Posez votre question Signaler

Douleurs au talon [Fermé]

dady - Dernière réponse le 29 janv. 2011 à 12:59
Bonjour,
homme de 54 ans, cela fait environ 2 mois qu'apres chaque repos ou reveil matinal j'ai mal au talon pied droit mais apres quelque pas cela disparait (pas totalement) merci
Lire la suite 
Réponse
+95
moins plus
salut moi j'ai des douleurs aux 2 talons depuis 7 ans et on m'a diagnostiquer une talalgie rebelle, super

cervin41- 12 avril 2010 à 17:24
Komarr ton cas m'intéresse beaucoup car j'ai très très mal aux deux talons entrautres depuis environ 7 mois et je n'arrive pas du tout à me débarasser de cela. Je peux peut etre t'aider et de toi de même en s'échangeant des infos.
brindil- 25 août 2010 à 10:31
bonjour j ai moi aussi ce genres de probleme depuis 4 ans tout essaye sans succes(infiltrationx2,onde de chocs x3,semelles ortho x5,kine,accuponcture,etc..) et tous les examens dont irm ne revelent pas grand chose au secour!!!!!!!
brindil- 4 déc. 2010 à 11:59
j ai arrete les produits laitiers et 50% des douleurs ont disparues un bon osteo me l a conseiller avec des seances ca s ameliore petit a petit mais c dur car je mangeais beaucoup de fromage danone plat en sauce creme etc le moindre petit ecart et les douleurs revienent
Publi-information
Réponse
+19
moins plus
bonjour
moi aussi je soufre de la mm chose,et voila ce que j'ai trouvé en cherchant sur le net

L'épine de Lenoir = épine calcanéenne



Qu'est-ce que c'est ?

Cette épine est une excroissance osseuse en forme de lame aplatie au point d'insertion de l'aponévrose plantaire sur l'os du talon (calcanéum). Elle est le résultat d'une inflammation de l'aponévrose plantaire. Une traction trop grande sur le fascia plantaire peut créer des microtraumatismes et des déchirures à son point d'insertion à l'os du talon. Une réaction inflammatoire s'installe, causant une fasciite plantaire. L'inflammation chronique du fascia plantaire entraîne le développement de cellules osseuses formant une petite épine dans la direction de la traction exercée, c'est-à-dire vers le bout du pied. C'est ce qu'on appelle l'épine de Lenoir.


Les signes et symptômes
La douleur est le principal signe qui amène la personne à consulter. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas l'épine osseuse qui cause la douleur mais les petites déchirures causées par une pression excessive exercée sur le fascia plantaire à son point d'attache à l'os du talon. Plusieurs personnes peuvent avoir une épine de Lenoir sans pour autant présenter de symptôme ou encore ressentir de douleur.

La personne peut ressentir une douleur aiguë ou avoir une sensation de déchirure au talon particulièrement le matin au lever ou après avoir été au repos pendant une certaine période de temps. La douleur diminue ou disparaît avec la marche ce qui procure une fausse sensation de soulagement puisqu'elle aura tendance à réapparaître lors d'une marche prolongée ou après une période de repos. Avec le temps, la douleur peut devenir lancinante et irradier vers l'arrière de la jambe ou sous l'arche du pied.

La douleur peut aussi se présenter sous forme de pincement, localisée à la partie antérieure et interne du talon (soit 5 cm du rebord arrière du talon). Elle peut être déclenchée par la palpation du talon ou l'étirement du fascia plantaire, par exemple en position debout sur la pointe des pieds (l'étirement maximal du fascia crée alors un stress à son point d'insertion à l'os du talon).



Les causes

L'épine de Lenoir se trouve souvent chez les personnes âgées ou les personnes obèses, chez qui le coussin plantaire est diminué ou encore chez les personnes ayant des problèmes biomécaniques des pieds tels que les pieds creux ou plats ou encore chez qui on peut noter un mauvais alignement des talons. Divers autres facteurs sont susceptibles d'être à l'origine du développement de l'épine de Lenoir.

La marche ou la station debout prolongée sur des surfaces dures ;

La pratique régulière de sports qui sollicitent les articulations du pied, telles que la marche, la course, le saut ;

Le port de chaussures qui supportent mal le talon (semelles et talons trop minces, durs, contreforts trop mous qui ne permettent pas de bien stabiliser les talons lors de la marche ou en station debout) ;

Le port de souliers à talons hauts qui avec le temps vont créer une tension dans les muscles des mollets.

Les examens diagnostics

L'histoire du problème de santé et l'évaluation des pieds et de la douleur permettent de recueillir les informations pertinentes.

Toutefois, l'épine de Lenoir est visible seulement à la radiographie. La radiographie permet aussi de déterminer la présence d'autres pathologies susceptibles de causer une douleur au talon qu'elles soient liées aux os du pied, aux articulations et aux tissus environnants.



Le traitement

Dans la plupart des cas le traitement vise à soulager la douleur et à éliminer la pression sur l'épine osseuse.

Suspendre ou ajuster les activités physiques provisoirement tout en se laissant guider par la douleur ressentie ; reprendre les activités progressivement ;

Appliquer de la glace sur le talon pendant 15 minutes (sac de glace émiettée, petits pois surgelés) plusieurs fois par jour et après toute activité pour réduire l'inflammation ; durant l'application de glace, bien protéger la peau avec une serviette afin d'éviter les engelures ;

Masser le dessous du pied avec du froid et faire des exercices d'étirement (20 à 30 secondes chaque pied) pour assouplir le fascia plantaire ; procéder doucement et progressivement tout en évitant de créer ou d'augmenter la douleur ;

Porter un coussinet pour le talon (dans un matériau qui absorbe les chocs) pour réduire l'impact du talon contre le sol et la pression sur le fascia plantaire. Ces coussinets ne sont pas toujours efficaces, surtout si le problème est d'origine biomécanique ;

Porter des chaussures de marche avec une semelle épaisse et un talon bien rembourré.

Ces diverses mesures peuvent être insuffisantes pour soulager la douleur. Le médecin peut alors prescrire des médicaments anti-inflammatoires ou encore faire des injections de cortisone au niveau du talon. Dans d'autres cas, il peut prescrire des orthèses. Les orthèses sont des semelles faites sur mesure et insérées dans les souliers pour corriger les problèmes biomécaniques à l'origine de l'épine de Lenoir.



Prévention

Faire des exercices d'étirement et de mobilisation pour assouplir le pied et le rendre moins vulnérable ;

Porter des chaussures adaptées aux types d'activités : elles doivent donner un support et avoir des semelles qui absorbent les chocs ;

Porter des pantoufles qui supportent le pied surtout lors des premiers pas au lever du lit ; éviter de porter des pantoufles durant la journée, de marcher pieds nus sur des surfaces dures ou seulement avec des bas ;

Modifier les habitudes et postures de travail ; éviter de se tenir debout pendant de longues périodes ou de marcher trop souvent sur des surfaces dures ou inégales ;

Faire des trempettes dans de l'eau tiède et salée le soir pour détendre les pieds ;

Faire des exercices d'étirement et de mobilisation pour assouplir le pied et le rendre moins vulnérable avant et après les exercices (marche, course) ;

Respecter les besoins de repos et de détente du corps et être à l'écoute des signes d'inconfort et de toute douleur ; cesser une activité dès qu'une douleur apparaît ;

Maintenir un poids santé et surveiller son alimentation.

Réponse
+12
moins plus
Salut!
je m'appelle Adeline et j'ai 30 as .
Début septembre, un matin je me suis réveillée avec une violente douleur sous le talon droit, impossible d'appuyer mon pied au sol pdt quelque minutes! Puis cela est passé(enfin j'avais tjrs mal mais c'était moins intense)cela à duré une ou deux semaine, à chaque réveil ou période de repos allongé.
Je suis donc allée consulter mon médecin traitant qui m'a fait faire une radio: elle a décelé un problème au niveau de mes hanches:
Bascule pelvienne gauche par déficit gauche de 8mm+ pincement lateralisé à droite du disque L4/L5.
Suite à cela je suis allée voir un osthéo qui m'a manipulé mais sans succès, le mal n'a pas disparu mais au contraire s'est étendu dans toute la jambe du pied en passant par l'arrière du mollet (qui me fait beaucoup souffrir) jusqu'à la hanche!
Je me suis aussi fait faire des semelles orthopédiques(trés chères, et pas remboursées) qui ne m'on pas soulagées non plus!!
Voila depuis rien n'a changé j'essaie de supporter tant bien que mal, mais à 30 ans, ne pas pouvoir marcher ou danser c dur!!!(d'ailleurs même la position assise est difficile!)
Alors si q q,un pouvait m'aider!!!
Il y a surement quelque chose à faire ...je ne vais pas rester comme ça toute ma vie!!
Merci d'avance pour vos réponses!!

<x0x0>- 10 févr. 2010 à 11:20
coucou!
depuis deux semaines j'ai le meme souci, une douleur forte au talon (moi c'est les deux talons) surtout quand je marche et quand je suis allongée! J'ai pris l'initiative de changer de chaussure plus ou moins tout les jours...
et j'ai remarqué que la douleur diminue quand je porte des chaussures avec un petit talon(vue que je ne suis pas une grande fan de chaussure a gros talon)...Essaie donc! si jamais tu as toujours mal va plutot voir un Orthopédique
nomm.ad- 11 févr. 2010 à 09:24
coucou!
Suite à mon premier message,le médecin à confirmé que la douleur venait de mon dos,plus précisément du disque qui pince mon nerf sciatique!(Décelé à l'IRM) On m'a proposé une opération que g refusé!!G pris des anti-inflammatoires lorsque la douleur devenait insupportable, et... c passé!! Enfin, maintenant g mal en bas du dos!! mais ca reste léger!! G de temps en temps mal à la jambe, et surtout dans des périodes de stress!
On m'a conseillé de muscler mon dos, alors je vais à la piscine et je fait du dos avec palmes.Je vous tiendrais au courant de l'évolution, et merci pour vos messages!
magicmimie- 15 févr. 2010 à 07:57
tres mal talon droit a mon reveil,pourquoi ?
cervin41- 16 avril 2010 à 14:26
Nommad j'aimerais avoir ton adresse email car j'ai exactement la meme chose que toi depuis 7 mois et c'est un vrai calvaire. je peux peut etre t'aider et toi également. Voici mon adresse email : erwann41@hotmail.com
/// :(- 29 janv. 2011 à 12:59
Je te comprend j'ai pareil mai moins grave moi aussi j'ai mal au talon ! TRES DOULOUREUX !
Réponse
+6
moins plus
Bonjour,
Moi aussi j'ai de très très gros problèmes sous les talons de mes deux pieds.
Cela a commencé il y a environ 5 ou 6 mois en me levant le matin ou je ressentai de petits tiraillements aux deux tendons d'achille au lever du lit mais je n'y prêtais pas du tout attention à ce moment là car ça disparaissait au bout de quelques pas et de plus je ne savais pas ce que c'était ce truc bizarre et c'était pas vraiment douloureux comparé à aujourdhui.
Bref le temps passant, les choses se sont empirées car le mal a évolué et ensuite j'ai eu très mal sous toute la voute planatire de mes pieds et toujours sous les deux talons. Au départ c'était supportable mais aujourdhui c'est devenu un calvaire. Je ne peux meme plus rester debout plus de 1/4 d'heure. cela me donne une trop grosse douleur aux talons ce qui ensuite inflamme sous tout le dessous de mes deux peids qui gonflent et me brulent
J'ai passé une prise de sang est visiblement tout est ok.
J'ai passé une radio au tout début du mal mais rien a signaler.
J'ai eu des semelles orthpédique mais elles sont insupportbale a porter et ça active d'avantage le mal de la voute plantaire donc semelle orth au placard.
Les anti inflammatoires "biprofène" ne me font aucun effet.
J'ai passé une scintigraphie, rien à signaler à l'exception faite d'une légère inflammation sous les pieds (normal vu que le jour ou j'ai passé cette scintigraphie je n'avais plus mal)
Aujourdhui je ne sais plus quoi faire. j'ai été obligé de m'arreter 1 semaine et demi mais malgré le repos ça s'est pas du tout arrangé.
Au jour d'aujourdhui on ne m'a toujours pas dit ce que j'avais.
J'ai repris le boulot aujourdhui mais je vais pas tenir bien longtemps à tenir debout car la douleur est surtout insupportable quand on reste debout malgré avoir inséré des talonnettes ou semelles de type sorbotame. ça soulage un moment mais ensuite ç pareil ça ne fait plus aucun effet on ne tient pas longtemps.
Je signale quand même que j'ai moi aussi de gros soucis de mal du bas du dos depuis environ 3 ans que j'ai jamais traité puisque là aussi on me trouve rien. Donc big bouleur bas du dos (sans doute vertèbre S1 L5) + big douleurs à la hanche droite et souvent comme des radiations pasant aux fesses et arrière de la cuisse et même problèmes cruraligie à un moment donné.
J'ai remarqué aussi que mes pieds devenaientt très souvent froid ou à l'inverse tres brulant.
j'ai aussi remarqué que le mal au talon s'alterné d'un pied à l'autre dans une journée tout en ayant aussi mal aux deux talons mais la douleur est plus intense enn alternance d'un peid à l'autre.
la question serait : est-ce que j'ai des problèmes de type aponévrose plantaire dite fasciite plantaire ou bien autre chose. Je vois des commentaires de personnes atteintes de fasciite plantaire mais eux arrivent a rester debout ou bien meme a courir. Moi j'ai arreté de courir dès le début du mal et ça ne s'est pas du tout arrangé ça s'est empiré. Meme rester debout ç insupportable alors aller courir ç meme pas la peine d'envisager. je me demande d'ailleurs si on parle bien de la meme chose parfois.
Personne ne me donne de traitement et moi je pense que dans 1 ou 2 jours je ne pourrais une nouvelle fois pas travailler pour rester debout la douleur sous les talons devenant inssuportable le fait de rester debout et les pieds redevenant inflammés.
Si quelqu'un pouvait m'aider je suis preneur.

marie- 22 déc. 2010 à 09:49
MARIE 57 ans, idem pour moi douleur talon gauche cela fait environ 4 a 5 semaines ,je pense qu'il y a une relation avec les problémes de dos et de bassin il suffit d'un pincement infime au niveau d'un nerf et les douleurs s'installent,a un autre niveau que le talon j'ai pendant de longs mois souffert d'un douleur inflammatoire au niveau de l'articulation pouce poigné au point d'etre tres enflé ,rouge et chaud++ le moindre contact et geste devenait difficile ,un chirurgien m'a dit que cela s'operait trés bien c'est alors q'un problème de mal de dos (blocage niveau lombaire) m'a amené a visiter un kiro et là non seulement il m'a soulagé le dos mais son travail qui bien sur s'est porté sur toute ma colonne y compris tete ,machoire ,cervicales, bassin m'a fait disparaitre ce probleme que je pensais etre rhumatismal.je l'ai donc récemment revu pour le talon cela m'a amélioré mais pas totalement disparu ,il m'a travaillé le pied pour liberer l'articulation de la cheville , le bassin ,le dos et je reste persuadée que c'est la voie a suivre( j'ai fait au printemp 2010 une chute violente dans escaliers marbre résultat bassin avec énorme hematome sur fesse de façon immediate et ensuite douleurs de hanche plus douleurs d'epaule ) seul le kiro m'a reglé mes problemes de douleur. Au fait, je travaille ne m'arrete jamais tantot assise ordinateur ,marcher et voiture ++ car je suis agent immobilier. Mon conseil concernant le kiro il faut trouver quelqu'un qui manipule avec des méthodes assez douces ,
Réponse
+5
moins plus
Je suis dans un cas similaire. Moi, c'est le talon droit. Sitôt que je pose le pied au sol au lever, c'est une douleur insupportable. Je me traîne misérablement en m'appuyant sur les meubles. Bizarrement, le fait de marcher améliore un peu les choses... provisoirement. Mais sitôt que le m'assois ou que je me couche le scénario se reproduit, et ainsi de suite.
Je n'ai pas grande estime pour les toubibs, en général. Sortis de leur rôle prescripteur de Prozac-Clamoxyl, ils vous disent ce qui leur traverse le crâne, prescrivent une radio et une analyse de sang (histoire de se couvrir) et vous n'êtes pas plus avancé. On en réduit à faire son propre diagnostic. C'est à se demander pourquoi on paie ces gens-là! A tout hazard, ils vous proposent de consulter un spécialiste. Et c'est encore des honoraires à débourser. Pour le même résultat. J'ai consulté d'autres forums et c'est partout pareil. Les gens restent avec leur handicap. Quand un médecin reconnaît (du bout des lèvres) son impuissance à vous soulager, au moins devrait-il avoir la décence de ne pas réclamer d'honoraire! Que faire? Je me suis bricolé une semelle de mon invention à base de polystyrène extrudé, histoire de transférer le charge sur la voute plantaire pour soulager le talon. C'est pas idéal, mais au moins la douleur est moins forte au lever. Et ça ne me coûte pas un sou, ni à la Sécu. Voilà à quoi on est rendu.
Salut à vous.

fabritche- 17 sept. 2010 à 21:19
ouahouu.....totalement d'accord avec toi Mylord
et même ils te reprochent de consulter internet pour te faire une idée et refusent de te prescrire certains trucs (IRM par exemple) sans doute pour entrer dans les mesures d'économie assurance maladie (que je comprends mais pas n'importe comment !)
moi aussi j'ai eu mon moment ou je bourrais le creux dû à mon pied creux avec des sacs plstiques compressés..........
tu marches avec tes semelles? ça te provoque pasx des maux de dos ou autre?
comment tu as réussi à les façonner?

magnétiseur, tout ça, t'as essayé?
Réponse
+5
moins plus
s'il y a une inflammation c'est qu'effectivement le mal est déjà là
ce qui est compliqué, c'est d'établir un diagnostic à partir d'un ou plusieurs maux, sans savoir s'ils sont liés ou si ce sont deux maux indépendants.
si ça a un lien avec le dos, ça ressemblerait à une forme de sciatique
si ça n'a aucun rapport, il faudrait je pense se concentrer sur les différences de température (vous disiez que vous aviez souvent très chaud ou très froid aux pieds) par un problème de circulation sanguine. je vous conseillerai des plantes, à la place des anti-inflammatoires, comme le gingko biloba, et d'appliquer du gel d'aloe vera ou du jus de citron pressé aux endroits atteints. bon courage

Réponse
+4
moins plus
ca marche ?

Réponse
+4
moins plus
Ma petite expérience!
moi aussi depuis quelques mois je suis affublé de cette douleur, après lecture de vos témoignages j'ai pris deux décisions:
La première d'acheter des chaussures "Méphisto" avec semelles Soft-Air qui absorbent les chocs(144€ tout de même)
La deuxième d'acheter des chaussons avec une semelle absorbant les chocs(20€)
Résultat........ miracle le mal a quasi disparu.

Réponse
+2
moins plus
salut , j'ai le même problème aux 2 talons depuis plus d'un an et sa remonte le log de la jambe jusque derière les mollets c'est insupportable et je n'arrête pas de me rendre chez des médecins et spécialistes , j'ai fait tout une batterie d'examen, radio, échographie, E.M.G , IRM , problème de dos écarté, analyse de sang normale,port de semelles, puis de talonettes, kiné, podologue, rhumatologue, medecin du sport,etc..., toutes la batterie des anti inflammatoires, je suis dans l'impasse et les médecins aussi donc si quelqu'un c'est sortit de ce problème je suis preneur aussi

Réponse
+2
moins plus
Bonjour,

Moi depuis 7 mois je soufffre de douleurs et brulures vraiment très intenses au niveau de mon talon gauche. Dans un premier temps ca me faisait mal le matin quand je me levai du lit ou quand je marchais bcp. Maintenant, c'est presque sans répris et moi, j'aime bien faire de la marche tous les jrs au moins 45 mn. Mais avec cette douleur atroce au talon je n'y arrive plus. Résultat , je grossis de jour en jour car ya presque plus d'activités. J'ai vu mon généraliste qui m'a fait faire des analyses, des radios mais tout est normal. On m'a envoyé chez l'osteo mais en lisant le témoignage des uns et des autres je n'ai meme plus envie d'y aller tellement c décourageant !!! D'après ce que j'ai compris c une maladie qui ne se soigne pas mais qui peut seulement etre soulagé. Une vieille dame m'a dit que la ménaupose se maniste comme ca par moment !! ? Quelqu'un pourrait il me le confirmer ???
j'attends vos réponses. Merci.

fabritche- 2 oct. 2010 à 10:01
bonjour,

qui a dit que c'était une maladie incurable?
dûe à la ménopause donc?
Peut etre dans votre cas mais alors pourquoi aussi chez les hommes?
ca me parait léger comme explication
Réponse
+1
moins plus
bonjour !
je suis pas du tout médecin, hein, mais je pense que ceux qui décrivent avoir mal au talon (daddy, adeline), c'est sûrement une épine de Lenoir. Je suis pas devin, c'est juste que comme j'avais aussi mal au talon, j'ai tapé "douleur talon" ds google et je suis allée ds le 1er site, et ils décrivaient exactement les symptômes que vous avez. Moi c'est un peu différent, c'est qd je mets des chaussures (étrange...). Je sais pas encore comment régler ça, je vais pas sortir en pantoufles quand meme !!

seridi57- 24 août 2010 à 01:59
trés mal sous le talon gauche ,j'ai une épine que dois-je faire , je souffre enormement de l'aide svp merci
crucy- 20 oct. 2010 à 19:35
Gel anti inflammatoire Flector!!!
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
pour une fois que je vois un forum avec des messages à peu près récents ..........

Je me reconnais un peu dans les témoignages de cervin41 et tomis. Depuis une semaine, le 2eme pied est attaqué alors que, depuis 2 ans, je n'avais mal qu'à un pied et seulement des alertes sur le 2eme.
J'en suis à ma 3eme paire de semelles.........
Avez vous le tendon d'achille qui présente un léger bombement en vue de profil? ainsi que un léger gonflement en arrière de la malléole, là ou normalement c'est plutot creux?
bon j'attends de voir si il y a échange avant de continuer

mon mai : spoofyspoofy@yahoo.fr
n'hésitez pas

cervin41- 26 oct. 2010 à 00:25
Bonjour fabritche,
D'abord je n'ai que 40 ans, c'est important à préciser :
c'est avec retard que je viens de lire ton témoignage.En ce qui me concerne l'historique serait long a écrire mais en résumé : Douleurs aux deux talons en septembre 2009 qui ne s'est pas arrangé malgré un arrêt total du sport bien au contraire ç pire 1 an après. Résultat, je n'arrive plus a rester debout en statique plus d'un quart d'heure quand j'ai vraiment mal. Seul le repos me soulage c'est à dire l'absence de sollicitation de mon poids sur mes pieds tout simplement . J"ai vu plusieurs médecins du sport, médecins généréralistes, plusieurs rhumatologues de plusieurs régions de France à y laisser un tas d'argent et j'en suis tjrs au meme point. Moi qui suis hyper cartésien, j'en ai meme finalement été consulté un rebouteu de renom de la région. Personne n'a su me dire ce que j'avais ou bien j'ai eu droit a autant de diagnostics que de médecins consultés. Des radios ont été faites, scanner, irm, échographies, scintigraphie, prises de sang et rien d'anormal et pourtant les douleurs sont bien présentes à ne plus savoir quoi faire. Les anti inflammatoires ne me font rien du tout, semelles orthopédique impossible de les porter (et pourtant j'en fais 3 paires malgé 1 très bien faite) mais bien au contraire ça active grandement mes douleurs. Les injections de cortisone n'ont rien fait non plus, des ondes de chocs idem. Je suis meme en arrêt de travail depuis plusieurs semaines car impossible de rester en position debout statique. Je vous explique pas le moral dans les chaussettes je ne peux quasiment rien faire. Moi aussi j'ai des douleurs très importantes au bas du dos depuis pas mal d'années ainsi qu'a la hanche droite mais cela n'a peut etre rien a voir avec mes douleurs des talons car je n'avais pas mal aux pieds avant. Même les irm du dos et de la hanche ne montrent rien alors que je peux vous dire que j'ai grandement mal, je sens constamment les nerfs sciatique derrière mes fesses et cuisses et surtout ce point douleureux du bas du dos. Un truc de ouf tout ça ! Je ne peux meme plus faire 1 km de vélo sinon j'ai la hanche en vrac. La dernière fois que j'ai osé faire 1 km à vitesse de grand père, résultat un lumbago aigu qui m'a foutu par terre en allant me doucher et je m'y attendais pas du tout. Le dernier rhumatologue que j'ai vu a fini par me faire comprendre avec diplomatie que les insomnies que j'ai depuis bien des années et des passages d'angoisses pourraient être à l'oirigne de tous ces maux. En gros c'est dans ma tête MDR ! ça c'est le diagnostic final quand les rhumatologues te trouvent rien point de vue organique ou mécanique. En fait tout dépend de l'interlocuteur que vous avez en face. Il m'est arrivé quand meme d'avoir des pseudos diagnostics de rhumatologues et autres médecins assez différents les uns des autres du moins c'est ce que j'ai pu déviner entre les lignes car ils ne s'engagent pas à un diagnostics ; en fait ils te disent rien car rien n'est démontré sur les irm et autres investigations médicales. Si vous avez à faire à un médecin compatissant il va comprendre votre problème mais tout en restant impuissant, d'autres vont vous diriger vers un diagnostics du genre fybromialgie; C'est la grande mode ce truc là quand personne arrive à vous trouvez vos problèmes après tous les examens effectués.j'en veux pas aux médecins non plus ce serait un comble mais à ceux qui vous prennent un peu pour un fou lol Pour répondre a fabriche oui j'ai aussi un léger bombement aux tendons d'achille. c'est ce qu'on avait remarqué d'ailleurs avec le dernier podologue mais on a pas été plus loin là dessus; Ou voulais-tu en venir d'ailleurs avec ça ?
Voici mon adresse mail : capucin412012636@aol.com
Ben- 13 janv. 2011 à 21:41
J'avais laissé un 1er message sur le forum voisin: " douleur inexplicable sous les talon HELP"

Et la suite n'est pas plus réjouissante ; j'ai passé 2 magnifiques jours en hospit au service rhumato du CHU de Nantes et ils m'ont pré-diagnostiqué une spondylarthrite ankylosante ; je n'y crois pas trop car je n'ai pas d'inflammation visible, pas non plus dans les multiples prises de sang, je ne réagis à aucun anti inflammatoire, l'infiltration au talon gauche au mois de décembre ne m'a rien fait du tout (d'ailleurs, j'ai bien fait de n'en faire qu'à un seule des talons...), ... Mal de dos le matin+talons en feu=spondy calcul simple mais un peu trop rapide à mon goût.
J'ai fait faire 3 paires de semelles (j'en suis à 300€) avec pour les dernières, des amortisseurs aux talons eh oui !!! mais rien n'y fait ; je « m'écrase » toujours autant debout au bout d'un quart d'heure seulement.
Je suis allé voir un magnétiseur en novembre : grosse envie de boire (de l`eau !), mal de dos puis reprise des douleurs aux 2 talons en moins d'une semaine.
On va « fêter » les 2 ans de douleurs et ça joue énormément sur l'humeur, la fatigue en fin de journée, parfait pour l'entourage ; j'ai un prochain RDV en rhumato au mois de mai mais je sais que ça ne servira à rien ; il me faut tirer d'autres ficelles.
Je vais retourner peut-être voir un osthéo, mon médecin traitant pour qu'il recherche, reprendre du sport genre muscu ou piscine... super !, voir un chiropracteur, prendre de l'homéopathie HEKLA LAVA 5-CH, ... ou continuer à flipper sur l'avenir avec cette gêne qui détruit toute activité, conversation, boulot...
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,

à vous lire, il existe plusieurs maux de talon. Pour un mal de talon droit non lié au nerf sciatique mais plutôt au ligament, je ne suis pas médecin mais je pense que la cause est liée à une marche ou une course inhabituelle sur un sol dur bosselé. Le ligament est maltraité et cela peut causer une sorte de déchirure.
Le remède, j'opterais pour un massage du pied tout entier, ligament douloureux compris, avec du froid (glace) et une bonne chaussure enveloppant bien le talon.

Réponse
+0
moins plus
Les douleurs sous le talon partiulièrement coté interne sont probablement dues àune talalgie... il faut faire une radio centrée sur le calcaléen !
Faites vite ca fait très mal, j'avais une douleur similaire mais après radio on a juste diagnostiqué que j'avais le pied trop plat, du au port de chaussures de skate, chaussures type basquettes ou converses. Une simple radio et une pommade anti inflammatoire de type "flector". pour ma part par exemple j'ai rendez vous mardi chez une podologue... SInon pour la talagie semelles spécialisée a porter enfin talonettes, c'est désagréable mais ca doit normalement reposer le coté qui blesse. Enfin bon courage a tous, moi mes pieds j'ai fait une radio aujourd'hui ils n'ont rien détecté si ce n'est que j'ai le pied gauche très aplati.

Réponse
+0
moins plus
bonjour, moi aussi douleur au talon epine calcanene tres mal infiltratoin semelles rien a faire jai consulté un chirugien il veux pas operé sa peu etre pire apres alors je reste avec les douleurs antiaflamatoire brexin ki me soulage tres bien et un peu de repos et apres cest bon

Ce document intitulé « Douleurs au talon » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.