Posez votre question Signaler

Les mycoses vaginales [Résolu/Fermé]

ADJA - Dernière réponse le 12 déc. 2011 à 22:52
Bonjour,je suis âgée de 24 ans et je souffre atrocement pendant mes rapports sexuels, ce qui entraîne une perte de désir, presqu'un dégoût de tout ce qui peut toucher au sexe.
Il semblerait que mes mycoses vaginales soient à l'origine de ce mal, mais je passe tout mon temps chez des gynécologues qui ne résolvent malheureusement pas mon problème. Elles se calment pour 1 ou 2 journées mais finissent par revenir. ça démange énormément, je ne suis pas à l'aise au bureau et je ne sais plus comment faire.
ça me pourrit la vie, que faire???????? Aidez moi, est ce normal pour une femme??? Ou alors j'ai une maladie cachée.
Merci de me répondre.
Lire la suite 
Réponse
+17
moins plus
Bonjour à toutes.
J'ai eu des problèmes de mycoses pendant plus de 10 mois et aujourd'hui encore ça s'en va et ça revient mais ça va beaucoup mieux.
J'ai eu un gros changement il y a 1 mois.

Je vous explique : je suis partie au Mexique début janvier 2009 et dans l'avion, une infection urinaire carabinée s'est déclarée, j'urinais même du sang !
Un des miracles du Mexique c'est qu'à 10h du soir (heure locale d'arrivée à l'aéroport), on peut appeler un médecin et passer à la pharmacie à 11h ! J'ai donc suivit le traitement prescrit sans ordonnance pendant 15 jours, sans améliorations. Avant de reprendre l'avion 3 semaines après mon arrivée, je suis allée voir un gynécologue en clinique qui a vu un ulcère. Donc, traitements etc, et toujours rien, les brûlures et les lèvres gonflées ont continuées à faire des leurs.
Donc en France, j'ai du foncer chez ma gynéco qui m'a donné un traitement contre les mycoses. Toujours rien. En attendant, une petite visite chez un urologue après les 4 ou 5 visites chez les médecins s'est imposée. S'en est suivit une opération du méat urinaire. Depuis, plus d'infection.
Question mycoses, toujours pas d'améliorations. Donc après de nombreux traitement, ovules, crèmes, gélules, béagyne, lavements au bicarbonate et j'en passe, je me suis dit "pourquoi ne pas voir un dermatologue ?". C'est vrai on n'y pense pas, et pourtant...

Je suis donc arrivée au rendez-vous et ai exposé mon problème. Ma dermato m'a dit que les traitements contre le mycoses étaient très irritants irritants et que les médicaments favorisaient le développement de mycoses. Elle m'a donc prescrit une crème contre les irritation Diprolène et une crème cicatrisante.

Et depuis : miracle !
Juste un sursaut de temps à autre, mais vite pris en main, donc pas le temps aux vilains champignons de s'installer.

Je vous conseille donc de consulter un dermatologue, parfois bien plus efficaces dans ce genre de problème.

Pour plus d'informations sur les mycoses vaginales : http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/459-mycose-vaginale-les-manifestations#q=mycoses&cur=3&url=%2F

Publi-information
Réponse
+10
moins plus
Salut,

J'ai également des problèmes de mycoses et sache que tous les produits synthétiques (ovules, crèmes) n'agissent que pour un certain temps et désiquilibre ta flore vaginale. La flore vaginale est normalement constituée de bonnes bactéries (bacilles de Döderlein (ou lactobacilles) qui te protègent contre les mycoses et autres bactéries pathogènes normalement présentent elles aussi mais en très petite minorité. Première chose à faire est de consommer quotidiennement des produits laitiers riches en lactobacilles pour préserver sa flore intestinale qui influence directement sur la flore vaginale. Ensuite, il faut savoir que la flore vaginale est acide ph 4, donc il faut éviter les produits basiques (commes les savons doux légèrement alcalins). Contrairement à ce que l'on pourrait croire, se laver la vulve à l'eau claire est la meilleure façon de se prémunir contre les mycoses !!! En, effet les mauvaises odeurs proviennent justement des mycoses qui se multiplient car le vagin ne dégage normalement aucune odeur ( les mauvaises odeurs peuvent-être également dues à des bactéries pathogènes dans ce cas là on a une vaginose, même traitement---> renforcer les lactobacilles). En ce qui concerne le traitement d'attaque, le meilleur traitement est naturel, tu me dis que tes muqueuses sont rouges et enflées et c'est justement cela qui te fait très mal, contre les inflammations rien de mieux que le fenugrec (tu achètes la poudre chez n'importe quel herboriste que tu mélanges avec un peu de jus de citron pour garder le ph acide du vagin, et un plus d'eau, jusqu'à ce devient pâteux, ça c'est pour les inflammations. Ensuite pour tuer les mycoses l'ail fera bien l'affaire c'est un antimycosique antifongique puissant. Tu peux l'écraser, et ensuite le déposer sur la vulve. Voilà j'espère que ça ira mieux.

Réponse
+9
moins plus
Bonjour,

Je ne comprend que mieux ta douleur et ton désarroi, pendant près de 10 ans j'ai souffert de mycoses à répétition (et je n'ai que 28 ans)... Je suis d'abord passée par les ovules et les crèmes, crème que mon compagnon de l'époque mettait également.... Cela revenait à chaque fois, juste après les règles ou juste avant.... J'ai tout essayé: me laver avec des produits pour l'hygiène intime (ce qui ne fait qu'aggraver le cas), ne mettre que des culottes en coton et les laver à 90°.... Rien n'y faisait... Ma gynéco m'a changé de pilule plusieurs fois mais ça ne changeait rien. Le seul truc qui a plus ou moins marché ce sont les comprimés de Diflucan 150mg, tu en prends un et en quelques jours ça disparait mais ça revenait toujours un mois après... Donc j'ai du faire des cures de diflucan, j'en prenait un toutes les deux semaines et c'est vrai que j'ai eu la paix pendant quelques mois, puis mon corps a commencé à s'habituer et c'est deux qu'il a fallu que je prenne...

Côté sexo c'était l'enfer, lors des mycoses çà faisait un mal de chien et ça me brûlait pendant deux heures après, on faisait l'amour genre deux fois par mois,et quand on le faisait même si je n'avais rien j'étais super tendue et mon ex copain terminait en 3 minutes parce qu'il avait peur de me faire mal...

Et puis j'ai arrêté ma pilule, juste pour voir parce que j'avais entendu dire que c'était possible que ce soit ça, et là miracle, ça fait un an que je l'ai arrêtée et ça fait un an que je n'ai plus eu de mycoses.... Mon ex copain a continué pendant 6 mois à éjaculer précocement alors que je n'avais plus du tout mal, c'est une des raisons pour lesquelles il est mon ex car pendant tout ce temps il m'avait fait croire que c'était de ma faute, il m'a trompé 3 fois avec comme excuse le fait qu'entre nous le sexe était quasi impossible... Me suis rendu compte que c'était un gros connard quoi....

Maintenant je suis avec quelqu'un d'autre depuis 6 mois et cela fait deux mois qu'on essaie de faire un bébé... Et la vie est bien plus belle sans mycoses....
J'espère de tout coeur que tu trouveras une solution à ton problème, ainsi que toutes les femmes qui souffrent de cela....

katy- 30 déc. 2009 à 01:03
t'a arrêter la pilule et c'Est parti après combien de temps?
Réponse
+7
moins plus
dans mon cas j'ai eu la candidose aprés le premier traitement elle m'est revenu , mon medecin a douté le diabete, effectivement j'ai une glycémie légérement élevée

Mikelvis- 9 févr. 2010 à 09:25
Salut, je suis ausi depuis plus de 10 ans sujet à une candidose, si l'avis de mon médecin est exact. Il m'a préscrit deux pommades, candid A ou un truc comme ça mais aucune amélioration!!! J'ai des parties comme l'entre jambe, les paumes des mains qui noircisent, démangent et on dirait que sur ma peau apparaisent des rides... Aidez moi§§§§ Merci à tous!
Réponse
+4
moins plus
Bonjour à toutes,

J'ai 28 et je suis en couple et sous contraception (pilule) depuis maintenant 12 ans. Nous sommes vraiment un couple très solide et très uni, donc aucune tromperie.
J'ai commencé à avoir des mycoses (lait écaillé), avec brulure juste pendant les rapports, depuis 3/4 ans.
Au début, cela arrivé minimum 2 semaines dans le mois et puis très vite j'ai eu des mycoses tous les jours 24 heures sur 24, même pendant mes régles. J'ai demandé à plusieur reprise à mon gynéco qui est aussi généraliste, si cela pouvait venir de la pilule!! car j'ai tout essayé, changement de l'ingerie, plus de protège slip, arrêter de trop me laver et avec des produit spéciaux en pharmacie, ne plus porter de vêtement trop près du corp, exeman en tout genre (frottie, prélévement vaginal et selle, écographie), crème + ovule + gélule pour réparé la flore, arrêt du tabac, changement de pilule, etc....
Elle m'a toujours répondu que non!! que cela était impossible!!
Alors rebelotte pour les examen, frottie, et n'ayant pas de mutuelle, cela mes revenu très cher, j'étais même prête à aller dans un hôpital spécialisé.
C'était devenu tellement extrème, que je me suis rendu compte que j'étais arrivé à un moment ou je n'avais même plus d'envie sexuelle et de sécrétion lors que nous faision l'amour. Alors que nous avons toujours beaucoup fait l'amour et pas juste la position du misionnaire.... Je pense que vous comprenez se que je veux dire...
Je devais toujours me laver avant et après, lui aussi!! Et quand nous faision l'amour, j'avais toujours peur qu'il en ai sur lui. Donc du coup j'étais pas à laise.
Et il y a environ 1 mois, en parlant de ça avec mon conjoint, je lui ai dit que je pensais que cela venait de la pilule et que mon gynéco se tromper. Et la il m'a répondu de l'arrêter tout de suite et que maintenant au bout de 12 ans on pouvait pensé à l'arrêter.
Se que j'ai fait de suite, c'est même lui, qui a jeter les pilules.
MIRACLE plus aucune mycose, mon envie sexuelle est revenu de plus belle (au plaisir pour mon homme), j'ai même pris de la poitrine et la sécrétion est revevu.
J'ai appelé ma gynéco, pour lui en parler pour qu'elle puisse le dire aux femmes qui sont dans cette situation, que cela peut arrivé avec la pilule.
En lui précisant que bien sur, que je pense que ce n''est pas la pilule en elle même, mais se qu'elle fait au corp, pour ne pas tomber enceinte.
A force d'endormir le corp et de le réveiller pour les régles, le vagin de réagie plus au plaisir des relations sexuelles, et du coup s'asséche à l'intérieur, d'où la formation de la mycose (car le vagin est sec).
Elle m'a répondu que cela n'était pas prouvé, et qu'elle ne pouvait pas dire ça.
Et j'ai compris que ce n'était pas dans leur intérêt, de prévenir que cela peut venir de la pilule!!! C'est la seul contraception que toutes les femmes peuvent prendre, donc cela remettrait en cause leur recherche.
Se que j'en conclu, c'est que chez certaine femme qui on tout essayé et qui sont sous pilule, il faut prendre cette situation en compte et essayer. Même pendant 1 mois au deux et faire attention avec votre conjoint si vous ne voulez pas avoir d'enfant.
Mais sachez que la pilule peut en être la cause.

kate- 1 janv. 2010 à 21:51
T'a arrêter la pilulee et la mycose es partie après combien de temps ?
Elostyle- 16 janv. 2010 à 23:37
Bonjour Kate,
Pour ma pars ma mycose est partie immédiatement après l'arrêt de ma pillule.
Et rien depuis.
yoyo- 2 janv. 2010 à 23:05
Bonsoir,

je suis tout a fait d'accord avec toi.
j'ai eu des souci de douleurs, de démangeaisons et de très grosse perte de sang a chaque fois que j'avais un rapport sexuel.
cela a duré 2 ans et m'a gynécologue m'a fait des tas d'examens: frottis, scanner, IRM, écographie....
elle me disait beaucoup de chose très inquiétante avant chaque examen ( cancer du col de l'utérus, endometriose dont je serais débarrassée que lorsque je serais menoposée), j'ai vraiment eu très peur a chaque fois...car n'ayant que 22ans , je ne m'imaginais pas vivre ça la moitié de ma vie...
mais il n'y avais jamais rien de concluant.... je n'avais aucune solution....
et c'était très désagréable de ne pas savoir d'où ça venait...
et finalement un jour, mon copain m'a également dit qu'il serait bon que j'arrête ma pilule puisque nous nous protégions avec les préservatifs.
ce que j'ai fait bien sur et les saignements et douleurs on disparus....
je pense que parfois les femmes ne supportent pas la pilule.
pour ma part, mes ovaires travaillent déjà beaucoup trop et donc ils dégagent beaucoup d'hormones et c'est très néfaste pour moi de rajouter des hormones dans mon corps.
J'ai fait savoir a ma gynécologue que ça provenait de ma pilule et le pire c'est qu'elle ne m'a parler d'aucun autre moyen de contraception que ma pilule.
Bien sur en attendant d'aller voir un gyneco plus sérieux, je continu d'utiliser le préservatif, mais je ne trouve pas cela tres professionnel de ça part de ne pas m'avoir informer.......

Pour conclure, je pense que lorsque nous ne sommes pas tres sur d'un diagnostique, il faut consulter un autre professionnel....
Fio- 30 oct. 2011 à 19:15
Ton commentaire est je trouve très rassurant. Depuis le mois d'octobre de l'année dernière ( lors de mes premiers rapports et j'ai commencé ma pilule, un peu après la première mycose) j'ai des mycoses à répétition. J'ai consulté plusieurs fois ma généraliste puis ma gynéco. Mais je me demande si ma pilule ne serait pas la cause de ces "répétions infernales". Mon médecin à changer plusieurs fois la pilule ce qui accentué les douleurs en fonction de différentes pilule. ( Les douleurs étaient pire avec Varnoline alors que maintenant ca va un peu mieux avec Cerazette )
Je me dis donc que ça peut venir de là, surtout que je perd toute envie sexuelle alors que j'aime énormément mon petit ami. problème de plus : Le préservatif me brûle énormément même lubrifié. Etant très jeune je ne peux pas arreté la contraception. Alors que faire pour retrouver désir, protection et sérénité ?
Réponse
+2
moins plus
Bonsoir,

Je viens de lire tous vos messages et beaucoup d'entre eux m'ont intéressée ...

Pendant deux ans je prenais elisa 35 ( générique ) puis j'ai changé et pris desorelle 30. Après ce changement je n'ai eu que des problèmes ( premières mycoses avec brûlures après le rapport et douleurs lors de la pénétration ce qui a fortement diminué mon envie ... )
malheureusement ça ne s'est pas arrêté là et maintenant j'aurais une mycoses doublée d'un début d'herpès vaginal.

Je pense aussi arrêter la pilule car j'ai la vague impression que ça m'aiderait .. Mais je voulais savoir s'il y avait d'autres alternatives comme l'implant ? Ou bien aura-t-il les mêmes effets que la pilule ?

Je voulais aussi savoir si on pouvait arrêter la pilule en plein milieu de la plaquette ?


Merci ...

lionsc1- 12 déc. 2011 à 22:46
non il ne faut pas arréter la pilule mais avoir une hygiène de la partie vaginale avec des produits délivrés par votre généraliste & aussi que votre partenaire ai la mème hygiène que vous & vous verrez une amélioration de vos rapports; car cela peut venir d'une maladie que votre compagnon a & bien sur se rapporte en vous
lafouine. 73329Messages postés mercredi 7 octobre 2009Date d'inscription ContributeurStatut 6 juillet 2015 Dernière intervention - 12 déc. 2011 à 22:52
Le message initial date de janvier 2009 , j'espère que son problème est réglé...:)
Réponse
+1
moins plus
Il faudrait faire un frottis chez le gynéco si ca a pas été fait.
Il faut aussi savoir que ca peut aussi venir de la tete,si tu n'es pas à l'aise pendant tes rapports ton corps le ressent, où si il ya un mal etre quelque part, une frustration.

Réponse
+0
moins plus
bonjour,

je suis moi aussi sujette aux mycoses.
Il faut faire attention car les mycoses cachent parfois des symptômes plus serieux.
J'ai eu une relation avec un homme que je croyait tres serieux durant longtemps. malheureusement cet homme m'a transmis des mycoplasmes qui n'etaient pas detectables a cause de ma mycose.
Ma gyneco m'a dabbord soigné pour la mycose et elle c'est rendu compte par la suite que je n'avais pas que ça...
Les mycoplasmes declenchent aussi des demengeaisons et des brulures mais ils laissent aussi de mauvaises odeurs...
Aujourd'hui j'en suis débarassé mais j'ai egalement de tres gros souci avec les mycoses....

Renseigne toi vis a vis de ta gyneco...
Demande lui d'aprofondir son examen et de ne pas s'arreter sur la mycose

Ce document intitulé « Les mycoses vaginales » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.