il influencer le résultat du
PSA ?
- Faudrait-il effectuer les tests de dépistage dans deux laboratoires différents pour mieux comparer les
résultats ?
- Un adénome de la prostate peut-elle influencer autant les résultats du PSA ?
- Sinon comment interpréter les deux derniers résultats ?
- Existe-t-il un ou des médicaments pour abaisser le taux de PSA ?
- Si oui sont-ils recommandés ?
- Y-a-t-il lieu de m’inquiéter sérieusement ?
- Que faire ?
- Que me conseillez-vous ?
Lire la suite 
Réponse
+176
moins plus
Bonjour,

Je trouve vos interrogations en explorant les informations sur PSA et cancer de prostate.
Je ne sais si vous avez revu un urologue mais je vous le conseille.
Votre age de 68 ans, la montée régulière mais faible du PSA (examens supérieures à la normalité de 4 ng), le rapport bas du PAS lbre et total l'existence de toubles urinaires aménent à conseiller une consultation urologique et une surveillance.
Il est important que les tests de PSA aient été faits par le même laboratoire (en raison des normalités des examens variables selon les laboratoires)
Je suis étonné de l'absence de modification du volume de la prostate compte tenu des troubles urinaires.
La négativité des biopsies ne doit pas rassurer totalement (nbre de fragments examinés ? examen fait sous echographie ?)
Il existe maintenant un test urinaire PCA3 plus fiable que le PSA, il me semble indiqué puisque votre biopsie de prostate est négative.

En conclusion, sans vous inquiéter plus que de coutume, une nouvelle surveillance est indiquée car même en si un cancer était découvert, il serait débutant et parfaitement curable.
A noter que les types de traitement qui seraient éventuellement proposés sont à discuter avec votre urologiue et la décision prise ensemble.

Voici ce qu'il faut savoir sur les taux de PSA :
Taux de PSA

Bon courgage
Salutations distinguées.

Publi-information
Réponse
+111
moins plus
Bonsoir,
Ce que vous racontez là me laisse pantoise! De grâce, changez d'urologue... Il est absolument anormal qu'un médecin vous traite ainsi : il a un devoir d'information du patient.
Cependant, en attendant que vous l'ayez fait et pour vous rassurer :
- votre taux de PSA est dans la bonne fourchette.
- Il ne faut pas changer de labo
- un adénome, une prostatite (inflammation de la prostate) peuvent faire varier le taux de PSA

biloute patemdo - 21 août 2009 à 04:08
la 1 ère fois qu'on m'a fait un P S A j'avais 14.80 , j'avais 66 ans ,c'est à cause de mon frère ainé , il a 15 ans de plus que moi,et il a eu des ennuis aussi ,c'était les glandes vers la prostate et il avait 50 de P S A .Il a éte opéré.
je n'ai pas été opéré, je suis allé au centre Georges François LECLERC à Dijon (Centre régional de lutte contre le cancer)Et j'ai été soigné par radiothérapie par le Professeur MAINGON. Je suis en surveillance pendant 5 ans ( 38 séances de radiothérapie)Mais si on a jusqu'à 7 de P S A c'est un autre prossédé ! Moins contraignant !
ruskoff patemdo - 4 sept. 2009 à 01:03
Ce n'ai pas une réponse à votre question, mais je vous informe que j'ai un taux de PSA de 280 et que le chirurgien m'a prescrit le même traitement que vous. Depuis un mois je prends ce médicament et la première piqûre. De plus , j'ai eu des difficultés à uriner et il a fallu me mettre une sonde urinaire. Mon chirurgien veut me faire dès à présent un curage de la prostate, je suis rétissent à cette intervention, tout du moins je préfère la repousser et continuer le traitement encore pour faire tomber le taux de PSA et voir après. Je ne manquerai pas à savoir les conseils que l'on vous donne.
biloute patemdo - 10 janv. 2010 à 23:46
Pour patemdo , je vous conseille d'aller dans un centre anticancereux , il y en a un dans chaque Région ,moi qui suit de Troyes en Champagne , il y a REIMS ,mais je suis allé à Dijon c'est 40 kms de plus mais j'avais vu un reportage de ce service à la télé sur la 5 , l'émission de santé juste après mangé . Très bon Professeur , très sympa !
mr prostate patemdo - 14 févr. 2010 à 13:01
fais toi faire une irm de la prostate
avec injection de produit
pour une étude dynamique de la prostate
afin de vérifier la prise de contraste précose
le radiologue pourra ainsi effectuer des mesures ansi que des courbes pour verifier !!!
bon courage
ROBERTO pistache - 31 août 2010 à 17:37
il est très agréable de constater l'attention de votre démarche et la précaution de vos commentaires vous êtes sûrement une bonne personne et cela fait du bien dans ce monde si difficile MERCI Bien cordialement ROBERTO
Réponse
+58
moins plus
taux de PSA 26; que puis-je faire, je me sens bien, urine normalement sans problème ni douleur, je viens d'être opéré des deux pieds (hallux valgus) cela aurait-il une influence sur ce taux qui de 12 en janvier est passé à 26 ce 20 avril.

DCI 48283Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscription ModérateurStatut 27 avril 2015Dernière intervention - 22 avril 2010 à 08:15
Bonjour,

Afin d'éliminer toute erreur de labo., refaire le dosage dans un délai de 1 mois.

Si résultat identique, l'avis d'un urologue est nécessaire.
Réponse
+24
moins plus
au premier examen mon taux de psa était de 25, 35, apres traitement soit 8 injection tous les 28 jours de decapeptyl 3,75, comprimés journalier Eulexine et Josir, le tauc de psa est descendu a 0,0&. a la suite dequoi mon medecin traitant uologue chirurgien m'a prescrit l'arret de traitement pour une période de 3 mois pour revenir a d'autres examens. j voudrais savoir exactement si l'évolution de ma maladie est bonne.merci de tout coeur.

Réponse
+23
moins plus
Au vu de ce que vous indiquez, il n'y a pas de quoi s'inquiéter, du fait du résultat négatif de la biopsie (absence de forme cancéreuse), mais l'augmentation du taux de PSA semble régulière et assez prononcée, ce qui montre l'intérêt de suivre cette augmentation tous les trois mois et de refaire une biopsie si le taux continue de croitre.

Cordialement

Réponse
+20
moins plus
bonjour je suis agé de 50 ans j'ai une hepertrophie de la prostate
mon premier test a révelé que le rapport de PSA est de 0.13 ,le deuxieme test apres 2 mois est de 0.08
est ce que quelcun avait vécu ce probleme

lucmouraud- 5 mai 2009 à 15:00
Si votre taux de PSA descend celà me parat plutôt rassurant. Cependant il est vivement recommandé de faire une biopsie.
Pour ma part j'ai effectué deux biopsies à une année d'intervalle et aucune ne s'est avérée cancérigène. J'avais pourtant atteint un PSA alarmant de 22 qui a fluctué à 17 ensuite à 11 / 12, ce qui laisse plutôt penser à une inflammation. Il est vrai que je souffre de constipation chronique et il semblerait que celà peut être un facteur conduisant à une augmentation de la prostate et du PSA...si quelqu'un a un témoignage et peut le confirmer.
Dédé- 18 nov. 2009 à 10:31
Mon taux psa est de 0,712 , est ce normal ?
Réponse
+18
moins plus
bonjour, il faut savoir un truc sur les PSA, leur taux peut augmenter à la suite d'un simple toucher rectal, c'est pour ça qu'il faut s'assurer que le prélévement est fait à distance du TR. le vélo est aussi traumatisant pour la prostate, en bref, une agression mécanique de la prostate qu'elle soit directe par un toucher rectal ou indirecte par une activité sportive secouante, peut faire augmenter les PSA.
pour votre cas, le taux PSA ne doit pas vous inquieter
le controle est obligatoire à votre âge

notez bien que le taux PSA est un indicateur seulement et pas une maladie en lui même donc inutile de chercher coment le réduire, mais il faut surveiller sa prostate car un cancer de prostate est imminent chez les hommes, 100% sont touchés, seulement voilà, les hommes meurent avant que le cancer de prostate se déclare, généralement après l'âge de 100 ans, sauf chez ceux qui n'ont pas de chance, et chez qui il se déclare beaucoup plus tôt.
heureusement, un cancer de prostate au tout début est curable, donc le dépistage est salvateur.

jackys- 2 sept. 2009 à 19:39
que vient faire ici vos jeux sexuels..on s'en fout... vou sdevez souffrir de perversion aahahahaha
samirovski- 4 sept. 2009 à 18:44
ce n'est pas de jeux sexuels qu'il s'agit, il faut que tu élargisse un peu ta fenêtre de connaissance mon vieu; le toucher rectal est un examen medical que le médecin pratique à un patient pour palper sa prostate.
gleb- 12 févr. 2010 à 15:34
100% des hommes finiraient par avoir le cancer de la prostate... vous y allez un peu fort !
En Asie, le taux de cancer de la prostate est proche de zéro. On a découvert que 4 bases, se trouvant dans le soja, sont responsables de cette excellente nouvelle.
Bien entendu, les multinationales pharmaceutiques se sont empressées d'ouvrir un nouvel espace de profit, en créant une pilule qui contient ces quatre molécules.
Très bien ! Mais je vous rappelle qu'on n'est jamais certain qu'un produit de synthèse (demandez à votre pharmacienne ou pharmacien si c'est le cas) aie les mêmes effets que le produit naturel de départ, dont on veut imiter les bienfaits, ni même que consommer l'extrait d'une plante aie le même effet que la consommation de la plante elle-même !
Autrement dit, consommez du soja chaque jour si vous êtes motivés.
Bien à vous.
Réponse
+16
moins plus
Souvent un taux de PSA entre 4 et 5 dans le cas d'une anomalie serieuse demontre la presence d'un cancer(heureusement pas dans tous les cas), mais le risque est grand surtout s'il est passe de 1 à 4,5 en 1 an car c'est surtout l'evolution de PSA qui est importante, par contre un adenome donne souvent un PSA beaucoup plus eleve et il est rare d'avoir un PSA qui se situe entre 4 et 5 et avoir un adenome

Réponse
+14
moins plus
oui faire un effort peut modifier le taux de PSA . J'ai subi une biopsie 12 prélèvements avec un taux de PSA de 4,8 l'un d'eux c'est révélé mauvais . Ne pas vous affoler avec se taux je n'ai pas de métastases ce qui n'aurait peut'etre pas étée le cas si j'avais attendu d'etre au-dessus de 10 . Je vous suggére au bout d'un an de refaire le PSA et une nouvelle biopsie car les aiguilles de ponction sont si petites qu'elles peuvent prélever a coté de ce qui pourrait-etre un "petit cancer" . Je vous rassure pleinement j'ai choisi la radiotherapie 39 seance au centre leclerc Dijon oui cela fait long c'est tous les jours sauf w.e. mais cela dure 5mn. et ont repart a son travail. Tout cela il y a plus d'un an avec PSA tous les 3 mois (a ce jour j'ai 0.31) et IRM devenu négatif depuis la fin des rayons de meme que les biopsies .Maintenant je serai revu dans 1an . Je pense avoir répondu a vos angoisses et je vous dirai aussi ne croyez pas que les urologues opére a tout va meme s'il y a cancer c'est nous les patient qui choisisons parmi les différends traitements . Amicalement

Réponse
+13
moins plus
Il y a un an, suite à une forte consipation entrainant à la chaine un blocage de la capacité d'uriner, j'ai du aller aux urgences. L'intervention m'a soulager de 8OO ml d'urine et m'ont état de constipation s'est amélioré suite au traitement médical. A la suite de celà j'ai du effectuer un toucher rectal révèlant que ma prostate était anormalement grosse. Un bilan sanguin s'en est suivi qui a révélé un taux de PSA de 22 ng alarmanr aux dires de mon généraliste lequel m'a demandé de refaire un second test dans trois mois. Le second s'élevait alors à 12 ng me conduisant sur les conseils de mon généraliste à voir un urologue. Une biopsie m'a été recommandée laquelle n'a révélée aucune tumeur. Deux mois après nouveau bilan avec pour résultat 11ng puis récemment il y a un mois 9 ng. Néanmoins l'urologue me propose une nouvelle biopsie avec anesthésie générale dans quinze jours.
Je précise que parfois il m'arrive d'uriner fréquemment et de me lever plusieurs fois dans la nuit. Depuis quelques temps j'observe une régression des fréquences nocturnes à deux fois et une diminution diurne.
J'avoue mon inquiétude à subir une nouvelle biopsie avec anesthésie générale cette fois craignant d'éventuels "effets collatéraux" sur ma santé et ma sexualité.
Que me conseillez vous ?

tamarin- 1 avril 2009 à 15:25
Au vu de l'évolution de votre taux de PSA, cela devait être une infection de votre prostate, en définitive passagère.
Réponse
+13
moins plus
Bonjour ! je lis votre message avec attention, je suis passé par vos tracas il y a presque 10 ans, et j'ai sérieusement consulté un URL qui m'a de suite rassuré, un taux de 4,5 n'est pas dangereux, ce qui est dangereux, c'est l'adénome qui peut évoluer en cancer, donc en premier on opère l'adénome et en principe tout redevient normal, mais pas les rapports sexuels, c'est pénible et l'éjaculation est rétrogade, on n'y trouve plus de plaisir, la sensation d'éjaculation est nulle et psychologiquement perturbatrice, le temps efface ces sensations
bref, si vous êtes fragile psycho, il vous faudra un bon soutient familial, je suis passé par là, après avec l'age, tout se délie et on oublie........ avec sagesse que lorsqu'on a 80 piges on ne peut plus cloper comme à 20 ans,
mon problème à débuté à 66 ans et j'en ai 78. voilà ! un vrai parcours du combattant !
Bon courage.

miel- 10 janv. 2010 à 11:40
Je suis sur un site "presque réservé" aux hommes, et j'ai une petite impression d'indiscrétion!
Mon mari, 77ans passe par les mêmes pbmes que vous, en vieillissant il vaut mieux devenir philosophe, accepter de vieillir! Mais aussi faire preuve d'imagination!

Un jour, j'ai entendu dans une émission, s'adressant à...... des jeunes pourtant!
La réponse d'un médecin : Je ne sais plus à quel propos, toutes les suppositions sont possibles

- il vous faudra "inventer" une autre façon de faire l'amour!

J'ai trouvé la réponse du médecin curieuse! A la limite de stupide! ......Mais elle m'est, tt de même restée!

Mon mari et moi essayons d'être inventifs
miel- 10 janv. 2010 à 11:44
Facile à dire, tout le monde n'a pas d'imagination
Réponse
+12
moins plus
Il semble qu'il règne un certain flou sur l'origine de l'adénome de la prostate.
Les écarts de taux de PSA, à la lecture des témoignages des uns et des autres, sont étonnants, sans que les biopsies effectuées ne révèlent systématiquement une tumeur.
Le dénominateur commun reste l'inconfort des nombreux réveils nocturnes pour uriner.
Il paraîtrait que de nombreux facteurs externes pourraient engendrer une hausse du taux de PSA et conduire ainsi à un diagnostic alarmiste aux conséquences qui pourraient être plus désastreuses que le mal lui-même.
Mon médecin généraliste ainsi que mon urologue semblaient interprèter, dans mon cas, mes troubles de constipation chronique comme pouvant être à l'origine de mon taux de PSA élevé.
On parle d'infection urinaire mais j'ai effectué un bilan qui est négatif, la pratique du vélo ou de la moto, les efforts violents, certains sports.
La qualité de certaines eaux que nous buvons pourrait faire parti des "non-dits" à cause des enjeux financiers.
Donc ne pas confondre vitesse et précipitation entre la possibilité d'un début de cancer à éradiquer rapidement et les risques d'impotence sexuelle suite à une intervention chirurgicale trop rapide.

schutz- 15 févr. 2010 à 10:50
mon taux de psa est 1 que veut il dire?
Réponse
+7
moins plus
Mathias
Merci jules de penser comme moi en effet ma mère a été condamné depuis 15 ans par des médecin qui nelui donnaient plus 6 mois de vie aujourd'hui elle a 80 ans et se porte mieux qu'avant. Avec le conseil de quelques personne elle s'était réconciliée avec Dieu et la nature et elle oublié de toujours penser à sa vie elle a accepté que la mort fait partie de la vie. j'ai constaté que les gens sont moins malades qu'il ne pensent. Dans mon pays il y a un adage qui dit que si tu veux gérir, vas à l'hopitalcar c'est au contact des autres que l'on se connait vraiment j'ai mon patron qui est tout le temps très inquiet alors qu'il a une meilleure santée une belle femme, une grosse voiture, une cossue villa et un compte bien fourni en banque. Il a besoin de recourir à moi pour apaiser ses inquétudes à moi qiu n'ai rien de ce qui à première vue pouvait me sécuriser.

Réponse
+2
moins plus
entant que futur medecin je pourrai dire que le depistage et la prise en charge precoces de cette pathologie font visiblement ameliorer le pronostic ne sortons pas du sujet svp car il est tres interessant

Ce document intitulé « Inquiétude par rapport a mon taux de PSA » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.