Posez votre question Signaler

Consultation d' un urologue [Résolu/Fermé]

omber 1Messages postés samedi 10 janvier 2009Date d'inscription 10 janvier 2009 Dernière intervention - Dernière réponse le 20 avril 2011 à 16:24
Bonjour,
je suis un homme la trentaine et qui doit prochainement avoir une consultation avec un urologue pour des problèmes de prostate et infections urinaires.
Comment se passe la consultation ?
Suis je oblige de montrer mes organes génitaux ? Ce sera la première fois je n'ai jamais montré mes organes génitaux à personne
Doit on être oblige d'être nu ? Avec mon généraliste, jamais il me demande de me déshabiller pensez vous que l' urologue va me le demander. Des examens sont prévus :
comment ces examens se déroulent ? Avec quels appareils et sur quelle partie du corps ?
Etant très angoissé, si vous avez déjà eu des consultations en urologie je serai très content de savoir comment ça se passe.
Merci
Lire la suite 
Réponse
+10
moins plus
Bonjour

"mon generaliste jamais il me demande de me deshabiller"

Inquiétant....

Dis-toi que l'urologue voit ce que tu vas lui montrer toute la journée...

"si vous vous etes trouve dans cette situation quel gene doit on ressentir"

Aucune !

paul- 28 déc. 2009 à 11:29
mon urologue est une femme que je consulte regulierement (3 fois en un an et demi)
pour la consultation elle m'interoge sur mon probleme puis me demande de me deshabillé entierement et elle m'examine tout nu d'abord allongé elle regarde la verge,me decallote pour examiné le gland ,l'examen des testicules est pour moi assez douloureux car elle les fait rouler entre ses doigts et pareils pour l'epydime .
puis l'examen de la prostate en faisant un toucher rectal qui ne fait pas mal mais que je trouve tres desagreable
et humiliant car tu est allongé sur le dos les jambes replie et tu doit ecarté les cuisses pour ql'elle puiss rentré son doigt dans l'anus.
elle termine son examen debout en touchant les testicules.
la consultation dure a peu pres 20 minutes les premieres fois sont pas evidente car se retrouvé tout nu devant une personne que tu ne connais n'est jamais facile mais maintenant tout va bien.
en examen j'ai eu une cystoscopie pour examine la vessie et l'uretre ca se passait a l'hopital l'infirmiere m'a fait mettre tout nu et m'a lavé les organe genitaux et endormi l'uretre avec un gel anesthesiant et la doctoresse a rentré le cystoscope et a fait l'examen tu ressent aucune douleur.
j'ai eu un bilan urodynamiquepour voir le fonctionnement de mon appareil urinaire, c'est a peu pres pareil j'etait tout nu elle m'a fait urine dans un appareil relié a un ordinateur puis je me suis allonge elle a fait un toucher rectal puis m'a enfonce un capteur dans l'anus et l'a enfoncé dans le rectum apres elle rentre trois sonde dans la verge pour etudié l'uretre et la vessie .
tu ressent aucune douleur sauf la gene de devoir uriné devant le docteur 2 fois debout et 1 fois allongé
pour ca tu reste nu environ 45 minutes
au depart j'etait gené d'etre nu et de me faire toucher a cet endroit mais a force tu fait meme plus attention et je me deshabille sans aucun probleme meme qu il y est plusieur personne (infirmere et doctoresse)
arrete de stressé le tout et de bien se detentre et se dire queon es tous fait pareil et des gens nu il en vois des dizaine par jour
salut
Gil95140- 24 mars 2010 à 17:31
Bonjour,
Moi aussi j'ai subi un bilan urodynamique cet été à l'hôpital. Sauf que je n'ai retiré que le bas, j'ai gardé mon T-shirt et l'infirmière qui procédait à l'examen m'a même filé une blouse blanche pour tout caché, sauf la zone d'intervention. Le médecin, c'était un mec, et il parti dès que l'infirmière a commencé à m'introduire la sonde.
Nono- 3 mai 2010 à 09:37
J'aime beaucoup le "il en voit toute la journée" et j'aurais tendance à dire : et alors ?
En cas le fait qu'un médecin voit des corps nu toute la journée devrait nous enlever notre gêne, notre pudeur. On est nu devant quelqu'un qui ne l'est pas. Ce n'est pas un échange amoureux, c'est gênant pour plein de monde (et d'ailleurs, pour certain(e)s, c'est également gênant pendant l'échange amoureux.
Est-ce que parce que les femmes se mettent seins nus sur la plage, elles le font entre amis, comme ça, en soirée ? Est-ce parce que monsieur X est patron d'une boîte de strip tease que toutes les non strip teaseuses ne devraient pas être gênée de lui montrer ses seins ?
On a un corps, il est à nous. On en fait ce qu'on veut. On doit aller chez le médecin, c'est un besoin, rarement un plaisir. Il faut se dévêtir et c'est gênant. Il faut le comprendre, c'est tout, et ne pas juger avec simplicité.
Ensuite, je crois, ne pas imaginer que parce qu'un médecin voit des corps toute la journée, il les voit tous pareil. Croyez-vous que le patron de la boite de strip tease qui voit des seins toute la journée ne sera pas troublé par un très léger décolleté dans l'autobus ? Vous vous trompez ! Chaque situation change la réaction.
Si vous êtes super gêné chez le médecin, il peut le ressentir et être gêné lui aussi. Cela varie avec son assurance sur une situation particulière et son expérience.
Si vous vous déshabillez facilement, désinhibé devant une jeune interne, ça passera comme une lettre à la Poste. Si au contraire, vous avez du mal et le montrez, essayez de dissimuler votre nudité, elle va certainement se sentir gênée. Ne croyez pas non plus que ces médecins n'ont pas eu d'éducation avant leurs études. Ils ont aussi une manière d'aborder le corps, à commencer par leur propre corps et leur sexualité.
Gil95140- 28 juin 2010 à 12:22
Bonjour toptibal,
C'est en effet inquiétant qu'un médecin généraliste ne demande jamais de se déshabiller. Celui que j'avais avant et que je regrette de ne plus avoir (il a cessé son activité et s'est installé ailleurs) me faisait mettre en slip à toutes les consultations. Au début, j'étais gêné, mais j'avoue qu'avec la force de l'habitude, je m'y suis fait.
Et non seulement ça, mais même quand j'allais le voir, pour lui présenter des résultats de radio, d'analyses, il me remettait en slip et me refaisait une autre consultation, même à 8/10 jours d'intervalle, comme je vais le dire plus bas.
Anecdote :
En allant à mon travail, j'ai fait une mauvaise chute. Sur le coup, je n'ai rien eu, quelques égratignures, sans plus. Je suis quand même allé bosser, mais plus la journée s'écoulait, plus j'avais mal. J'ai quitté mon boulot à 16 h et suis allé voir mon médecin, qui recevait sans rendez-vous, à cette époque (c'était en 1999). C'était la première fois que j'aillais chez lui. C'était un cabinet médical à deux médecins, le premier était mon médecin traitant, le deuxième (celui dont je parle) était son remplaçant, puis est devenu son collègue.
Il me reçoit et me dit de me mettre en slip pour voir l'étendue des contusions. Il m'ausculte, ça me fait mal, les genoux, les coudes sont égratignés. Il me demande comment suis-je tombé.
En essayant de chopper le train, pour ne pas être en retard.
Oui, mais comment ?
De tout mon long, face contre terre.
Alors, il me retire le slip, et examine mes testicules, pour voir s'il n'y a pas d'hématome à cet endroit. Il m'examine couché, puis, me relevant, il examine le même endroit debout et constate une inflammation des bourses et de l'épididyme.
Quelques mois plus tard, suite à cette mauvaise chute, je passai sur le billard pour une hernie inguinale, causée sans doute par cette chute.
Et chaque fois, ce médecin m'examinait en slip.
Autre fait :
il m'a donné une ordonnance pour passer des radios du dos.
Avec les résultats de la radio, je repasse le voir, quelques jours après. Il me reçoit et me demande de me déshabiller.
Mais, docteur, fis-je, vous m'avez déjà examiné il y a 10 jours.
Ca ne fait rien, c'est toujours utile.
Et je me suis fais examiner encore une fois en slip, etc...
Faut dire que chez lui, la consultation basique durait, au bas mot une bonne demi heure.
Et c'est pour ça que je le regrette.
Cordialement,
fraischa 3Messages postés samedi 5 mars 2011Date d'inscription 17 juin 2012 Dernière intervention - 5 mars 2011 à 08:49
Bonjour
Un docteur à fait des études de médecines pour soigner notre corps malades
Il n'apprécie pas de consulter un patient avec ses vétéments ,sous vétements
J'ai vu un dermatologue ou autres docteurs , il dit mettez vous nu , au début , j'étais ému de tout quitter , à force de se mettre nu, on s'habitut , pour vaincre votre timidité "PRATIQUEZ LE NATURISME"
Publi-information
Réponse
+7
moins plus
OK, c'est ta façon de voir les choses....!

Mais dis toi bien que ce n'est pas le cas pour tout le monde et dans donc dans un tel cas le droit en la matière s'applique, que cela plaise ou déplaise à tous membres du corps médical.

Je signale qu'il y a de plus en plus d'abus sur le non respect de l'intimité à l'hôpital et j'en ai fait moi même le constat encore aujourd'hui sur une personne âgée que je suis venu voir. Je suis intervenu fermement et un rapport avec plainte a été effectué pour le directeur de l'établissement.
La charte du patient doit être respectée !
C'est une honte.

Ton corps t'appartient à toi seul et non aux toubibs ou infirmières.
Si tu décide d'être examiné par un personnel du même sexe que toi, c'est ton droit absolu.
Dis toi aussi, que nous sommes tous des femmes et des hommes et que l'un ou l'autre, prendra toujours le plaisir à te voir nu sur une table....!

En conclusion, la pudeur se respecte impérativement et ce, en vertu de la loi.

Réponse
+2
moins plus
Bonjour,

Pour moi c'est très simple et croyez moi qu'à nombreuses reprises j'ai utilisé mon droit en la matière.

Un patient à tous les droits.

Si un médecins de ne respecte votre choix à savoir par exemple d'être examiné par un médecin du même sexe ou de refuser tout acte sans votre consentement cela est une faute pénale pour atteinte à votre intégrité physique.

Votre consentement pour tout acte médical est obligatoire.
(Voir code de déontologie médicale ou de la santé publique)

S'il un membre du corps médical quel qu'il soit, ne prespecte pas ce droit, il vous suffit de l'envoyer sur les roses fermenent et de mentionner cela et par écrit auprès du conseil de l'ordre des médecins. Ce conseil ne fait pas de cadeaux aux médecins indélicats.

Eh oui, beaucoup de patients se laissent systématiquement intimider sous prétexte qu'il sont malades...

OU VA T'ON ? ....

Roro- 2 mars 2011 à 17:28
un pénis, des testicules ... tout ça fait partie de la nature ... sauf à avoir des complexes ... J'ai été,, j'avais 20 ans,exposé sur une table radio complètement nu devant 2 infirmères et un infirmier pendant plus d'une heure, lavement inclus, avec des étapes en position debout ... C'est pas évident, mais ils faisaient leur boulot ... et si c'était nécessaire, je le referais ...
Réponse
+0
moins plus
Et oui... nudité obligatoire ... tout au moins en dessous de la ceinture. Mais franchement, où est le problème? Ce n'est qu'une visite médicale comme on en passe des dizaines, sauf que la partie visitée à l'air de vous déranger un peut plus. Pas de panique j'ai passé ces derniers temps plusieurs visites en urologie et que le médecin soit seul, avec une infirmière ou deux ou avec des stagières, on arrive très bien à se retirer de la tête qu'on se retrouve le sexe à l'air. Quand à la visite proprement dite un toucher rectal suffit généralement pour avoir un premier bilan concernant la prostate. Si cela ne suffit pas, une cystographie (ça, ça ne fait pas mal) ou une cystoscopie (nettement moins rigolo) seront peut-être nécessaire. En tout cas, pas de panique; on oublie très vite que l'on est nu et l'attention se porte vite sur les résultats de l'examen. Dite vous bien qu'à choisir il vaut mieux se montrer complètement nu devant plusieurs personnes et détecter à temps un problème que de se retrouver avec de gros problèmes de santé par excès de pudeur.

Gil95140- 28 juil. 2010 à 17:26
Bonjour PhD. C'est bien mon avis, mais il y a toujours des gens qui abusent de leur pouvoir.
A titre d'exemple, quand j'étais encore chez mes parents, nous avions au numéro 1 de la rue où nous habitions, (nous, nous étions au 5) un cabinet médical de 3 médecins généralistes, qui recevaient sans rendez-vous. L'un deux, le plus jeune qui devait avoir la trentaine, avait la réputation d'être vicieux, aux dires des voisins qui ont eu à faire à lui. Moi, j'essayais de l'éviter, mais par contrainte, j'ai été obligé de le voir : il était le seul de permanence.
J'avais 18 ans, et je suis allé chez le médecin . J'avais un problème au poignet, une espèce de crampe : le bac approchant, je ne pouvais plus me servir de ma main. Ne voulant pas rater mon bac, j'ai été consulté.
Eh bien : il m'a fait comprendre qu'il fallait que je me mette nu ! sur le coup, je n'ai pas compris, j'ai refusé, je me suis rebellé... Pour une douleur au poignet...Il a insisté... Alors, j'ai commencé par enlevé mon T-shirt, pensant que ça suffisait... et lui ai tendu (difficilement) mon poignet. Il l'a examiné, mais il n'était pas content.
Puis il m'a demandé de retirer mon pantalon. J'ai refusé, encore une fois, je ne comprenais pas pourquoi... Il m'a intimidé, a dit que peut-être mon claquage musculaire pouvait se répandre dans les jambes... J'ai eu peur et j'ai quitté mon pantalon. Il m'a fait allonger sur la table et m'a entièrement ausculté : la tête, le cou, le thorax, le ventre, les bras... Arrivé au slip, il me l'a retiré sans prévenir. J'ai caché mes parties avec mes mains, mais il m'a écarté mes mains, me les a positionné le long du corps et a dit que comme ça, il voit mieux (mieux quoi?). Il m'a trituré mes testicules à me faire mal (je le lui ait dit, mais il s'en moquait) et à finit par mes jambes, jusqu'aux doigts de pieds ! Il m'a laissé comme ça, tout nu, quelques minutes, a rédigé une ordonnance, puis est revenu vers moi, me palper une nouvelle fois les testicules, debout cette fois et il m'a dit de me rhabiller, tout en me regardant. J'ai eu honte.
Je ne suis plus aller le voir !
schtibala- 10 avril 2011 à 14:25
ça c'est bien dit !
pafbrascassé- 20 avril 2011 à 16:24
la nudité chez le médecin, eternelle question qui trouve des partisants et des détracteurs.
Loin de moi l'idée de dire ou de conseiller ceci ou cela, mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse, et croire que la nudité médicale, donne un meilleur diagnostique que de rester habillé.
A en lire certain, il faut croire que la plupart des patients sont des malades chroniques, assis entre la vie et la mort, que seule la VM nu(e) va sauver de l'horreur.
Il faut quand même savoir, que la majorité des gens sont en bonne santé et que même avec une angine, un rhume, une main cassée, etc.... il n'en reste néanmoins que des gens en bonne santé.
Car a en lire certains, l'homme est comme une auto qui va tomber en panne et seul le controle technique annuel, va la remettre d'aplomb.
Il y a bien sur des gens hypocondriaques, qui s'ils ne se mettent pas à poil chez le toubib, déclenchent une maladie, ou alors, je me contenterai de raconter l'histoire de ma famille,
deux grands parents, refractaires aux medecins, jamais malades, ma mere, jamais malade, jamais vu de medecin, mon pere, hypocondriaque, toujours chez les toubibs, tjrs malade. Moi meme, mes soeurs et freres, jamais malades.
perso, je vois le toubib 1 fois par an pour une licence sportive, l'examen se résume à ''ca va??'' - ''oui et vous - pas mal" - voila le certif à l'année prochaine" - j'ai 55 ans - l'avant dernière fois qu'un médecin m'a touché c'etait en +/-79 depuuis lors nada - niet - rien.
---
bien sur il y a 5ans, j'ai fait une bete chute du toit (10 metres) et paf le bras cassé. Il a bien fallut que j'y passe - electro - prise de sang..... impeccable. plaque dans le bras, après deux baxters à l'hosto, je suis sorti sans l'avis du service.
je ne suis plus jamais retourné meme pas faire une radio
---
ma femme est aussi quasi dans le meme cas, mes gosses aussi
alors quand j'entends des gens parler d'aller chez le medecin, je me dis qu'ils seraient en meilleure santé en restant chez eux.
Ce document intitulé « consultation d' un urologue » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.