Posez votre question Signaler

Douleur intercostale ou pas ? [Fermé]

alib 3289Messages postés samedi 22 novembre 2003Date d'inscription ContributeurStatut 23 octobre 2013Dernière intervention - Dernière réponse le 29 déc. 2011 à 07:40
Bonjour,
il y a de cela une dizaine, j'ai eu un point dans le dos, niveau dessous l'omoplate droite... pas d'inquiétude, ça passera, me dis-je mais la douleur est allée crescendo... Je prends des antidouleurs qu'il me reste d'une sciatique du mois de mars.
Le week-end dernier je fais 400km a/r, le retour a été assez pénible et la douleur limite insupportable dans la nuit de samedi à dimanche. Impossible de rester couché, ni assis, bien que debout.
Depuis la douleur irradie en bas du thorax, à la frontière de l'abdomen.
Dimanche après-midi aux urgences: la totale: ECG, prise de sang, urine, radio, scanner de l'abdo et échographie car un peu de sang dans le urines. Bref, tout est négatif, on diagnostique un "lumbago rebelle aux antalgiques" et une semaine d'arrêt. Mon boulot: assis 8h derrière un écran.
Les antalgiques, niveau 1: paracétamol, niveau 2: opiacé ne font plus d'effet. Malgré tout, l'ordonnance est la même!
Dimanche soir n'en pouvant plus j'appelle le 15: médecin de garde qui me donne 4 comprimés de morphine, j'en prends 3, un peu mieux dormi mais seulement toutes les 2h.
Lundi matin, je cours chez mon médecin traitant, il me prescrit opiacés et décontractants musculaires car je ne supporte pas les anti-inflammatoires, je vais pouvoir ouvrir une pharmacie parallèle, bonjour le déficit de la sécu!
L'après midi j'ai pu un peu me reposer car je pouvais rester enfin allongé sans avoir trop mal.
Mardi matin, recoucou à mon toubib préféré qui me prescrit des anti-inflammatoires et une visite chez un rhumatologue, un médecin assez froid genre toubib de l'armée "répondez par oui ou non, ne m'interrompez-pas...", je n"avais pu encore avoir mes radios de l'hôpital qui sont partis au courrier. Il refait le même genre d'ordonnance et veux que je repasse des radios et une IRM dans un autre cabinet que cet hôpital qu'il traite de "charlot". M'allongeant sur la table, il me tripote assez durement en me demandant, limite sadique, si ça me fait mal.
Revenant je tél à mon docteur en lui faisant part de mon mécontentement et lui demandant par pitié quelque chose pour enfin dormir (au bout de 3 nuit je commence à avoir des effets secondaires
Voilà je viens de les prendre, je plane un peu, la douleur est toujours présente lorsque je tente de m'allonger et je m'apprête donc à passer une 4ème nuit d'insomnie!
J'ai décidé d'aller consulter demain un étiopathe qui m'avait d'ailleurs déjà soigné une entorse en l'espace de 3 jours seulement. J'espère recevoir mes radios au courrier de demain.
Qu'en pensez-vous?
Il me semble que tous les symptômes d'une douleur intercostale sont réunis, mais lorsque j'en parle aux médecins, il n'en sont pas du tout convaincus. Et, au bout d'une 4ème nuit, je flippe de péter un câble! Moi qui avait presque arrêté la clope, depuis samedi je ne les compte plus!
Lire la suite 
Réponse
+10
moins plus
Allô, pas de réponses ?
Tant pis je continue mon topic au cas où il servirait à d'autres...

Mercredi
Endormi vers 1h, réveillé par la douleur à 4h45, recouché à 6h jusqu'à 8h45, c'est déjà mieux.
Tél à mon docteur qui me dit de faire confiance au rhumato et d'oublier les heurts car c'est avant tout un très bon technicien. Lui ayant téléphoné hier soir, il lui a suggéré qu'il penserait à d'éventuels polypes qui provoqueraient cette douleur, d'où la nécessité de refaire une IRM.
Pour ma part, pourquoi pas, mais je suis sceptique.
Je n'ai toujours pas reçu mes radios mais étant négatives je ne vois pas l'intérêt de les présenter à l'étiopathe.
Je suis toujours décidé à aller le consulter. L'année dernière à Paris je m'étais fait une entorse de la cheville qu'un de ces collègues m'avait résorbé en une seule séance. 4 jours après, je pouvais conduire. Combien de temps m'aurait il fallu autrement ?

Je ne sais pas si l'on pourrait faire un lien mais depuis le début de l'année j'éprouve de temps en temps de manquer d'air en respirant normalement ainsi qu'une légère irritation de l'oesophage. Mon médecin m'a mis sous , symptôme de l'hernie hiatale qu'il a d'ailleurs confirmé mais il n'a pas souhaité d'éventuels examens.

Cet après-midi la douleur est moins flagrante mais il est vrai qu'avec toute la médicamentation que je prends, je finis par être complètement shooté !

Il me hâte 16h, mon r-v avec l'étiopathe. Je vous tiendrais au courant ce soir.

...

Confirmation implacable de l'étiopathe, il s'agit évidemment d'une douleur latente, suite à ma sciatique et à une perte de poids réduisant la masse musculaire et provoquant une névralgie intercostale avec possibilité d'un léger déplacement des côtes, invisible aux radios et scanners.
Effet immédiat après l'intervention étiopathique, je sors du cabinet sans aucune douleur. Ce n'est que 2 à 3 heures plus tard que je ressens des courbatures, un peu comme si j'avais fait une séance de musculation.

Jeudi

Me réveillant avec une petite douleur mais si minime en comparaison aux jours précédents, je continue de prendre les anti-inflammatoires mais arrête tout antalgique.
Téléphonant à mon médecin traitant et me gardant de l'entretenir de ma "visite miracle", je lui annonce que la douleur est presque partie. "C'est bien, mais je préfère quand même que l'on fasse une IRM" me répond t-il. Il ne s'agirait pas de polypes mais d'une éventuelle sorte de tumeur bénigne, je n'ai pas très bien compris. Ok, j'irais la faire mais jamais plus avec le "rhumato sadique" !
Je n'ai rien contre la médecine allopathique, elle s'avère dans certains cas indispensable. Mais l'exemple de mon cas prouve en tout cas son inefficacité. On m'a laissé souffrir sans dormir pendant plus de 4 jours d'affilés, la sécu a déboursé quelques centaines d'euros en consultations, analyses et examens. Une consultation d'étiopathe est non remboursée, elle coûte 40 euros. Faîtes le calcul des dépenses engagées, facilement 1 pour cent. N'aurait-il pas mieux valu qu'elle soit remboursée, ne serait-ce que la moitié. Je pense que les dépenses de la SS seraient ainsi de moindre coût et permettrait vite de combler son déficit, non ?

Attendons bien sûr les résultats de cette dernière IRM avant de crier victoire...

Russell faraday- 29 nov. 2009 à 00:58
Hello. J'ai moi même depuis un mois et demi quelque problème. Ça avait commencé par une douleur dans le dos qui ma laissé cassé en deux pdt une demi journée. Depuis plusieurs symptômes sont apparue: douleur et contracture musculaire abdominale, aux cuisse, bras épaule et cou. Ajoutez a ça que je cour au toilette pour la petite comission toute les 2 heures, que je suis anormalment fatigué, que j'ai perdu un peu de poid et mon appétit et vous obtenez :rien ! . J'ai fait des prises de sang , des radio des échographie et ce qu'on a trouvé c'est un taux de cpk ( ou ckp je sais plus) trop élevé .ça signifie problème musculaire. Je suis passé par tout les diagnostic (6 différents!!) et maintenant j'ai tout ça parce que je stress parait-il ! Moi je veut bien mais si les douleurs sont la parce que je stress que ce soit grave, y'a un soucis : comment sont elle apparue ? C'est pas logique ! Bref tout ça pour dire que les medecins sont bien gentils mais si c'était eux qui avaient mal ils prendraient certains trucs bien plus au sérieux ... Franchement moi ça m'énerve ,quelque fois on dirait qu'ils nous font une faveur en nous oscultant...
dany- 9 mars 2011 à 10:30
bonjour, j'ai des douleurs dans le dos car tous mon dos fait de l'arthrose ,et il m'arriver de plus pouvoir poser le pied par terre pour marcher et crier de douleur ,j'ai aussi tres mal dans les hanches et des douleurs au poigner que faire?mon médecin sait tous ça et me traite pas ,je viens d'aller en voir un autre pour changer elle semble bien mais peux me reçevoir que sur rdv ,j'ai deposer a la ss ma demande de changement de médecin il y as 2 jours et que faire en attendant cette enregistrement pour calmer rapidement ces douleurs
Ana- 12 mai 2011 à 01:02
Bonsoir...ayant très souvent de prblème de dos...allant jusqu'à m'être déplacer 4 côtes et 8 vertèbres (mon record), je vous conseil de ne pas attendre trop longtemps et d'aller voir un bon ostéopathe...rien de tel!!
Demander à passer en urgence, ça marche bien.
En plus, certains sont remboursés.
itsmine- 19 déc. 2011 à 22:14
Bonsoir, il existe une autre solution plus efficace que l'ostheopatie pour résoudre les douleurs du corp, il s'agit de la chiropractie. Je la pratique depuis plus de 30 ans et toutes les personnes a qui je l'ai conseillé et qui avaient déjà tout essayé pour se soulager y ont trouvé leur compte. Ma dernière séance de 15 minute date de ce jour pour une douleur qui partait de l'extérieur du genous et qui remontait vers les cotes et le bras. Les douleurs ont déjà quasiment disparus, sans aucun médicament... Voilà si ça peut vous aider.
jean-claude- 29 déc. 2011 à 07:40
tres bon analyse de votre mal jepense souffrir de la meme chose depuis plusieurs jours je vais le plus rapidement prendre RV avec un etiopathe.
Merçi de votre temoignage
Publi-information
Réponse
+5
moins plus
salut à Tous !
A tous ce qui oseront me lire avec sérieux, ma douleur sous l'omoplate, avec un point bien précis, et bien tous les docteurs que j'ai pu voir et consulter ont pataugé dans le diagnostic, pire, les radios n'ont rien donné et le scanner n'y voyait rien qu'une forme de rhumatismes galopant, alors j'en ai eu marre de me trimballer un peu partout et d'entendre le même refrain, car ma douleur se faisait plus pressante parfois que j'en devenais gaga, alors ? tenez vous bien, j'ai eu l'idée de refaire des mouvements de culture physique sur mon trapèze et de forcer mes omoplates à se rencontrer par derrière, vous allez pas me croire.... ma douleur est partie comme par enchantement. Y a pas photo, c'est recta. preuve que la médecine est informelle. Tant mieux si vous "osez" faire pareil, et tenez moi au courant, c'est positif ! O K.
Salutations Citoyennes.
Tzitzi.

Réponse
+3
moins plus
Salut,

Je ne vais malheureusement pas t'apporter de réponse miracle, loin de là je ne suis pas médecin tout juste psychologue. Je viens de lire la description de tous tes symptômes avec beaucoup d'intéret ressentant moi-même à l'heure actuelle une forte douleur intercostale; seulement je crois que ma douleur est nettement moins forte que la tienne. Quoi qu'il en soit, je trouve particulièrement intéressant de constater à quel point l'étiopathie a pu t'aider et je partage tes conclusions. (il y a quatre ans un étiopathe m'a débloqué une forte douleur lombaire en une séance et j'ai beaucoup apprécié l'approche globale du symptôme).

De mon côté, pour la douleur, que j'ai commencé à ressentir très violemment hier soir sous le sein gauche, le médecin qui est venu à mon domicile ce matin (je ne pouvais pas bouger), m'a prescrit un antaligque et un anti-inflammatoire pour 6 jours, en me disant de ne pas m'inquiéter et que ça n'était rien de grave. Pourvu que ce soit suffisant !

Par ailleurs, je ne sais pas combien j'ai vu de médecins cette année suite aux angines et rhinopharyngite sque j'ai fait à répétition, poussée de fièvre inexpliquée malgré analyses de sang, radio des poumons...etc. Je n'ai jamais été aussi malade, et j'avoue que je commence à remettre sacrement en question la médecine allopathique pour ce type de symptôme.
Je crois que jusqu'à présent ce qui m'a fait le plus de bien est une consultation d'acunpuncture auriculaire associée à l'homéopathie, et trois séances chez l'ostéopathe pour des douleurs aigües aux cervicales. Je revois l'acunpuncteur/homéopathe vendredi. Dommage qu'à chaque fois j'hésite à y aller pour des raisons financières, dommage également que mes dépenses de santé soient à peu près les seules que je peux m'autoriser en dehors des charges mensuelles classiques. Je vais finir pas avoir le sentiment que l'energie que je mets au boulot et le salaire qui en découle ne servent qu'à payer mes dépenses de santé...etrange tout de même non ?

Bon courage à toi pour supporter la douleur ! j'espère sincèrement que l'étiopathe t'aidera à résoudre cette difficulté et que la piste de la tumeur bénine sera vite évincée.

C.

Réponse
+3
moins plus
Bonjour à TOUS, lisez moi ça vaut la peine.
Comme je l'ai déjà écrit, et déjà formulé la solution, soyez attentif une bonne fois ! bon ! j'ai eu un jour une violente douleur juste " sous la pointe de l'omoplate* ? Sans ma tête, toute les suppositions défilent ! Ambiance ! le premier soir, je prends un codéïne, je dors cosi-cosa ! le lendemain, douleurs vives et continues, je vois le doc qui ne "trouve" rien ! radio ! Scanner ! on trouve rien. le radiologue me dit, vous avez peut être un nerf décalé ? décalé ?... le Doc. ne découvre rien non plus, mais me prescrit un tas de calmants... je ne me vois pas ingurgiter toute cette fourgue. je me prends les bras, et je vais dans mon cellier où j'ai une vieille presse à musculations, je regarde les principaux *moteurs*, et vas y que je fonctionne à me faire étirer les bras en arrière le plus possible, cinq fois, dix fois ! je refais le mouvement d'avant en arrière et croyez moi, j'écris pas des mensonges, au bout de cin séances de cinq fois vingts mouvements, je n'ai plus eu mal !
Miracle ? non, seulement le mouvement a déclanché la remise en place du cartilage intercostal qui avait été brusqué suite à une inflammation d'origine nerveuse mais indéfinie Voilàje vous nvite a faire re ets m'en direzdes nouvelles, de plus j'ai tout de suite abandonné les médicaments.
Qu'on se le dise ! bien le onjour à tous !
Le désarticulé.

gigi- 21 nov. 2011 à 10:57
bravo pour ton courage je vais essayer
Réponse
+2
moins plus
je souffre depuis des annees de ces douleurs je vais chez un osteopathe et un kine qui arrivent ame soulager les tensions musculaires et le stess jouent un role important dans cet patologie

Réponse
+1
moins plus
bonjour moi aussi je souffre de nevralgie intercostal j'ai mal aux cotes au dos et par moment a la poitrine j'en peut plus ça fait 1 semaine que je suis comme ça . a part prendre des anti inflammatoire ou du paracetamol y a pas grand chose a faire je pense .en tout j'en ai marre moi aussi de souffrir comme ça plus ça vas plus j'ai mal et plus la douleur s'intencifie et s'ettend ailleur dans mon corp .

Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
J'ai eu les mêmes symptômes et une batterie de tests: résultat pleins de drogues et toujours mal. Une douleur fulgurante transperçant le thorax côté gauche....Je pouvais à peine respirer.
Je suis allée voir un osthéopathe qui m'a auscultée le dos et m'a dit que tout cela venait de ma vésicule biliaire qui était complètment contractée !!!???!!!! Il a manipulé pendant 1 heure les organes....et depuis plus jamais rien.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour, ouais, moi aussi j'ai ressenti un jour- et je ne me souviens plus de ce que j'avais fait - une douleur très "pointue" intercostale juste en dessous de l'omoplate, on m'a fait des radio et tout le bazard ECG, palpades à tout va pour prendre le "point" très localisé, et on me trouve rien, parfois j'ai peine à respisrer tellement ça fait mal, ma femme me frictionne avec une pomade à base de codéïne, je peux rien avaler de cela, mais j'ai tjrs mon mal, un avis d'un neurologue serait que j'aurais un nerf intercostal de rompu ou noué ? faudrait passer un IRM avec injection de saloperie, j'ai pas voulu étant donne qu'il y a pas urge et pas tellement invalidant, qu'en est il des autres ? Cordialement.
Hubert.

Réponse
+0
moins plus
Salut ! Je reviens de chez le médecin : hier soir, douleurs au niveau du sternum, angoisse pensant à un problème au coeur! J'ai donc pris un comprimé de Sympathyl qui m'a soulagée de mon angoisse. Ce matin, re-douleur au sternum. Je panique, craignant un infarctus ou quelque chose dans ce genre. Le médecin me fait asseoir et exerce des pressions sur ma colonne vertébrale. L'horreur ! J'ai très mal (arthrose cervicale). IL m'allonge et appuie avec ses doigts sur mon sternum. Douleurs atroces ! C'est une névralgie intercostale. Mon médecin est aussi acupuncteur. Il m'a juste placé 3 aiguilles sur le sternum que j'ai gardé 1/2 h. Ca va mieux ! C'est la 2e fois qu'il le fait (la 1ere fois, c'était l'an dernier) et je n'ai pas eu mal pendant des mois.
Ce sont des douleurs musculo-squelettiques souvent liées à l'âge (j'ai 57 ans, je suis antillaise, je travaille souvent assise, suis souvent en réunoins, en congrès etc).
Bon courage à vous tous ! Amitiés de la Martinique

Réponse
+0
moins plus
moi je soufre un max,au début je pensais que c'était un infarctus du myocarde comme je fume beaucoup,je pense qu'il faut que tu aille voir un chiropraticien,lui pourra faire quelque chose,je comprend ta douleure et c'est pas une solution de prendre que des antidouleurs,car c'est chronique et tu aggrave la chose sans t'en rendre compte ,il faut traiter le probléme au fond .

Réponse
+0
moins plus
bonjour !!et merci à perdu31!! moi aussi je souffre de douleurs atroces dans la poitrine coté gauche ou droit celà dépend des jours !! je n'ai pas fait le trapèze par contre quand j'ai mal je m'assois bien droite dans mon fauteuil et je ressers au maximum les omoplates et là miracle la douleur s'atténue très vite !!! bon je vais tout de meme consulter mon médecin traitant mais en attendant cet exercice est très efficace !! bon courage à tous et toutes !!!

Réponse
+0
moins plus
bonsoir,eh bien comme tous je soufre de ce mal depuis 20mois suite a une opperation d'un pneumotorax.......anti-inflamatoir....myolastant.....la j'ai vu un neurologue qui me prescrit un antidepresseur car soit disant il y a un composant qui ferait disparaitre la douleur!!!ce medoc s'appelle symbalta.....je n'ose pas le prendre.....j'essarai bien la muscu mais helas g plus le droit de forcer!!!!!C pas evident !!!!! courrage a vous tous

Réponse
+0
moins plus
moi je soufre des douleures au niveaux du sternum plus des fiévres et des angines

Ce document intitulé « douleur intercostale ou pas ? » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.