Posez votre question Signaler

Pose de stents : les risques [Résolu/Fermé]

Patrick610 129Messages postés mardi 31 mars 2009Date d'inscription 25 août 2009Dernière intervention - Dernière réponse le 27 févr. 2012 à 00:09
Bonjour,
Je cherche à rassurer un ami qui va subir une angioplastie dans deux semaines, avec pose de stents.
C'est évidemment très difficile de pronostiquer les chances de succès de ce type d'intervention. Je sais juste que les stents ont été récemment critiqués.
Quelqu'un a une idée sur les risques inhérents à la pose de ce type de matériel dans les artères ?
Lire la suite 
Réponse
+26
moins plus
Bonjour,

Il s'agit vraisemblablement du traitement d'une lésion coronaire ?

Le risque principal (rare) à retenir est celui d'une "déchirure" accidentelle très limitée d'une zone artérielle dans laquelle passe le guide du stent ou dans l'artère coronaire stentée.

Sinon, on peut citer: un hématome au point de ponction artériel (artère fémorale), une allergie aux produits de contrastes utilisés pour pour la coronarographie, quelques troubles du rythme cardiaque...

Mais dans l'immense majorité des cas, il ne se passe rien.

Actuellement on utilise des stents dits "actifs", c'est à dire enrobés d'une substance anti-rejet, ce qui limite considérablement les risques de récidive d'un "bouchon" coronarien (auparavant, 30 à 40% de récidives dans les 6 mois qui suivaient la pose du stent)


Nous, jeunes gens, donnons le mauvais exemple pour éviter de ressembler
aux anciens qui nous saoulent de bons conseils...(Dicton Languedocien)


Pour plus d'informations sur la pose de stents : http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/4175-traitement-de-l-infarctus-l-angioplastie-et-la-pose-d-un-stent

domi- 20 mai 2011 à 06:56
bonjour j ai 4 stents depuis 6 ans et je n ai aucun probleme
alandelnorte 1Messages postés dimanche 26 juin 2011Date d'inscription 26 juin 2011Dernière intervention - 26 juin 2011 à 07:04
Bonjour, fin 2010, on m'a placé un stent a l'aorte et 2 a l'artère fémorale.dans le premier cas, après placement j'ai ressenti une douleur dans la poitrine jusque dans le dos en respirant et croyez moi ça stress.Les explications du cardiologue étaient de façon a me faire encore plus stresser. L'artère a bien été débouchée mais en a bouché une autre plus fine et impossible de faire quoi que ce soit. Vous serez donc plus vite essoufflé m'a t-il dit.
Dans le deuxième cas, depuis le placement des stent au fémorale j'ai une sorte d'hyper sensibilité sur le dessus des cuisses. C'est comme si j'avais un gros bleu mais invisible. Soit pour ne rien arranger, je suis diabétique type 2, je fais de l'hypertension mais très peu de cholestérol. J'ai vécu une séparation et un divorce plutôt très difficile. Tous ces problèmes n'ont rien arrangé a mon état dépressif. J'ai l'impression depuis le temps que cela dure m'être complété dans ce problème et revenir a la vrai réalité me ferais plus de mal encore donc je ne vie plus je survie et laisse faire le temps tout en prenant mes médocs comme prescrit... Comme quoi l'on peut être très bien d'un cote et très mal de l'autre....
Eric- 15 déc. 2011 à 14:28
Bonjour, j'ai actuellement 10 stents dont 3 actifs et 3 ballons dont un actif et ne me plains pas, bien au contraire. Mon premier stent m'a été posé à l'age de 50 ans et le 10° à l'age de 59 ans. Demain si je devais choisir, je demanderais à nouveau la pose de stents. "C'est les médicaments matin, midi et soir qui sont le plus désagréables " N'ayez pas peur" Eric
J-FK- 15 janv. 2012 à 16:24
J'ai 80 ans et j'ai fait il y a 9 Mois une rupture d'anévrisme de l'aorte descendante,après un scanner on m'a transporté par hélico à l'hôpital Pompidou òu l'on m'a posé 3 Stents.Après 2 interventions et un séjour d'une dizaine de jour,je suis sorti de l'hôpital un peu faible,mais en relativement bonne forme.Les chirurgiens vasculaires font vraiment un travail remarquable. n'ayez pas peur.Jean-François.
mozar- 22 févr. 2012 à 12:24
moi on me fait deux stents je vais bien maintenant mon coeur en bon etat
Publi-information
Réponse
+14
moins plus
Bonjour,
J'ai eu la pose de deux stents il y a un an et un autre il y a 7 semaines. Moi aussi je n'avais aucun facteur de risques et une vie saine et sportive. (Parapente, haute montagne, natation, aviron). Dans les deux cas, j'ai repris le travail une semaine après l'intervention et le sport progressivement 5 à 6 semaines après à la suite du résultat positif au test d’effort. Pour cette dernière intervention, j’ai repris l’aviron en skiff dans un premier temps pour être seul maître de mon effort. Pour le sport, je porte un cardio fréquencemètre ce qui me permettait de gérer la progressivité de l’effort. En conclusion, je pense qu’il faut être confiant dans une reprise d’une vie normale, mais encore plus saine et bien sous contrôle. Il faut par contre une stricte observation du traitement et de ne pas hésiter à aller aux urgences en cas de douleurs ou de doutes car les symptômes ne sont pas forcement systématiquement les mêmes.
Bon courage la vie continue
Erick

Réponse
+9
moins plus
Bonjour,

On m'a posé un stent le 7 mai 2009 car artère coronaire gauche rétrécie à 90%. Depuis je n'ai plus de douleur.

Je n'avais ni cholestérol, ni diabète, ni hypertension, et j'ai tout de même une un problème.

Je reprend le travail le 22 juin et j'avoue une certaine appréhension. Depuis l'angioplastie j'ai souvent des crise d'angoisse.

Mais je prend sur moi.

Courage à tous.

Réponse
+7
moins plus
Pas d'inquiétude pour la pose de stent, j'ai fais un angor (angine de poitrine) il y a 13 ans et demi, avec sténose de l' IVA et un malaise prolongé.
A prés la coronarographie qui a révélée cette sténose j'ai eu une angioplastie et une implantation de 4 stents. J'avais 47 ans, et j'en ai 60, je fais 6 heures de vélos de route et VTT par semaine, pulsation 130 en moyenne, demain je repasse une scintigraphie cardiaque, car je ressent beaucoup d'extrasystoles interpolées qui peuvent êtres révalatrices de coronaires qui se resténosent, et de plus on m'a diagnostiqué une fuite de la valve mitrale mixoïde centrale de grade 1. Peut être est-ce lié à mes soucis actuels.
A propos d'extrasytoles ventriculaires, j'en ai eu jusqu'à 800 sur un holter de 24 heures, je sais très bien ce que c'est et des désagréments que cela cause. Souvent après les repas, ou un seul demi verre de vin ou un aliment exitant, le café etc... C'est le proffesseur Cosnay et le Pr Fauchier de l'hôpital Trousseau de Tours en 1998 qui m'ont trouvé un traitement après un protocole cardiaque de 15 jours, à l'hôpital. Le Cipralan 130 mg très bon produit. Les extrasystoles non contrôlées peuvent êtres mortelles, à savoir si ESV ou ESA, polymorhes ou autres, il ne faut pas hésiter à en chercher la cause.
@+ Bonne santé à tous.

aziz- 5 déc. 2011 à 16:04
salut et merci pour vos information je m'appelle aziz de casa maroc
j'ai fais deux operations coronos et un sent je suis diabétique mais vu ma santé si je suis tranquil ca va mais une fois je fais un effort meme ptit effort j'aurais mal a ma poitrine et me faut du temps pour reprendre j'aimerai bien savoir est ce que ma sent fonctionne et comment ? merci bcp
Réponse
+7
moins plus
Bonjour on est le 28 Novembre 2011 et on m'a posé un stent actif le 3 Septembre (passage par l'artère fémorale). J'avais une grosse artère bouchée à 95%.
J'ai repris la compétition en danse sportive et tout va très bien.
Je peux a nouveau forcer comme avant (mais je suis quand même prudent).
Je prend mon traitement régulièrement et n'ai aucune douleur ou gène.

Alors pour ceux qui sont inquiet, rassurez vous, après votre intervention, vous serez comme neuf.

lounax89- 30 nov. 2011 à 09:01
Bonjour Lapompe75,
Enfin un témoignage encourageant ! Je suis en pleine investigation ...voici quelques mois que mon médecin me fait faire tout un tas d'examens et voilà que l'on me parle de pose de stent et oui il semblerait que j'ai des artères au niveau des membres inférieurs qui se boucheraient. Moi je ne ressens aucune douleur et c'est au cours d'un examen de la sécurité sociale en juin dernier, qu'ils m'ont trouvé tout un tas de truc ( tension cholestérol ...)
Ayant lu tout un tas de choses sur ces fameux stents, j'en suis a me demander si ce n'est pas une bombe a retardement cette intervention.
Je ne suis pas une habituée des milieux médicaux et j'ai bien peur qu'a la suite de cette intervention je ne sois obligé de sans cesse faire tout un tas d'examen ...
Je n'aime vraiment pas la façon comment nous traite la médecine ... rien qu'hier j'ai du me rendre a l'hôpital pour une visite auprès d'un chirurgien ... j'ai vraiment eu le sentiment d'être un bout de viande que l'on va découper et si ça marche tant mieux si ça échoue tant pis ..il y a d'autres "bout de viande " dans la salle d'attente ... j'avais envie de poser tout un tas de question en arrivant mais je n'en ai pas eu le temps.
Et me voilà sur la toile pour trouver les réponses ... et me voilà devant des horreurs ... certains parlent de douleurs, de déprime, d'infarctus... et je ne sais quoi d'autre encore .... Alors dois je me laisser traiter ou bien dois je continuer a vivre comme je vie aujourd'hui, sans douleurs, sans trouble dépressif .. en quelques mots en bonne forme!
DCI 48258Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscription ModérateurStatut 26 avril 2015Dernière intervention - 30 nov. 2011 à 13:49
Bonjour,

Tous les patients que j'ai pu suivre pendant de nombreuses années dont l'état coronarien justifiait un ou plusieurs stents n'ont jamais regretté d'avoir accepté ce geste thérapeutique qui leur a permis de retrouver une vie tout à fait normale et la reprise d'activités physiques auparavant contre indiquées.
Réponse
+6
moins plus
Bonjour, ayant très mal à la poitrine par moment (durée des crises 3 à 4 min),je vais aux urgences. Après 2 passages aux urgences en 3 semaines ils n'ont rien trouvé avec l'electro et la prise de sang (un interne m'a même dit que je mentais) la 2eme fois ont m'a dit de voir un cardiologue (on est fin Juillet). Heureusement que j'ai réussi a en trouver un dans les 7 jours car les autres étaient dans plusieurs semaines (fin ou mi-sept). Comme il y a un doute de déceler je passe une scintigraphie le 10 Aout. J'ai un traitement discotrine et cardégique. Maintenant je n'ai plus mal (je suis très content). Le cardiologue m'a dit que si la scintigraphie est positive, il me posera un stent. J'ai du cholesterol avec traitement au fénofibrate je dépasse un peut (2,25).
Question: je fais de la danse sportive (en compétition effort court de 5 X 1min30sec mais très intense) et en ce moment je m'essouffle tres vite énormément au point que j'ai de grosse difficulté a terminer mes compétitions (au bord de l'effondrement) mais je n'avais pas de douleurs fin juin date d'arrêt des compétitions. Pensez vous que la pose d'un stent me permettra de continuer à la rentrée en Sept ou je devrais faire un sport moins dur ?

Réponse
+5
moins plus
Bonjour, mon mari a fait un infarctus et en l'espace d'un mois on lui a posé 3 stents, 2 en urgence la première fois et un 3ème 3 semaines après. Les deux interventions se sont bien déroulées. Pour le moment pas de signe de rejet et pas de douleurs. Dans quelques temps il va commencer à pratiquer la marche. Courage à tout le monde

m- 27 févr. 2012 à 00:09
on 'a plante un srent ya deux ans et je suis sous plavix pour la meme duree le medecin ne veut rien savoir lorsque je lui dis de me despenser dudit medicament de peur de choper une hemoragie ai je raison .j'ai lu que le sent actif peut produire certains desagrements comme une thrombose est ce vrai merci hassan de casa
Réponse
+5
moins plus
C'est un peu tard mais je vous écris quand même pour décrire mon histoire qui va soulager je pense plusieurs d'entre vous qui se posent des question sur l'angine de poitrine, l'infarctus, la pose des stent et les triples pontages, voilà.
En 2001 j'ai eu ma première crise d'angine, j'ai subis une intervention coronarienne, on m'avait dit qu'on m'a débouché une veine au coeur qui état obstruée car j'avais le cholestérol et les triglycérides très élevés. J'ai pris du Médiator et du corongin120 + Kardégic jusqu'en 2008 où j'ai eu ma deuxième crise on m'a posé un stent actif car j'avais des sténoses partout et des lésions, par la suite j'ai eu 3 infarctus et chaque fois je m'en sors indemne avec une hospitalisation et plavix 75 et cardioaspirine 100mg+ colestin20mg. En septembre2008 j'ai une crise cardiaque, alors que mon cas était jugé désespéré, mon cardiologue a fait appel au meilleur chirurgien de notre pays pour étudier et trouver une solution à mon cas. Son verdict était une opération à coeur ouvert (triple pontage), alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'y suis allé car c'était ma dernière chance de survie. Et voilà je suis là en 2011 et en très bonne santé avec un moral de fer n'ayant plus peur de mourir car j'ai frôlé la mort à plusieurs reprise. Aussi il faut vivre le moment actuel et ne pas penser ni au passé ni à l'avenir et il faut mordre la vie à plein dent car on n'a qu'une seule vie à vivre sur cette terre. Salut et bon courage à tous ceux qui vont posé des stent ou faire une opération à coeur ouvert, je ne dis pas que c'est facile mais c'est gérable avec le soutien de la famille et des amis et un bon moral.
PS j'ai 58 ans.

florinda- 5 juil. 2011 à 09:20
Mon père allait bien jusqu'à la pose du stent, il est décédé deux jours après d'une hémragie cérébrale, cétait le 4/07
Réponse
+3
moins plus
Merci à tous !

Et content de vous annoncer que ça s'est plutôt bien passé pour mon ami.

On croise les doigts pour la suite !

Réponse
+3
moins plus
J'ai eu droit à la pose d'un stent en juillet 2009. J'avais ressenti des douleurs violentes au niveau du sternum en faisant du vélo comme je faisais habituellement. Mais le cardiofréquence-mètre n'avait pas voulu aller au delà de 129 pulsations/min alors que je montais à 160 sans trop de prpblèmes. C'était le dimanche. Le lundi matin je suis allé chez mon médecin traitant. Le lundi soir, j'étais chez le cardiologue qui n'a rien détecté d'anormal au repos ! Rendez-vous était pris pour le vendredi suivant pour un test d'effort. Le mardi je remontais sur le vélo : mêmes efforts, même souffrance. Le mercredi matin le labo détectait un infarctus avec le test à la troponine à 16. Le jeudi, on me posait un stent sur une artère complètement obstruée. Une autre artère est partiellement obstruée ... et attend !! Quelques semaines après, j'ai repris le vélo et le VTT quasi normalement. Depuis je fais entre 80 et 100 km par semaine en essayant de ne pas dépasser 140 pulsations/min. Mais je reconnais dépasser quelquefois. Je suis mon traitement avec une parfaite exactitude (kardégic, plavix, coversyl et tahor). Je précise que j'ai toujours eu beaucoup de cholestérol sauf depuis le traitement au tahor à haute dose (80 mg) : mon cholestérol est en dessous de 2 g alors qu'il était toujours au-dessus de 2,5 g auparavant.
Grâce au vélo, je pense que j'ai pu détecter un infarctus suffisamment tôt.
J'ajoute que mon frère a subi il y a quelques années, un triple pontage et que ma mère est décédée d'une crise cardiaque à 75 ans mais que je l'ai toujours connue faisant de l'angine de poitrine.

nafnouf- 1 nov. 2010 à 21:21
comme votre cas, je sentais la douleur de poitrine quand je faisais le jogging. Le symptôme commence au bout de premières dizaines de minutes, ensuite il disparait. Et cela a duré pendant 4 mois !
Malgré un teste sanguin skf négatif, le mal est bien là.
Mon cardiologue m'a enfin fait passer une teste d'effort et quelques jours après, j'ai eu un stent.
Deux jours après, je suis parti à l'étranger, en avion.
J'étais plutôt traumatisé moralement que physiquement.
Sur place j'ai fait beaucoup d'effort physique sans me sentir le moindre gêne.
De retour en France depuis une semaine, j'ai subi un teste d'effort, et tout va bien.
Je continue à faire de foot et de jogging comme avant, 25 à 30 mnts trois fois par semaine.
Pourtant, juste avant me coucher, le soir, je sens un petit douleur dans la région de coeur.
A noter que j'ai 62 ans et je suis assez actif.
Dans quelques jours, je commence le cours d'éducation physique dans le même clinique pour 15 séances : vélo, gym, etc
et comme vous, j'ai le même triatement
bon courage à tous
kenobi460- 4 janv. 2011 à 08:28
Bonjour,
J'ai fait un infarctus debut octobre avec pose de 2 stents .... Pas de pb de rejet , pas de douleur , on m'en repose un dans 15 jours .... ( je comprends pas qu'il ne l'ai pas posé en même temps que les 2 autres car la sténose etait visible ... enfin bref) ... Je fais un peu de marche , j'essaye d'avoir un bon equilibre alimentaire .... Je prends Kardegyc plavix et sectral , par contre je ne prends pas de statine (type tahor ou crestor ) ca ne sert à rien et c'est dangereux (nombreux effets secondaires , douleurs musculaires , degenerescence musculaire et du cerveau)car le cholesterol n'est pas coupable (10 % dans la composition de la plaque d'atherome) et il est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme...
GUIGUI- 30 avril 2011 à 00:19
j ai subi la pose d un stent le 10 mars dernier je n ai plus les douleurs fortes c est genial mais je me sens trés fatiguée .... c est normal ?
marco- 22 nov. 2011 à 17:42
Bonsoir
Un petit témoignage puisque je suis dans le même cas que Jacques. J'ai 54 ans.
3 stents, le même traitement médicamenteux.
Un entraînement un peu moindre mais ou course à pied ou VTT chaque week-end surtout en orientation.
Par contre je ressens plus de difficultés après un an de traitement sur le plan physique.
Je me posais la question de la limitation de la performance musculaire. N'y a-t-il pas accumulation au niveau musculaire ?
J'ai de temps en temps des crampes à l'effort. En fait je peux courir plus de trois heures mais de moins en moins vite.
Avez-vous observé le même phénomène ?
marco
Réponse
+1
moins plus
Bonsoir patrick

Moi j'ai eu deux stents de poser par le bras et ça s'est très bien passé.

Je suis allée au centre de cardiologie de Massy, ils sont très bien. Je vous souhaite bon courage

Réponse
+1
moins plus
Bonjour,

Tout dépendra des résultats de la coronarographie.

S'il y a véritablement une obstruction coronaire, la pose d'un (ou de plusieurs...) stents permettra de retrouver un coeur tout à fait fonctionnel et apte à l'effort.

Compte tenu du sport que tu pratiques, une épreuve d'effort sera nécessaire 2 à 3 mois plus tard. Cette épreuve d'effort fait de toute façon partie intégrante du suivi après une pose de stents.

Réponse
+1
moins plus
Merci DCI pour cette rapide réponse.
Ca veut dire que après la pose d'un stent et durant les 2 ou 3 mois qui précède le test d'effort je ne pourrais pas faire de compét et que je devrais attendre Nov-Décembre 2011 ???

DCI 48258Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscription ModérateurStatut 26 avril 2015Dernière intervention - 8 août 2011 à 09:38
Si ton cardiologue fait preuve de la prudence nécessaire, je pense qu'il te demandera de respecter ce délai (à 2 ou 3 semaines près...)

C'est le protocole habituel face à un problème coronarien traité par angioplastie.

Tu peux toujours lui poser la question dès maintenant.
Réponse
+1
moins plus
Bon OK, merci de ta réponse je vais donc commencer à me préparer moralement. Ça va être vraiment très dur, je ne sais comment je vais m'en tirer si je ne danse plus durant 2 ou 3 mois.
Ce sera plus facile si je suis SUR ET CERTAIN qu'après je pourrais a nouveau faire des efforts physiques important.....

Réponse
+0
moins plus
Si le ou les stents sont refusés, il reste le pontage chirurgical qui est une intervention beaucoup plus lourde et non dénuée de risques.
Cette intervention est réservée à un petit nombre de cas pour lesquels la pose des stents est techniquement impossible ou difficile, ou bien lorsqu'il existe des lésions coronaires multiples et étagées.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
"dois je continuer a vivre comme je vie aujourd'hui, sans douleurs, sans trouble dépressif .. en quelques mots en bonne forme!"
Désolé, je ne peux pas répondre a votre question car je ne suis pas médecin mais juste un bout de viande que l'on a bien soigné.
Je ne peux citer que mon exemple et dans mon cas je ne pouvais plus avoir d'activité sportive car je m'essoufflais trop vite et j'avais mal à la poitrine.
Donc la pose d'un stent était une nécessité.

Réponse
+0
moins plus
J'avance j'avance... déjà merci pour vos réponses ... elles me rassurent, c'est important de l'être.

algeria- 29 déc. 2011 à 18:25
je suis porteur de stent depuis juin 2010 je prend kardégic et léxol 80. je me sent trés bien pas de fatigue pas de stresse pa de cigarette aussi un peut de sport
merci
Ce document intitulé « Pose de stents : les risques » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.