Sante-Medecine
Recherche
Posez votre question Signaler

Surdose de paracétamol(Dafalgan), Risque ?

geoffreyvp - Dernière réponse le 25 avril 2013 à 16:59
Bonjour a tous,
voila une amie a moi m'a avoué, quelques minutes après, avoir ingéré 8 grammes de Dafalgan.
Je l'ai directement fait vomir pour essayer de contrer le probleme, faire recracher ses comprimés (Elle y est arrivé apparemment 1/4h après l'absorption de ses comprimés).
J'aimerais savoir si il y a un véritable risque suite a cela, sachant que ca s'est produit il y a 24h , et que il n'y a pas eu de véritable effets indésirables ?
Je serais tenté d'aller faire une prise de sang avec elle , mais je ne sais pas si l'utilité y serait.
Merci beaucoup de vos prochaines réponses, et je suis ouvert aux conseils.
Geoffreyvp
Lire la suite 
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

A toutes fins utiles, je te conseille de lire les infos suivantes:

http://sante-medecine.commentcamarche.net/forum/affich-1433302-surdose-de-paracetamol-dafalgan-risque#newanswer

A+
gehi 19116Messages postés lundi 30 mai 2011Date d'inscription ContributeurStatut 22 février 2015Dernière intervention - 25 avril 2013 à 16:53
Je suis désolée pour ce lien qui ne fonctionne pas.

Merci DCI et excuse à geoffreyvp.
Répondre
Ajouter un commentaire
Publi-information
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

RAF, ton lien ne fonctionne pas...

Pour info (extrait du Vidal)

Surdosage Dafalgan

=> Symptômes :
Nausées, vomissements, anorexie, pâleur, douleurs abdominales, apparaissant généralement dans les 24 premières heures.
Un surdosage, à partir de 10 g de paracétamol en une seule prise chez l'adulte et 150 mg/kg de poids corporel en une seule prise chez l'enfant, provoque une cytolyse hépatique susceptible d'aboutir à une nécrose complète et irréversible, se traduisant par une insuffisance hépatocellulaire, une acidose métabolique, une encéphalopathie pouvant aller jusqu'au coma et à la mort.
Simultanément, on observe une augmentation des transaminases hépatiques, de la lacticodéshydrogénase, de la bilirubine et une diminution du taux de prothrombine pouvant apparaître 12 à 48 heures après l'ingestion.

Conduite d'urgence :

Transfert immédiat en milieu hospitalier.
Prélever un tube de sang pour faire le dosage plasmatique initial de paracétamol.
Évacuation rapide du produit ingéré, par lavage gastrique.
Le traitement du surdosage comprend classiquement l'administration, aussi précoce que possible, de l'antidote N-acétylcystéine par voie IV ou voie orale, si possible avant la 10e heure.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Merci pour ces infos , mais j'ai deja trouvé toutes ces infos.
Ma question est plutot si le fait d'avoir vomis dans les 15 minutes pourrait contrer les effets secondaires risqués ?

Personnellement , je ne crois pas que elle aura un quelconque probleme, mais on est jamais trop sur
sophie- 25 avril 2013 à 16:58
Ben tu sais dans les situations comme cela, tu appelles le centre anti poison, ils te renseignent...
Répondre
geoffreyvp- 25 avril 2013 à 16:59
Je vais chercher le numéro , merci du conseil (étant encore mineur, on va dire que j'ai pas l'experience de ses situations)
Répondre
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Surdose de paracétamol(Dafalgan), Risque ? » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.