Sante-Medecine
Recherche
Posez votre question Signaler

Oedeme de quincke (étouffement brutal gorge.. [Résolu]

madoraise - Dernière réponse le 21 mai 2014 à 06:08
Bonjour,
Je viens de faire quatre crises d'oedeme de quincke (sensation d'étouffement au niveau de la gorge provoqué par un gonflement brutal des muqueuses qui survient brutalement et peut conduire au décès...) Bien sûr, ne connaissant pas cette maladie je ne recevais aucun traitement.
Mais cela a fait suite à une rhino-pharyngite qui a duré trois semaines et qui malgré deux traitements d'antibiotiques persistait. Le médecin m'avait prescrit cétirizine pour l'allergie au rhume des foins et des inhalations de symbicort!
Lors de la dernière crise, j'ai bien cru mourir. Ma fille de treize ans qui était à mes côtés a été très choquée...
Heureusement, j'ai réussi à reprendre progressivement de l'air mais ...
Mon ex mari appelé par ma fille m'a emmenée aux urgneces où on nous a fait attendre 1heure...
Le médecin ne m'a pas parlé d'epipen, ces "stylo" de piqures auto injectables d'adrénaline qui je viens de le lire peuvent sauver la vie de la personne. Il a expliqué à ma fille comment me piquer en cas de crise mais c'est très mal pratique, il faut préparer la piqure, enlever pantalon... alors que quand on étouffe, on se débat!!
... et trouver le bon endroit sur la fesse!
Il m'a donné une ordonnance de 40mg de corticoïdes à prendre le matin et 20 mg le soir et m'a demander de consulter un allergologue pneumologue.
Bref je suis très angoissée après les deux crises survenues la nuit et je consulte internet pour en savoir plus et j'aimerais que si d'autres personnes ont connu ces symptômes horribles et cette sensation de mourir, elles me parlent de leurs expériences!
Merci d'avance pour vos réponses!
Madoraise
Lire la suite 
Réponse
+4
moins plus
IL est préférable de consulter un allergologue et d'effectuer une enquête sérieuse.
Bon courage
Pour plus d'informations sur l'oedeme de quincke :
http://sante medecine.commentcamarche.net/allergies/07_l oedeme de quincke et le choc anaphylactique.php3
http://sante medecine.commentcamarche.net/allergies/20_consultez un medecin allergologue.php3

http://sante medecine.commentcamarche.net/allergies/06_l urticaire.php3
Mach- 7 mai 2012 à 20:03
Bonjour je m appelle machael j ai 28 ans j ai 3 enfants j ai commencé vers fin août à gonflé au niveau de la main un peu vers les pieds ... En croyant que je me faisais pique par les moustiques et au moi de décembre ça s est aggravé le visage de plus en plus gonflé et devenu tout gonflé et c était tous les jours et la nuit pour moi ça allait passe jusqu au jour ou je ne pouvais plus respire une fois le matin mais j ai pu géré mes enfants étant avec moi ma fille ma pris en photo étant choqué et l après midi c est revenu de plus belle et la pour moi c était la fin j en tremblait je ne pouvais plus respire les larmes coulait tout seul je suis parti au urgence pour eux ce n était pas une urgence il m'a fait la moral avec le tabac et la pullule risque d infarctus et je me suis énervé il m adonne un traitement pour la nuit et le lendemain j ai vu mon médecin il m'a dirigé vers un allergologue d urgence il m'a fait aucun test pour lui ce n est pas allergique ça serait un dysfonctionnement dans mon corps alors que le problème est toujours la je suis sous traitement en permanence la je me dirige vers un autre allergologue pour faire des test et si c est pas ça je dois me diriger vers les médecins internes et j ai vu aussi une endocrinologue de toute façon ça va être long des que je prend pas les médicaments ça me prend la gorge toute suite et je gonfle et au fond j ai peur mon mari travaille je suis avec mes enfants et j ai vraiment pas envie de Mourrir
comme ça je te souhaite bon courage mais le combat est long
Répondre
Evde- 28 juin 2012 à 21:43
Bonjour. Moi aussi j'ai failli passer l'arme a gauche a deux reprises. Un jour on a mange de la blanquette de veau et je me suis retrouvee a l'hosto deux heures plus tard. Il faut 20 min pour aller jusque la et j'etais sure de ne pas y arriver tellement ma gorge se reserrait et que je n'arrivais plus a respirer. J' ai ete prise en charge immediatement et avec une piqure de cortisone et d'adrenaline on m'a ramenee. Conclusion: allergie probable au veau injecte de penicilline car je suis allergique -a la peniciline. Lorsqu'on m'a fait une coronarographie, j'ai refait un oedeme de quincke et la aussi j'etais persuadee de ne pas m'en sortir. Allergie au produit de contraste. 2 jours aux soins intensifs et j'etais meconnaissable, de mes yeux il ne restait que deux fines lignes, parler etait impossible tellement ma bouche, ma langue etaient gonflees. D'ailleurs personne ne comprenait ce que je disais.... Apres je suis carrement tombee dans des angoisses qui ont fini par me rendre dingue. Ont suivi des visites chez la psy et des anti depresseurs. Ca va maintenant mais je ne vais nulle part sans mon epipen. Il ne faut pas oublier d'aller aux urgences apres avoir injecte l'adrenaline pour un controle. Pendant les 7 heures qui suivent la crise on risque une rechute.
courage
Répondre
robertcri- 2 janv. 2014 à 14:53
pourquoi dire que le médecin FAIT LA MORALE en parlant du tabac??? il a raison, ce toubib ! La clope est un poison grave qui cause 73 000 morts chaque année en France !Au lieu de s'énerver contre le médecin, il faut arrêter le tabac, et cesser d'imposer les fumées aux autres...
Répondre
Chris.- 18 janv. 2014 à 10:54
Bonjour;

J'apporte ma petite pierre à l'édifice.

Je suis sujet depuis plusieurs années à des oedeme de quincke qui sont provoqué chez moi par un excès de sel. Les petits fours, les poissons en croute de sel, ou les plats simplement trop salé.

J'ai la luette qui gonfle et s'étend jusqu'à 7 cm bouchant les voies respiratoires.
Lorsque ça m'arrive, c'est plutôt la nuit et je me réveille par manque d'air.
La solution d'urgence que j'ai trouvé est de toussé pour placer la luette sur ma langue avec la tête penchée en avant.
J'ai alors le temps de prendre des corticoïdes (10mg / 10Kg de mon poids).

Je n'ai jamais cherché une solution de "traitement" sachant que c'est le sel qui en est la cause.

Néanmoins, j'émets un doute sur les facteurs psychologique qui pourraient provoquer cela. (stress, anxiété, etc..)

Voila, si vous avez aussi cette pathologie, je suis preneur de votre expérience.

Merci;
Répondre
Ajouter un commentaire
Publi-information
Réponse
+3
moins plus
bonjour,
je viens moi aussi de vivre la même chose cette nuit et j'ai eu très peur.
il faut consulter au plus vite un allergologue pour savoir à quel produit nous sommes allergiques. bon courage à toutes et tous.
Ajouter un commentaire
Réponse
+2
moins plus
Merci cher P Horde oui je vais effectuer une recherche pour tenter de découvrir le pourquoi de ces crises rapprochées.
Mais cela risque d'être difficile! Pas de prise d'aliments particuliers (j'achète toujours un peu les mêmes choses!).
Première crise en pleine nuit, chez moi, dans mon environnement...
anne-sophie- 30 mars 2011 à 22:24
bonjour je souffre de la meme chose! j'ai juste 13 ans et ma premiere crise etait a l'ecole ! tres dur . de toute coeur aussi avec vous !
Répondre
sue- 23 juin 2011 à 00:00
bonjour moi je suis asthmatique depuis 20ans déjà j'ai vu la mort plusieurs fois quand j'étais jeune je ne cherchais pas l'amour mais un mec qui accepte ma maladie enfin j'ai rencontré mon mari il ne s'est jamais lamenté des hôpitaux des crises de l'oxygène des pneumologues allergologues ça fait 13ans qu'on est mariés quel souffle par contre moi j'ai une dépression et je souhaite mourir je suis fatiguée aujourd'hui ma maladie a pris une forme très dangereuse je me réveille au beau milieu de la nuit avec un arrêt respiratoire ça peut durer toute la nuit je peux avoir 20 arrêts j'ai consulté un généraliste il m'a donné du lexomyl et ça a réussi une fois l'été dernier j'ai failli mourir j'ai étouffé pendant le sommeil et j'ai vu le fameux tunnel de la mort une forte lumière je comprends plus c'est l'asthme? CAR ces crises nocturnes sont accompagnées d'hallucinations de cris de cécité je suis fatiguée et j'ai un gosse de sept ans parfois il me dit maman tu me fais peur la nuit tu cries tu parles tu cherches à respirer je commence à croire que j'ai l'oedème de quincke je suis perdue avant la crise d'asthme j'ai des signes et je prends de la cortisone mais ces crises subites ont bouleversé ma vie certains me parlent de l'apnée de sommeil !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
nicky- 9 août 2011 à 14:04
bonjour .j'ai 45 ans
je viens sur ton sujet
j'ai en se moment le meme prob .. je suis une tres grande anxieuse et apres une grosse crise d'angoisse il y a maintenant 2 mois ,je suis en étouffement apres une toux a m'arracher les bronche et impression de vomissement .j'ai fait des radio et prise de sang qui non rien donné .. normal car cest pas un virus mais un stress qui ronge .je peux etre tranquille plusieurs heures et avoir une quinte de toux pendants plusieurs seconde qui dure pour moi une éternité et je dois déglutir plusieurs seconde pour pouvoir respirer .meme le nez ne respire pas non plus ,rien ne passe et ca fait paniquer encore plus .. je suis sous anti anxiété et j'attend de voir si ca va calmer . jai aussi un spray symbicort .mais je sais pas si cela fonctionnera .. meme peur de prendre caché pour dormir ,peur de pas me réveiller rapidement pour respirer ...
amicalement .. nicky
Répondre
lk,z- 28 sept. 2011 à 22:27
moi,24 ans je souffre depuis 1 semaine de ces symptôme ,je sais pas la cause, je n'ai pas eu de grippe,je suis seule à la maison j'ai peur que j'étouffe et je meurt la nuit, demain je vais consulter un doc j'ai peur, la nuit lorsque ma gorge se gonfle petit à petit et je sens que n'y aura plus de respiration c'est vraiment horrible
Répondre
sue- 29 sept. 2012 à 22:54
sue bonjour c'est moi encore une fois je vis avec la maladie depuis 5 ans et ces crises d'étouffement sont toujours là parfois j'essaie de défier la maladie et je ne prends pas du lexomyl mais en vain je me réveille au beau milieu de la nuit le souffle coupé une sensation de mort j'ai fait une irm cérébrale je n'ai rien du tout je suis fatiguée je veux savoir ce que c'est mon allergologue m'a dit tu peux pas avoir l'apnée tu n'es pas obèse bref je vis avec mais avec le lexomyl ma mémoire me trahit et j'oublie tellement de choses
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+2
moins plus
bonjour...
j'ai 30 ans et je connais plus que bien ce phenomene incroyable pour l'avoir subit la toute premiere fois a 4ans apres avoir prit de l'aspirine...une deformation spectaculaire du visage...pour ma pat cela commence par les yeux...puis tres rapidement le reste du visage jusqu'a l'etouffement! j'ai eu 5 crises...chaque fois plus grave!
Par contre moi je sais ce qui les provoque...je suis une tres grande allergique aux medicaments ASPIRINE PENYCILLINE ANTI INFLAMMATOIRES.... on m'a donc prescrit une piqure d'adrénaline en cas de crise...sauf que c une petite piqure( anahelp)qu'il faut garder au frigo!!! je vois pas trop l'interet d'ailleurs.
mon allergologue m'a dit que la prochaine crise risquait de pas me laisser le tpss de prevenir les secours...moins de 3 minutes pour agir....alors je redouble d'attention pour tout. il est important d'avoir ds ses papiers des mots qui informe de l'etat de santé et surtout de prevenir son entourage...
je sais que ca fait vraiment tres peur...je suis egalement asthmatique...ca va souvent ensembles...donc l'etouffement je connais bien. il ne faut pas stresser ds ses moments la car c'est pire...crise d'angoisse de tetanie ou spasmo peuvent se greffer dessus....
il faut apprendre a gerer sa respiration et connaitre la cause de l'oedeme.et surtout savoir comment l'oedeme commence pour pouvoir agir plus vite.
en tout cas bon courage.....
Ajouter un commentaire
Réponse
+2
moins plus
Un an aussi que j ai une gene côté gauche de la gorge sa a commencé par une dysphagie de 6 sem perte de la8 kl j ai fait tout les examens ras irm scanner j ai changé 5 fois d orl et la en crise de d acidité traité par inexium en septembre amélioration je ne sent plus rien et c est revenu je dois revoir aussi gastro 1 fois de plus je ne m en sors pas c un enfer sans compter que tout le monde me prend pour une folle sensation d étouffement est du au reflux mais moi pour avoir de l airj ai des eructations parfois pendant des heures et dois dormir assise alors le stress je ne pense pas cest la facilité si tu doit faire une fibro je demanderai une biopsie courage
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
J'ai 24 ans et je ne pouvais que reagir a ce sujet car je ne suis vraiment pas passé loin.
Ayant pris 2 comprimés de peniciline (clamoxil) le matin (ce qui a l'air anodin!!), j'ai commencé le malaise dans ma voiture avec les levres qui piquaient et grossissaient ainsi que tout le visage et heureusement j'ai pu m'arreter immediatement ds un garage pour qu'ils appellent les pompiers. j'ai perdu connaissance apres plusieurs minutes de lutte (plus de respiration) juste avant qu'ils arrivent et j'ai du etre reanimé par intubation. tout est allé trop vite..
pour info, j'avais deja fait la meme chose, en beaucoup moins grave et en y repensant apres avoir pris de la peniciline, mais je ne m'en etais pas assez inquieté.
Un conseil, si ce genre de symptomes vous arrive, ne prenez pas la chose a la legere et faites une recherche d'allergie avant que le crise ne soit beacoup plus grave !
Amicalement, Xavier
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Dans ce cas , ce que tu expliques ressemblerait plus a une crise d'asthme qu'à un oedeme de quincke.
Lis les 2 dossiers sur l asthme et l'oedeme de quincke sur le site santé-médecine sur lequel tu te trouves. J ai mis les liens dans une réponse plus haut.
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Problème complexe...plusieurs phénomènes sont intriqués et le stress est un facteur aggravant important.
fifi- 29 mars 2011 à 19:58
ma premiere crise a eu lieu ya 18ans apres avoir pris de l aspirine depuis plus d aspirine ensuite une autre crise 8ans apres cette fois apres avoir p r is un anti inflammatoire depuis j ai une peur bleu des médicaments
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Il faut enquêter chez un allergologue
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
ma fille subit cette allergie depuis plus de 15 ans , elle ne peut manger aucun fruit frais, ni carotte , melon , concombre ,tomate, avocat , noisette , noix et j'en passe ............ pour compenser, un bien grand mot bien sur , elle s' achète des fruits en conserves de grande qualité , c'est très dur pour ELLE . ELLE a 29ans bon courage et pas de panique
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Un urticaire ou un oedème de quincke peuvent se prolonger plusieurs jours et nécessitent un traitement dune dizaine de jours associant souvent deux antihistaminiques et des medicalents destines a lutter contre les situations plus urgentes comme les corticoïdes.
Les médecins allergologues et les dermatologues ont l'habitude de traiter ces pathologies très complexes.
Dans un second temps il faut essayer d' en retrouver la cause, ce qui est une enquête difficile et qui permet d'en retrouver la cause que dans un nombre de cas limites.
Cette enquête demande une expertise precise par des professionnels avertis.
Prenez donc rdv rapidement avec un medecin allergologue ou un dermatologue.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Oui Bonjour
Je vous confirme que moi aussi j'ai eu cinq crises, la troisième a failli me coûter la vie, j'ai eu les mêmes sensations d'étouffement à la gorge, mes crises se manifestent souvent la nuit. Il faut intervenir rapidement dès la première sensation de démangeaison, aller aux urgences et dire que vous avez un oedème de quincke, on vous injecte une piqure et un traitement d'une semaine.
Voilà
Blanche
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Et surtout d'avoir sur soi en permanence des comprimes de corticoïdes et la seringue d'adrenaline.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

J'y ajouterai un antihistaminique, à prendre à double dose.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Pas toujours suffisant les antihistaminiques, je préfère des corticoides, c'est plus prudent
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
D'accord pour traiter la composante oedémateuse qui est au premier plan. Mais la composante allergique doit être maitrisée dans le même temps et avec un maximum d'"agressivité". C'est ce que j'ai toujours fait.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je parlais de l'urgence, mais tu as raison sur la composante allergique , c'est l'association de 2 anti histaminiques qui reste le meilleur traitement de fond....Très fort, car peu de médecins le savent!
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je me situais également dans l'urgence !
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
On en reparle!
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Volontiers !
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « oedeme de quincke (étouffement brutal gorge.. » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.