Posez votre question Signaler

Adénocarcinome pulmonaire stade IV

Zoeteke - Dernière réponse le 16 juin 2011 à 00:55
Bonjour,
Mon mari a 53 ans. En août dernier, après qu'il soit devenu aphone et soigné inefficacement pendant des semaines pour ce que le médecin pensait être une trachéïtes laryngites ou autres ites, le diagnostic est tombé: adénocarcinome pulmonaire primitif. Plusieurs tumeurs sont présentes sur les deux poumons, le médiastin est envahi. Ce qui est curieux c'est que rien n'était apparu à la radio: il a fallu un scanner prescrit par l'ORL... et voilà...
Pas de radiothérapie, pas de chirurgie, le seul traitement prescrit fut une chimio, en 4 cures, qui a eu d'excellents résultats: nous étions tout contents, les tumeurs avaient bien régressé, certaines avaient disparu, les glanglions avaient retrouvé leur aspect normal, il restait juste un bout de cancer sur un poumon que le médecin a "laissé tranquille" pour pas "bruler toute ses cartes" d'un coup.
La vie a repris son cours, mon homme a recommencé à sortir tous les jours, il s'est acheté une carte train et s'est mis à visiter les villes de notre plat pays qu'il ne connaissait pas, à son rythme, car il était toujours fatigué mais ça allait, ça allait... mais la récidive n'a pas tardé. Deuxième chimio en route, sans platine cette fois, et ça se passe pas bien. Il dort, jusqu'à 20h00 par jour. Ne sort plus. Ne mange plus beaucoup. Il a eu des effets secondaires terribles, des diarrhées effroyables avec beaucoup de sang. Il devient sourd aussi, et sa vue s'est dégradée: il lit avec une loupe, comme les petits vieux...
La prochaine chimio est normalement prévue le 26 décembre et j'ai peur. Pour la première fois, j'ai demandé au médecin de m'expliquer ce qui se passait vraiment parce que vous savez, au départ, quand on a appris la nouvelle, on s'est dit: "On va se battre et on va s'en sortir". J'ai dit que si il ne devait y avoir qu'un seul cas de guérison d'un cancer de ce type dans toute la carrière du toubib, alors ça devait être mon homme. On a jamais demandé de pronostic. On a continué à vivre et à faire des projets pour quand "ça ira mieux", et on y croyait.
Et puis là, il m'a dit... que c'était une question de semaines. Deux ou trois mois, au plus. On m'a dit qu'il deviendrait de plus en plus faible, qu'il ne parviendrait plus à s'alimenter. Que progressivement, il ne parviendrait plus à se lever de son lit et qu'il faudrait passer à la morphine, et qu'il s'éteindrait groggy sans trop souffrir...
Merde. Il va nous manquer. On a un fils de 13 ans qui a toujours considéré son père comme un Dieu vivant.
Mon mari avait arrêté de fumer suite à un pneumothorax il y a 12 ans.
Je pleure la nuit, quand personne ne peut le voir. J'ai parfois l'impression que je ne pourrai jamais m'arrêter de pleurer...
Lire la suite 
Réponse
+7
moins plus
Mille merci pour votre réponse et moi je fait le max pour que mon épouse ne me voie pas trop mal.
Merci
cindy- 19 avril 2011 à 18:16
Moi c'est ma maman. Il y a deux ans suite à une radio du thorax car elle toussait (même si notre médecin pensait qu'elle était allergique à quelque chose). La radio nous informe une tâche au niveau du poumon. Le scanner établit avec un prélèvement pour voir si c'est malin ou pas. Et tout à été si vite, car ma grand mère 1 an et demi avant a eu un cancer des poumons. Au début, je me disais la même chose que vous : on va lutter, elle va guérir!!! c'est pas possible que MA maman (qui n'a que 49 ans) puisse ne pas s'en sortir.
Elle a changé des diminutions durant les chimios et des stabilisations comme à l'heure actuelle. Avec des rechutes entre!!!
on avait aussi découvert des métastases au niveau cérébral mais les rayons les ont tous fait partir.
Il y a 6 mois, on voit des petits trucs au foie, le médecin nous dit que tout va bien aller même si au fond on le sait très bien s'est pour nous rassurer. Ma mère demande à un interne il y a quelques semaines durant sa séance de chimio à quel stade elle en est et ce que c'est exactement au foie. Résultat : il lui dit qu'elle est au stade 4 donc c'est avancé, et ce sont bien des métastases.
Je crois que pour la première fois en deux ans, je me rend compte que je vais perdre ma mère et je ne peux pas m'y résoudre. Après quand personne le sait, tant que les chimios marchent (donc n'augmentent pas la tumeur et les métastases tout va bien même si ce mot n'est pas top dans ce contexte).
Le pire a été de voir ma mère sur qui tous les jeunes se retournaient, voir qu'elle est toute maigre, qu'elle n'a plus de cheveux. Des choses peut être futils pour certains mais dur pour le malade et parfois son entourage.
Bref, je me dis maintenant que même si on me dit pas que c'est pour tout de suite, les chances pour ma mère de guérir sont peut être minces.
Je profite de ma mère à chaque moment.
Mon boulot m'a offert 3 jours pour que je puisse partir avec elle et mes collègues m'ont donné une enveloppe.
Brève le faite d'être entourer est un soulagement!!!!
Répondre
Ajouter un commentaire
Publi-information
Réponse
+6
moins plus
Bonjour,
Et bien pas mal du tout, je suis maintenant en "chimio de maintien" avec AVASTIN. La maladie est stabilisée je croise les doigts que cela dure.......J'ai fait de "belles rencontres" ces derniers temps et ne vais pas trop mal à part une énorme fatigue et un gros essouflement pour les gros efforts.
J'essaye de me pomponner avec tout un tas de maquillage conseillé par la socio-esthéticienne et aujourd'hui j'ai été à un pique nique avec l'équipe de caté et ma fille pour fêter la fin de l'année scolaire.......
Je croise les doigts et toi Zoeteke comment vas-tu ?
J'espère que Diane va bien aussi et vous envoie pleins de pensées positives...
Kenny
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Bonjour Xavier,

Le Tarceva ne "fonctionne" plus. Le dernier scanner montre que les métastases ont envahi les poumons, et le foie aussi.
On a eu un an de répit.
D'autres patients tiennent le coup deux, voire trois ans...
La science fait des progrès il ne faut jamais perdre espoir.

N'ayez pas de regrets pour votre maman.
Le Tarceva aurait pu fonctionner...
Et la chimio aurait tout aussi bien pu la tuer car c'est un poison (du platine et autres joyeusetés qui sont très dures à supporter pour le coeur)
Elle est partie dans son sommeil, sans trop souffrir, peut-être est-ce mieux comme ça.
myskat- 8 mars 2010 à 23:16
Kikoo, j'ai à peine 26ans et je viens de perdre mon père (décédé vendredi 05/03) d'un adénocarcinome des poumons qui a métastasé au cerveau et à la colonne vertébrale. Il est parti en un mois... Il avait arrêté de fumer il y a quasiment 20ans (alors qu'il ne fumait même pas 3cigarettes/jour). Et voilà, en rentrant d'un voyage (retour aux sources pour voir ma mamie et le reste de ma famille restée au pays), un œdème cérébral qui comprime les zones de la mémoire et de l'équilibre donc perte totale de repères dans le temps et dans l'espace. Il avait à peine commencé la chimiothérapie et suivait un régime très strict sans sel ni sucre pour ne pas faire de coma. Son cœur a lâché avant, il a fallu plus d'une heure pour le faire repartir ; pendant ce temps, les autres organes ont lâché prise et son cerveau ne répondait plus. Le plus dur ça a été de voir une larme perler à son œil droit quand mon frère lui a murmuré à l'oreille que j'étais là, ma mère lui avait dit de m'attendre que je puisse lui dire au revoir (j'avais deux jours d'examens, personne n'a osé me le dire avant que je finisse). Il a versé une autre larme quand il est parti. C'est très dur de voir son père partir aussi vite, mais je me dis qu'il n'a pas souffert et en voyant son visage serein presque souriant, je me dis que c'était la plus belle image qu'on pouvait garder de lui. Courage, il faut partir un jour ou l'autre même si plein de choses n'ont pas été faites. Profitez de chaque instant de bonheur et de toutes les occasions de profiter de la vie car un adénocarcinome peut venir réduire à néant tout ça.
Répondre
milojojo- 8 mars 2010 à 23:27
Merci pour ta réponse, moi je suis actuellement sans soin.
Je dois récupérr un peut, malgré mon stade 4.
Bissssssss
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Hello Kenny ce sont des super bonnes nouvelles, félicitations !!!!

Pour les problèmes dermatologiques: je voulais te conseiller de te pomponner et laver avec les produits de chez Lush (ils ont des magasins avec pignon sur rue et aussi une boutique en ligne)
Mon mari avait des énoooooormes problèmes de peau et rien ne fonctionnait bien pour le soulager (pommades extra-chères de chez le pharmaciens, hydratants et tout le bazar) et on y croyait plus jusqu'à ce que par hasard, je lui achète la "Dream Cream" pour soulager la peau sèche, et "Chaman" pour se laver. Ca a été vraiment miraculeux, je le conseille à tout le monde maintenant :)

J'espère que Diane va bien aussi, ainsi que tous les autres.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonsoir,
Non je ne vis pas la même chose en direct, mais je l'ai vécu au travers d'une personne très très procher et directement touchée et je voulais juste vous témoigner de mon soutien si tant est que cela puisse vous aider à traverser cette terrible épreuve. Il est vrai que si les mots pouvaient soulager votre peine je serais prête à écrire toute la nuit pour vous aider... Cette maladie est terrible et quand elle frappe on se demande pourquoi nous ? 50 ans oui c'est trop tôt pour partir ! et 13 ans c'est trop jeune pour voir partir son papa, il reste tellement de chemin à explorer pour mettre cet ado sur la bonne voie de la vie. Ce que je vais dire ici est terrible mais même si l'espoir est là il faut être réaliste et savoir que l'inévitable va arriver, que grace à votre courage d'affronter l'inévitable maintenant, ce sera plus doux et plus facile pour vous de penser que vous aurez tout fait pour lui dire au revoir dans de meilleures conditions que cela ne serait si vous ne pouviez pas vous confier les uns aux autres. C'est là une chance de pouvoir vous dire tout ce que vous avez à vous dire. La colère sera là mais vous aurez pour plus tard tellement de soulagement d'avoir pu aborder tant de choses encore ensemble. Je n'ai aucune orientation religieuse pour vous dire qu'il faut croire au miracle et s'y accrocher, ça, quand on vit un tel drame, c'est de la pure connerie car en croyant très fort que la personne chère va s'en sortir on ne fait pas la bonne démarche vers elle ni envers soi-même et les regrets plus tard vont surgir, ah si j'avais su, je lui aurais dit ça ou ça ou encore..... Par contre il est vrai aussi que vivre un deuil quand on est croyant, est je pense plus apaisant, Dieu nous la donné à la naissance, et nous le reprend, vous voyez ce que je veux dire.... En fait, qu'importe ce que l'on croit, le principal est de pouvoir soulager la douleur et le vécu du malade durant sa maladie et vous soulager vous qui devez traverser avec lui cette maladie. Quoi qu'on pense dans ces situations, si cela peut nous apaiser, on peut le permettre de les penser.
Voilà je ne voudrais surtout pas vous choquer ou quoi que ce soit d'autre... Je suis de tout coeur avec vous et vous souhaite de trouver ce courage dont vous allez avoir tant besoin. C'est fou ce que nous avons de réserve dans ces cas là.
Bien cordialement
Moon
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Merci beaucoup Moon rien à faire, en effet, il faut être réaliste sans être désespéré sinon autant se pendre tout de suite... c'est pas si simple de trouver l'équilibre entre des émotions extrêmes telles que celles-là.

Il est peut-être juste encore trop tôt pour mettre les choses à plat, pour prononcer le mot "décès" ou "après" bien qu'on y pense évidemment.

Se laisser aller à la tristesse ne sert à rien, il faut, officiellement du moins, montrer un esprit positif. Dire que tout ira bien sans trop s'impliquer sur le sens du mot "tout". Dire à tout le monde et surtout à mon fils que son papa est courageux et qu'il se bat, mais suggérer que le combat est injuste et que l'issue fatale est la plus grande probabilité. Quand? Comment? On en parle pas encore.

Aujourd'hui, mon mari allait bien. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, il s'est levé avant midi, il a mangé de bon appétit et il a pris la voiture pour aller faire des courses.

Nous sommes conscients que nous jouons tous un jeu de dupes, qu'il faut profiter de chaque minute de sa présence.
marie- 5 janv. 2009 à 12:18
Bonjour,

Je me sens tellement proche de ce que tu écris. Mon mari est atteint d'un adénocarcinome stade IV avec métastases cérébrales (très petites semble-t-il). Le 5 décembre, il a été décidé d'arrêter tout traitement et de rentrer dans la phase palliative. C'est un choc bien sûr, extrêment difficile. Mon mari est très faible, ne s'alimente quasi plus. On ne nous a donné aucun pronostic - ce qui rend l'organisation de la vie très difficile. J'ai envie (et lui aussi) de rester le plus possible ensemble, de demander un congé pour accompagnement de personne gravement malade ou soins palliatifs mais c'est possible pour moi financièrement 2 ou 3 mois donc sans savoir le pronostic, c'est difficile de savoir quand le prendre. J'ai une fille de 14 ans. C'est extrêment difficile pou elle de voir son père qu'elle aime aussi énormément s'affaiblir. Elle sait qu'il va mourir. Elle veut qu'on lui dise tout. Je voulais vous dire que ce qui m'a fait du bien, c'est quand nous sommes entrés en contact avec l'équipe de soins palliatifs à domicile. J'ai eu l'impression qu'on m'enlevait un poids impossible à porter seule. Pour le moment, une infimrière passe chaque semaine, simplement faire le point de la situation, voir s'il ne faut pas mettre en place certaines choses: prêt de matériel, soins infirmiers de première ligne, soutien psychologique de la famille, problèmes sociaux à résoudre, adaptation éventuelle de médicaments par des suggestions aux médecins généraliste. Il y a un cahier de liaison où chaque intervenant: le médecin de l'hôpital, le médecon généraliste, le kiné, l'infirmière peut noter une information pour que l'ensemble des intervenants soient au courant et surtout il y a un numéro de GSM (portable) atteignable 24h/24h - ce qui est très très rassurant. Il ne faut pas, je pense, attendre trop longtemps pour faire appel à ces structures (entièrement gratuites) car soins pallaitifs appelés actuellement plutôt soins continus s'adressent à des gens pour qui il n'y a pas d'espoir de guérison mais sans qu'ils soient mourants ou alités pour autant. Au contraire, il vaut mieux prendre contact avec eux quand le malade peut encore s'exprimer, quand on n'est pas dans l'urgence. En tout cas, je me sens extrêmement proche car je vis chaque jour ce que tu vis.
Bon courage. Je reste à ta disposition si cela peut t'aider. Je suis en Belgique et toi?

Marie
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour Marie merci pour votre message je suis également à Bruxelles et vous pouvez m'écrire si vous le désirez: indignites at gmail point com

Comment ça va?

Votre mari tient le coup?

Le mien sort de chez le pneumonologue, la dernière chimio n'a pas fonctionné, par contre les cellules cancéreuses ont muté. Mon mari se trouve donc dans les conditions requises pour se faire prescrire du Tarceva, en avez-vous entendu parler?

Il semble qu'une petite lueur d'espoir se profile de nouveau. En fait, non, il s'agit d'une grosse lueur, car la moindre flamme devient aussi brillante qu'un spot lorsque l'alternative est la mort...
Milo- 13 janv. 2009 à 22:23
J'ai un cancer qui a été brulé avec la radiothérapie et nous étions tous content bien sur.
Je n'ai pas suporté le Tercéva 150 mgr un fois par jour.
Après 25 chimios et 32 radiothérapies je suis fatigué, j'ai refait un scanner en janvier et voilà deux nouveaux cancers sur le même poumond, il est interdit de faire de la radiothérapie deux fois a la même place, je vais être en chimio avec ALIMTA, je ne connais pas cette chimio.
J'ai 65 ans et me voilà de nouveau avec un moral a plat.
Mon épouse fait tout ce qu'elle peut mais pas facile de joué le dur dans des conditions comme cela
Répondre
marie- 5 févr. 2009 à 23:07
Bonsoir,

Mon mari "tient le coup" si je peux dire. Contre l'avis de beaucoup, nous avons fait des voyages qui le tentaient: Dublin et Montpellier. Conditions pas faciles, fauteuil roulant, grosses fatigues mais heureux quand même. Le médecin qui le 6 janvier ne donnait que 3 à 4 semanes de survie a revu son pronostic, peut-être 2 mois. Pas de douleurs intenses, des petits maux partout, une super plateforme de soins pallaitifs heureusement, une grande faiblesse physique de sa part et morale pour moi. Suis en congé pour accompagnement de soins palliatifs jusqu'au 2 avril. Aujourd'hui, mon mari a dormi toute la journée et moi, je venais sans cesse écouter s'il respirait encore. Notre fille de 14 ans tient le coup mais c'est dur.
Il a bénéficié d'essais cliniques dont le tarceva et l'alimta (mais ce dernier étant en aveugle on ne sait pas s'il l'a vraiment reçu) mais pour lui cela n'a pas marché. Cela ne veut rien dire. Ce sont des médicaments pleins d'espoir et il faut y croire. Un cas n'est pas l'autre. Les effets secondaires étaient bien moindres qu'avec les sels de platine.

Bon courage à tous

Marie
Répondre
Zoeteke- 6 févr. 2009 à 00:38
Mon mari à moi a l'air de "digérer" le Tarcéva bien qu'il souffre d'un énorme rash d'acné, mais c'est quand même beaucoup moins handicapant que la chimio normale.

Il repasse un scanner en mars seulement. Il se repose beaucoup.
Mon fils est moins anxieux.

Accrochez-vous Marie et Milo... Ayez courage...
Répondre
cindy- 19 avril 2011 à 18:23
Milo, ma mère prenait ALIMTA a un moment ca a bien marcher enfin ca fait que les cellules cancéreuses n'ont pas évoluer
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

nous sommes en septembre 2009 et je suppose que votre cher epoux n'est plus parmi nous mais peut etre qu'un miracle est survenu.Si c'est le cas j'en suis heureuse pour vous

J espere de tout coeur que vous avez cessé de pleurer bien que les larmes soient justement faites pour evacuer notre chagrin et votre fils peut vous voir pleurer car lui aussi pleure mais surtout ne le faites pas en cahette l un de l autre car a 2 on se sent plus fort
Mon ami sait depuis Avril qu'il a un adonocarcinme pulmonaire stade 4
3 cures de Chimio Cis platine avec reduction de 50% de la tumeur mais je ne crie pas vistoire a la lecture de votre message . Comme vous je me suis dit que s'il y en avait un qui serait sauvé ce serait lui mais nous ne sommes pas Dieu. Neammoins j ai fait appel a un medecin qui avait sorti plusieurs de mes connaissance de mauvaises passes et en particulier reussi a guerir une maladie de Kahler incurable selon la medecine Il sagit de Dr Keros sur Parsi . Il preconise un changement radical de l alimentation avec suppression de tous les sucres pouvant nourrir le cancer dont les cellules sont friandes et des apports importants d acides gras et autres produits plus des perfusions de vitamines c a 8 g par jour avec magnesium et vitamne b
Mon ami nie la gravite de sa maladie et la cache a sonfils
Ce n'est pas un moyen de lutter contre ce fleau. Il faut regarder les choses en face avec realite et se dire qu on va faire TOUT ce qui existe sur terre pour aider le corps a se debarrasser de ces cellules tarées mais c'est le corps et mental qui decide
Comme dans une voiture si on met une essence pleine de dechets elle n avance plus . Nous sommes ce que nous mangeons
Le docteur Kousmine qui a sauvé bon nombre de cancereux sideens et autre maldes autoimmunes l avait bien compris et elle a ecrit de nombreux oiuvrages. Le probleme est que lorsque les gens sont gueri ils reprennet leurs mauvaises habitudes et la rechute est fatale
Je vous secris tous cela alors qu il est peut etre trop tard .......mais non il n'est trop tard car cela peut vous servir a vous a votre fils et votre famille

Je suis de tout coeur avec vous dans votre chagrin .Si vous etes croyante vous pouvez etre sure qu'il est toujours aupres de vous , qu ilv vous voit et vous dit VIS RIS AVANCE pour notre fils .....POUR MOI
Zoteke- 8 sept. 2009 à 11:40
Bonjour,

Mon mari est toujours avec nous, le Tarceva fonctionne très bien jusqu'à présent et grâce à Dieu.
J'espère que votre médecin pourra aider votre compagnon.

Salutations,
Zotteke
Répondre
xavpg- 8 déc. 2009 à 07:10
Bonjour Zotteke,

Je suis vraiment content de lire que le Tarceva fonctionne pour certaines personnes (dont votre mari). J'ai 20 ans et ma mère est décédée à 51 ans (en janvier 2009) d'un adénocarcinome pulmonaire.

Dans son cas, on nous avait proposé deux options, soit la chimio clasique (pour laquelle on nous avait averti qu'après 6 cycles, le corps aurait peine à supporter) ou encore une étude clinique qui consiste à commencer le traitement par Tarceva, sans même avoir fait de chimio intravéneuse auparavant. Bref, ma mère a choisi le Tarceva et elle n'a que dépéri. Après 2 mois de traitement maximum, elle est décédée subitement dans son sommeil. Dans la progression de mon deuil, beaucoup de questions me viennent en tête tel que "Et on l'avait plus incité à prendre la chimio régulière pour lui assurer au moins 6 mois de plus avec nous?" ou encore "Et si les médecins nous ont orienté vers le Tarceva juste pour les besoins de leur étude clinique et que le médicament a un taux très faible de réussite?".

Votre mari est la réponse à une de mes nombreuses questions! Ma mère n'a tout simplement pas été chanceuse dans sa malchance.

Je vous souhaite une très bonne chance avec votre mari. L'oncologue de ma mère disait qu'il a eu plusieurs patients qui ont pris Tarceva pendant plus d'une année!

Xavier
Répondre
xavpg Zoteke - 8 déc. 2009 à 07:10
Bonjour Zotteke,

Je suis vraiment content de lire que le Tarceva fonctionne pour certaines personnes (dont votre mari). J'ai 20 ans et ma mère est décédée à 51 ans (en janvier 2009) d'un adénocarcinome pulmonaire.

Dans son cas, on nous avait proposé deux options, soit la chimio clasique (pour laquelle on nous avait averti qu'après 6 cycles, le corps aurait peine à supporter) ou encore une étude clinique qui consiste à commencer le traitement par Tarceva, sans même avoir fait de chimio intravéneuse auparavant. Bref, ma mère a choisi le Tarceva et elle n'a que dépéri. Après 2 mois de traitement maximum, elle est décédée subitement dans son sommeil. Dans la progression de mon deuil, beaucoup de questions me viennent en tête tel que "Et on l'avait plus incité à prendre la chimio régulière pour lui assurer au moins 6 mois de plus avec nous?" ou encore "Et si les médecins nous ont orienté vers le Tarceva juste pour les besoins de leur étude clinique et que le médicament a un taux très faible de réussite?".

Votre mari est la réponse à une de mes nombreuses questions! Ma mère n'a tout simplement pas été chanceuse dans sa malchance.

Je vous souhaite une très bonne chance avec votre mari. L'oncologue de ma mère disait qu'il a eu plusieurs patients qui ont pris Tarceva pendant plus d'une année!

Xavier
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je suis de tout coeur avec ces femmes, ces enfants, ces parents, ces fréres, ces soeurs qui accompagne ces malades jours et nuits. Mon père nous a quitté le 18 Juillet 2009, et ce fût terrible une douleur intense, sa présence nous manque au quotidien, nous étions là jusqu'a son dernier souffle et c'est cela qui nous donne la force de continuer sans lui.
Paix à ton âme PAPA.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Mon mari a consulté le 7.09.2009 car la nuit il avait eu une douleur thoracique bien précise (à gauche près de l'oesophage) avec tremblements et frissons sans fièvre, il a pris du dafalgan la douleur c'est un peu apaisée. le lendemain matin il a pris rendez-vous avec son medecin généraliste qui a diagnostiqué une grippe A.
Hélas toutes les semaines jusqu'au 1.10.2009 il est allé le revoir car la douleur était plus intense et il toussait tellement qu'il n'arrivait plus à parler. ce 1.10 il a été hospitalisé en cardiologie pour une embolie pulmonaire + pneumonie, les antobiotiques non pas faits effets ni les anti coagulants.
Il a passé une fibroscopie qui a révélé aussi un cancer du poumon, après tous les examens il avait des metastases colonne vertébrale, fémur, cerveau.
1 ere chimio le 28.10 tout c'est bien passé le moral était là et il était comme avant, le 4.11 dans l'après-midi toutes ses forces sont tombées pourquoi on ne sait pas, ils nous ont prévenus qu'il était en soins paillatifs, mon mari est décédé vers 23h 50.
Nous sommes toujours dans l'interrogation du motif du décés,
est-il décédé d'une embolie pulmonaire bilatérale ou du cancer qui d'après les généralistes serait trop tot pour que ce soit le cancer.
Je suis très mal car je ne peux vivre sans lui.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour Eve, que ça a été vite pour votre mari...

Le mien est décédé ce 8 mars, après 20 mois de lutte...

Il était biochimiste, et il avait coutume de dire: "Quand on meurt, c'est toujours d'un arrêt du coeur !"

Trop tôt pour que le cancer en soit la cause? Pas si sûr... le crabe avait bien évolué, avait provoqué une embolie et affaibli votre mari suffisamment pour lui offrir une pneumonie. De plus, métastases osseuses, cerveau... c'est beaucoup....
Le cancer des poumons a ça de particulier qu'il ne fait pas mal (les poumons ne sont pas inervés) de ce fait, il est le plus souvent diagnostiqué trop tard, quand il a déjà fait des petits qui eux, sont douloureux ou provoquent des symptômes.

La chimio est un traitement très agressif. Une connaissance à nous (cancer de l'estomac) est décédée après sa première cure: le coeur n'a pas supporté le traitement, il n'a pas eu le temps de se battre...

Un de nos amis a perdu son papa très rapidement aussi. Rentré à la clinique pour une bronchite, le scanner a révélé des tumeurs sur les poumons et le foie. Pas de traitement pour lui: il est décédé une semaine après son admission à l'hôpital sans même laisser aux médecins le temps de mettre au point une stratégie.

Mon mari a subi deux protocoles de chimio, puis a été soigné au Tarceva. Lorsque ce dernier médicament n'a plus fait d'effet, son état s'est dégradé en trois mois. Durant ces trois mois, il y a eu des bons jours où il a conduit la voiture, bien mangé, rigolé avec nous, et puis, une semaine avant son décès, il a littéralement périclité.

Il ne voulait pas de médecin, pas d'hôpital alors on a attendu avec lui le plus longtempts possible à la maison, sauf qu'à le voir ainsi "dans les vapes" et tout faible, on a finalement appelé l'ambulance car on se sentait si impuissants... Il est décédé paisiblement quelques heures après son admission.

Chaque cancer est différent, chaque malade réagit différemment, c'est une loterie morbide, mais on ne peut rien y faire à part se résigner et entourer d'amour ceux qui nous restent.

Courage Eve, je n'ai aucun doute que votre mari voulait que vous soyez heureuse, et lorsque vous aurez apprivoisé le vide, vous y arriverez... en mémoire de lui et pour lui.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
jai mon marie ses parelle mais il ne marche plus
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
je suis très touchée par votre témoignage, que vous dire ........
Je suis une femme de 41 ans j'ai appris que j'avais un adénocarcinome avec au foie il y a 1,5 mois.........Je n'avais aucunsymptômes] si ce n'est des ganglions dans le cou je faisais même du jogging 2 à 3 fois par semaine et j'ai arrêté de fumer il y a 6 ans..........
Moi aussi j'ai 2 enfants 10 et 12 ans.........J'ai fait ma 1ère séance de chimio et je repars lundi faire la 2ème pour 2, 5 jours..........
Je dois me battre, quel autre choix ?
veut que l'on pense à une rémission et à un contrôle de la maladie......Pour l'instant j'ai pris 2 kilos en 3 semaines afin de prendre un maximum de force.
L'important dans cette maladie c'est de garder le moral !
Bon courage à tous !
Vos messages me feront du bien aussi....
Agnès
Diane- 16 déc. 2010 à 05:25
Bonne chance à toi ma belle !! mon mari a appris début octobre qu'il a un cancer primaire indiférencié et secondaire les deux poumons...il n'est pas question d'opération no de radio..il est entraitement de chimio depuis la mi-octobre il a le BEP comme traitement et c'est très dur sur lui..il est faible..dort partout...et depuis 2jours il a la grosse diharée...son médecin nous a dit qu'il n'y aurait pas de guérison possible...snifff
Ca fait toujours du bien de lire vos messages...on se sent moins seuls dans cette maladie..
Diane
Répondre
DianeM. 5Messages postés jeudi 16 décembre 2010Date d'inscription 18 décembre 2010Dernière intervention - 16 déc. 2010 à 05:29
J'oubliais de vous dire qu'il est un stade 4 ...
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour Diane,
très émue de vous lire...quoique pour le moral c'est assez dur en effet étant personnellement atteinte par cette Saloperie......Moi aussi j'étais en pleine forme, 41 ans, remise au footing depuis plusieurs mois....Ce sont les ganglions dans le cou qui ont fait faire des investigations par mon médecin.....Moi je n'ai "q'un poumon d'atteint" par un grosse mais j'ai des métastases au foie; J'ai fait ma 2ème séance de chimiothérapie hier j'y étais depuis 2,5 jours. C'est difficile te je sais aussi ce que vous pouvez endurer ma belle mère est décédée d'un cancer du poumon]. Mais à mon stade je ne connais ma maladie que depuis le 28 octobre je ne veux et ne peux me résoudre à une issue sans fin.....Mon mari a besoin de moi le choc de perdre sa maman a été assez terrible pour lui et j'ai 2 merveilleux enfants de 10 et 12 ans..........
Je vous souhaite beaucoup de courage et profitez au mieux de ce Noël qui approche pour mémoriser chaque instant passés ensemble......C'est important pour vous et pour votre fils....
Je suis à votre écoute, vous n'êtes pas seule et les larmes vous pouvez les partager, quoi de plus normal avec cette horrible maladie.
A bientôt de vous lire....
Kenny
DianeM. 5Messages postés jeudi 16 décembre 2010Date d'inscription 18 décembre 2010Dernière intervention - 16 déc. 2010 à 15:14
Un très joyeux temps des fêtes à toi et ta famille aussi ;-))
Petite correction ...c'est mon mari qui est atteint du cancer et non mon fils ;-))
Ca fait du bien ce matin de te lire..ca part bien une journée de savoir qu'on est pas seul à vivre avec cette maladie ...
Bon jeudi !!!
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Coucou Diane, je te disais en fait que de mémoriser CE Noel était important pour toi et ton fils car ton mari est toujours à vos côtés......
J'ai fait de la paperasse cet après-midi pour la Sécurité Sociale, rester active coûte que coûte........Après je me repose....
Au fait, Diane, moi aussi j'ai arrêté de fumer il y a 6 ans (vu la maladie de ma belle mère) et j'avais eu une radio des poumons 1 ans après qui était nickel....pfft comme quoi......
Alors penses à l'esprit de Noel particulièrement et laisses couler tes larmes, tout se partage et est précieux pour chacun d'entre nous tous....
Non tu n'es pas seule....
Bonne après-midi à toi....La neige ne devrait plus tarder (dans quelle région es-tu ?
A très vite
Kenny
DianeM. 5Messages postés jeudi 16 décembre 2010Date d'inscription 18 décembre 2010Dernière intervention - 16 déc. 2010 à 19:58
Je suis dans la région de St-Jérôme et toi ?
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour Diane,

C'est où St Jérome ??? Moi j'habite en Seine et Marne........
J'ai mieux dormi (remarque me suis couchée à 20h30) même si mon petit corps me fait mal je suis décidée à me remuer un petit peut aujourd'hui...D'ailleurs mon mari doit m'emmener commander la bûche entre autres alors va falloir que je sois d'attaque pour sortir..........
Et toi comment vas-tu ? Ton mari ?
J'ai discuté avec mon fils hier (il aura 13 ans en mars) il m'a confié qu'il était triste et avait peur pauvre petit bonhomme j'ai fait de mon mieux pour le rassurer........
Bon enfin dernier jour d'école, on va pouvoir enfin un peu respirer et coocoonner..
A très bientôt Diane.
DianeM. 5Messages postés jeudi 16 décembre 2010Date d'inscription 18 décembre 2010Dernière intervention - 17 déc. 2010 à 15:41
Bonjour Kenny!!
St-Jérome c'est au Québec dans les laurentides. Contente de savoir que tu as passé une bonne nuit...Stéphane aussi a passé une bonne nuit...oufff ca lui fait du bien pauvre lui et moi aussi j'ai bien dormi....Tu sais pour ton fils je crois que c'est important de tout lui dire sur ta maladie il pourra mieux comprendre au fil des jours....
Je te laisse mon adresse hotmail si jamais tu veux me parler sur msn ca me ferait plaisir;-)
millette_d_68@hotmail.ca
Bonne journée à toi et ta p'tite famille !!!
Diane xxx
Répondre
DianeM. 5Messages postés jeudi 16 décembre 2010Date d'inscription 18 décembre 2010Dernière intervention - 18 déc. 2010 à 13:56
Bonjour!!
Mon mari a été hospitalisé hier soir...systeme immunitaire a terre et déshydrater....
Bon samedi à toi et à bientôt!!
xxx
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour Diane,

Désolée pour la nouvelle........Moi j'ai passé une belle journée, on est sortis avec mon mari tout l'après-midi pour les achats de Noel et on a prévus d'aller à un spectacle en amoureux mardi soir..........ça fait du bien de se sortir ou du moins d'essayer de se sortir du carcan de cette maladie.
Ah au fait, tu sais je suis une des rares personnes qui avait encore un appétit d'ogre mais en fait le pharmacien s'est trom^pé dans le dosage d'un médicament pour me donner de l'appétit ........5 mg au lieu de 0,4 mg...........Voilà pourquoi j'avais un appétit d'ogre TANT MIEUX !!!!
Au fait j'ai tout dit à mes enfants mais c'est vrai que je suis au tout début du processus et que la maladie ne se voit pas encore sur moi.......Je croise les doigts.........
Pleins de pensées affectueuses à toi Diane.......
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour à vous ! Je n'avais pas vu que d'autres réponses avaient été postées (les avis avaient filé dans les spams !)

Kenny t'as raison de t'accrocher, il ne faut laisser aucun répit à la "bête", vivre pleinement autant que possible comme si elle n'était pas là, exactement comme tu fais. La chimio va te fatiguer mais les bénéfices sont vraiment importants. Et c'est bien que tu as de l'appétit car il faut prendre des forces !
Si je peux me permettre, prends des vitamines C et des antioxydants (en particulier du thé vert) car permet de mieux faire face aux effets négatifs de la chimio.

Diane: je compatis de tout coeur avec toi, j'espère que ton mari se retape un peu...

Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année. Chez nous il manquera quelqu'un cette année, pour oublier et pour aller de l'avant on a déménagé très loin et on se reconstruit petit à petit. Mais on pense toujours à lui, on parle de lui chaque jour, en rigolant, des épisodes burlesques qu'on a vécus tous ensemble.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour!!
Je tiens à vous souhaiter de très joyeuses fêtes!!!
Mon mari est toujours hospitalisé car il y a du liquide qui s'accumule dans l'enveloppe du coeur donc cela pourrait etre fatale....ils lui on installé un drain pour évacuer le liquide mais ils devront lui faire une fenetre péricardique...il a eu un petit congé hier soir jusqu'à jeudi matin....l'étage est en quarantaine a cause de la gastro :-( j'espere qu'il n'attrapera pas ca en plus...
Je vous souhaite une excellente semaine et à bientôt!!
bisou
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Hello Diane, Kenny, alors comment ça va?
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Adénocarcinome pulmonaire stade IV » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.