Sante-Medecine
Recherche
Posez votre question Signaler

Les confidences d'un pervers narcissique [Fermé]

malou1932 1Messages postés lundi 28 juin 2010Date d'inscription 28 juin 2010Dernière intervention - Dernière réponse le 10 août 2010 à 09:21
Bonjour,
Depuis 5 ans, je suis amoureuse d'un homme qui me paraît rencontrer toutes les caractéristiques du PN. J'ai été sa maîtresse pendant 4 ans et il s'est mis en ménage avec moi quand sa compagne l'a - enfin - jeté dehors. Je suis actuellement en thérapie pour tenter de le quitter car à chaque tentative, j'échoue et je développe des problèmes psychosomatiques intenses. J'ai tenté de rompre des dizaines de fois pendant notre liaison mais je n'y suis jamais arrivée. Il me coupe de mes amis, de mes enfants, j'ai tant dépensé pour être avec lui que je suis dans une dèche noire et que même si je voulais le quitter, à 50 ans mon seul recours serait de trouver refuge chez mes parents... mais ce qui m'interpelle actuellement, c'est la haine qu'il développe à l'encontre de son ex compagne, alors qu'il en est séparé depuis un an. En fait, il n'a JAMAIS cessé d'exercer son emprise sur elle, en la maintenant dans une situation de dépendance financière extrême (à noter toutefois que l'intéressée n'a rien fait pour ne pas dépendre financièrement de lui, estimant que cette aide lui été "due" en compensation de ce qu'il lui avait fait endurer...)
Il y a quelques jours, j'ai quitté la maison et y suis revenue sur sa semande. Depuis, il semble vouloir "tuer" définitivement de son ex au plan psychologique et il m'expose absolument tous les stratagèmes dont il va user envers elle et ses parents pour ce faire. Je reste abasourdie car la cruauté qu'il veut mettre en oeuvre va très loin. Comment peut-il me raconter tout cela? Cela a évidemment le mérite de m'aider dans ma propre démarche pour "m'en sortir" ,mais j'avoue ne pas très bien comprendre pourquoi il me rend complice? A moins que ce soit encore de la manipulation pour endormir mes doutes et ma jalousie car je suis partie entre autres parce que je l'estimais beucoup trop préoccupé par son ex... En tous cas, ces gens rendent fous. jJai eu l'impression voici quelques jours de sombrer dans la folie car la culpabilisation est telle que l'on ne sait plus qui est responsable: nous ou eux?
Lire la suite 
Réponse
+8
moins plus
Bonjour,

Je pense qu'il est parti car il n'avait plus d'emprise sur moi.

J'affirmais mes choix........ces derniers temps, il etait calme un peu trop.

Je ne sais pas pourquoi..........

Là il n'appelle plus , tant mieux, je viens de comprendre au fil de la lecture du lien que c'est reellemnt lui avec tous les symptomes........

Je n'ai plus envie qu'il rappelle, ni meme de le revoir au bout de 3 semaines.

Je comprends son stratageme: il n'appelle plus pour me faire ressentir son absence et à son retour etre une "poire" mure prete à etre cueillie.

C'est fini! pour moi tout est fini........la reconstruction est en marche; je n'aurais jamais du sortir des sentiers battus!

Merci pour votre aide precieuse soleilas, vous avez sauvé une ame, ouvert mes yeux........je ne vous en remercierai jamais assez!

SOLEILAS- 12 juil. 2010 à 14:03
Super contente que tu sois enfin arrivée à t'en libérer. Ce lien m'a aussi bcp aidé car je retrouvé "mon" fion à 100 % et j'ai pu enfin m'en détacher en regardant la vérité en face. Effectivement, qd ces pervers sentent que l'on devient plus déterminée, qu'on est plus du tout passive ni réceptive à leur comédie et simagrées, ils n'ont plus aucune prise. J'en ai eu la preuve avec le mien. Il s'est senti démasqué et n'a plus du tout insisté. Tant qu'on leur accorde le moindre intéret ils ne lachent pas leur proie. Faut se montrer coute que coute imperméable à leur colère, leur violence et d'eux mm ils s'en vont.

Pour moi aussi, il jouait sur les absences pour voir si je revenais et les paradoxes "je te jette", je te jette pas" et me laissait tj dans le doute avec constamment des sacarsmes et moqueries.

Excellente reconstruction. Je suis heureuse que mon aide ait pu te donner un nv départ. Je fais en sorte d'aider ttes celles qui tombent dans le piège de ces malades d'autant que malheureusement le mal qu'ils provoquent est loin d'être reconnu et divulgué au grand jour.

Tu vas voir la VIE EST BELLE et LA LIBERTE aussi !!
Publi-information
Réponse
+1
moins plus
Mon conseil, oublie le, refais ta vie, si par malheure, il entreprend de comaitre des actes contraire à la justice, tu pourrais toi aussi payer cher, car si j'ai bien compris, tu es quelqu'un de sensible qui ne sais pas quoi penser ni qui croire.
Si par hasard il entreprend de commaitre ces actes, essaye peut-etre de réunir des preuves contre lui, pour peut-être même l"oublier".
Mais surtout, ne te fais pas manipuler par lui...
Je sais que sur ce point, c'est plus facil à dire que à faire.
Essayes peut-être de recontrer un homme, quelq'un avec qui tu serra heureuse..
De t'interreser à quelques chose, une passion par exemple.
Parfois c'est petites choses, change la vie et l'envie de faire des choses... que l'on regraiterai peut-être.
Voilà ce que j'en pense.
Bisous, laurine.

Réponse
+1
moins plus
Bonjour,

Voilà il est revenu hier soir, et m'a reproché de ne pas l'avoir rappellé quand il a essayé de me joindre, mais lui avant de partir m'avait dit de ne pas l'appeller car ca risquerait de me couter cher en communications.

Je voyais que le ton montait..........il m'insultait, je restais de marbre sans montrer le moindre geste d'affection quand il pleurait apres m'avoir insulté....

Sa soeur m'avait appellé car elle n'etait pas au courant qu'il etait parti , lui ne voulait pas que je lui dise.
Mais elle pleurait de ne pas avoir de nouvelles de son frere depuis 15 jours alors qu'il l'appellait une fois par semaine.
J'ai fini par lui dire que ca ne servait à rien que je lui mente car c'est moi qui passerais pour une menteuse.
Il m'a dit qu'il fallait qu'il la rappelle pour se justifier certainement en me denigrant.

A propos du tel fixe, il etait sous le lit parait il, j'ai essayé d'appeller ça ne repondait pas......a peine arrivé il me dit qu'il l'avait retrouvé et qu'il y avait encore une barre alors qu'un tele apres 3 semaines d'absence hors de son combiné se decharge completement.
Il ment, je lui ai dit ouvertement qu'il etait un menteur:
Avec rage, il a pris le collier en argent que je lui avais offert il y a 2 ans et me l' jeté dans la rue.
En hurlant il m'a lancé : "dehors".
Je l'avais demasqué, il n'avait plus de repondant.
Je lui dit: c'est terminé; il m'a repondu; c'est ton choix.......

En rentrant, il m'envoyait des sms : j'ai repondu à un seul en lui écrivant:
tu ne m'interesses plus, heureusement que les hommes ne sont pas tous comme toi.
Depuis hier soir..............silence.

SOLEILAS- 20 juil. 2010 à 13:06
Bonjour Acquamarine

SUPER !! le voilà demasqué . Il a du te trouver métamorphosée à son retour. Normalement il devrait lacher prise mnt car il n'a plus rien "ou s'accrocher" et te sent indifférente. L'indifférence, ils ne supportent pas . Reste qd mm sur tes gardes, car il risque mnt de jouer le grand jeu.. Protège toi. De mon côté, je suis devenue un peu parano mais avec ces types on le devient forcément plus ou moins.

N'hésite pas à me contacter si tu as des soucis. J'essaierai de te venir en aide du mieux que je peux.
Réponse
+0
moins plus
ce qu'il fera à elle, il te le fera un jour.... j'ai quitté MA (oui une femme) PN
Oufff

Réponse
+0
moins plus
je pense que tu as totallement raison.

Réponse
+0
moins plus
Merci à ceux qui m'ont répondu... Je dois bien admettre que j'ai l'impression de devenir folle tant les volte-face sont fréquentes. Il s'est à nouveau adouci envers son ex compagne et me dit que s'il reste tellement en contact avec elle, c'est parce qu'il veut l'aider (elle est au RMI, ne travaille pas etc.). Cette jeune femme est officiellement considérée comme borderline (je l'ai appris par la pédopsychiatre de la fille de mon compagnon) et je redoute, personnellement, d'être également borderline. C'est ce qui fait notre terible fragilité. Autant son ex que moi avons fait d'énormes conneries (instabilité au boulot, dépressions, TS etc.) et cela donne à notre PN l'occasion de se poser en redresseur de défauts. Je dois vous donner l'impression d'analyser cela très intelligemment et froidement, mais lorsque je lui fais face, il me culpabilise tellement, se présente sous un jour tellement parfait, donne tellement d'explications plausibles à ses comportements, que j'en viens à douter et de sa perversion narcissique et surtout, de ma santé mentale. Je voudrais tellement des avis extérieurs. Un exemple: il y a 3 semaines, il met ma fille aînée (24 ans), qui ne vit pas avec nous mais devait passer une nuit sous notre toit, à la porte. Motif: une dispute entre eux deux, sans gravité mais elle a eu l'audace de lui tenir tête. Je me suis sentie horriblement lâche d'être contrainte de laisser partir ma fille (menace de mon compagnon: c'est moi qui pars si elle ne part pas). Il y a huit jours, c'est moi qu'il met dehors. 48 heures après il me demande de revenir. Entretemps, j'avais décidé de partir 3 jours en France (je suis belge) en juillet, précisément pour y retrouver ma fille. Je fais part à mon compagnon de ce projet et il exprime tout de suite du mécontentement (ta fille a gagné, elle va détruire notre couple, c'est son but etc.). Je lui dis que je tiens à ces trois jours et lui demande s'il y aura des représailles de sa part si je mets mon projet à exécution. Il me répond que non. Avant hier, il apprend ma confirmation de vol par Ryanair. Il devient fou de rage, me dit de partir, ce que je refuse, jette mon sac et mes chaussures dehors puis me jette dehors en hurlant. Là, je prends ma voiture et je pars. Ma famille habite à 120km. Il me téléphone dans la minute, en me disant de rentrer. Comme je ne veux pas une fois encore débarquer chez mes parents de 75 ans à 22 heures, je rentre. Je lui dis que je ferai dignement mes valises le lendemain. Nuit horrible. Hier je me lève bien décidée à faire mes valises. En son absence, je m'active dans ce sens. Quand il rentre, il montre du mépris envers moi et là je craque, je me jette dans ses bras en pleurant. Il y aura encore de nombreuses disputes jusqu'au moment où après un échange verbal très vif, il veut à nouveau me jeter dehors, cette fois en me donnant de gros coups de pieds et en m'arrachant les cheveux. Il semble soudain réaliser ce qu'il fait (j'ai mal et je sanglote) et il me prend dans ses bras en me disant qu'il m'aime... Finalement, il me dit que je n'ai qu'à prendre mes trois jours et qu'il n'y aura pas de représailles. Tout ça pour ça... Je me relis et je réalise que tout ça ne va pas du tout. Mais c'est comme si mon intelligence, ma raison étaient totalement dominées par l'affectif. Un vide horrible s efait en moi quand je suis au bord de le quitter. Que faire?

Réponse
+0
moins plus
Bonjour Malou

Dur parcours que ces années de vie avec ce pervers. On a du te le dire maintes fois "FUIS" et je te le redis aussi. Je sais qu'il est extrèmement difficile de partir car on est à la fois aimantée par ces êtres et en mm temps notre voie intérieure nous hurle de fuir.

A mon avis, tu es devenue sa confidente pour 2 raisons :

- Ces individus ont le don de faire le vide autour d'eux car bien svt ils sont méprisants, sans respect, odieux . Tu es la seule à le regarder "respirer", l'écouter, essayer de le comprendre et tu reviens tj. Tu fais partie intégrante de sa vie et il le sait pertinement car il est conscient de son emprise sur toi.

- d'autre part, en te parlant de son ex, il te manipule encore, essayant d'exciter ta jalousie car il sait aussi que tu ne peux te passer de lui.

Arrête de rentrer dans son jeu. Arrête d'essayer de le materner, de vouloir le sauver. J'ai tt essayé pour lui. Je voulais lui donner un nv départ, lui montrer que la vie pouvait être belle. Je n'ai reçu qu'insultes, mépris, menaces, chantage et culpabilisation. Ce sont des êtres vides de tt affect et c'est pour celà qu'il t'a choisie car tu es son opposé et il cherche à te détruire pour se donner une raison de vivre .

Le seul moyen de partir 'en douceur" car il faut les ménager ces "pauvres" individus au risque d'avoir en retour des manifestations d'une extrème violence, est de jouer L'INDIFFERENCE. C'est la seule technique. Montrer que tt ce qu'il te dit te passe au dessus et que TU existes en dehors de LUI !! Quand il verra qu'il n'a plus personne à qui s'accrocher, il ira se plaindre ailleurs (triste aussi pour la prochaine).

La vie est belle, pleine de bonnes surprises aussi et il existe encore des hommes sains.

Courage ! FUIS.

Amicalement.

malou1932- 4 août 2010 à 11:35
Bonjour Soleilas,
Je suis désolée d'avoir tant tardé à répondre, mais pour des raisons que tu comprendras aisément, j'écris au départ de mon lieu de travail et évidemment, le travail doit passer avant... Je suis une nouvelle fois toute déboussolée. Il m'est difficile d'entrer dans tous les détails et donc voici en gros les raisons:
- mon psy m'a dit (ou plutôt confirmé, car je m'en doutais) que j'avais moi aussi un côté pervers. Selon lui, il s'agit d'une perversité "légère" et d'une très grande sensibilité qui toujours selon lui, devraient me permettre de mettre en valeur le potentiel que je possède mais que j'utilise mal. Il dit de mon compagnon que ce dernier est carrément un psychopathe. Influençable comme je suis, je deviens évidemment horriblement perplexe! Et si le psy se trompait? Si c'était moi la seule malade du couple? La perverse en plus !!!! Moi, je me pensais plutôt genre borderline... Le psy m'assure que non... ;
- à force de lire des articles de psychologie, j'ai pensé que mon compagnon était peut-être surtout un vrai paranoïaque, pas un pervers narcissique. Ca cadre mieux finalement avec ce que je vis avec mon compagnon (hypertrophie du moi, tyrannie domestique, soupçons permanents, confiance en personne, comportements autistiques...) , et cela expliquerait ses "bons" côtés (il adore sa fillette même s'il la traite parfois mal, il adore sa mère, il est un amant très attentif, il m'aide aux tâches ménagères, il dit parfois lui-même qu'il est fou...). Si paranoïaque il était, cela en ferait plutôt à me syeux un malade (pas un "vrai" méchant) et quitte-t-on un malade? A côté de cela, évidemment, j'ai lu que certains PN sont en plus paranoïaques...
- cerise sur la gâteau, comme je te l'ai dit, j'ai fait une rencontre et l'homme rencontré, non seulement, ne me laisse pas indéfférente mais en outre, me laisse entrevoir la possibilité de revivre bien plus proche de mes amis, de ma famille etc. Et bien je te le donne en mille, depuis que je côtoie cet homme, et alors que rien de physique n'est intervenu entre nous, mon compagnon est tout doux! C'est vraiment à croire qu'il "sent"... Je me culpabilise à mort et ne suis pas loin de laisser définitivement tomber cette ébauche de relation ... Or j'ai 50 ans et je n'aurai peut-être plus de sitôt l'occasion de connaître un homme de mon âge et bien en phase avec moi... Mais je ressens toujours des sentiments très forts pour mon "PN" (si tant est qu'il le soit...), j'ai une peur horrible de regretter car je sais que si je le quitte pour un autre ou que s'il apprend une infidélité de ma part, jamais plus rien ne sera possible avec lui... Enfin, même si je le quittais en parfaite connaissance de cause et en accord avec moi-même, j'ai très très peur de ses réactions... Voilà... Penses-tu pouvoir m'aider?
SOLEILAS- 4 août 2010 à 14:12
Bonjour Malou,

J'espère que tu recevras ma réponse. Depuis qq temps, je ne vois plus mes réponses s'afficher.

A te lire, je te donne mes impressions, ce que ton texte me fait ressentir :

- Tu es allée voir un psy (qui n'est jamais allée qd on cotoie un PN ?..) Il t'a dit que tu avais un côté pervers. Ne confond t-il pas ta sensibiilté avec le masochisme qu'il a cru peut être décelé en toi ? Bcp de personnes extérieures croient que les compagnes de PN sont maso. C'est totalement faux. Elles restent avec ces malades car elles sont devenues dépendantes affectives et n'arrivent plus à les quitter (c'est comme une drogue). Si en se raisonnant, elles y arrivent, alors s'installe la culpabilité (et là, ils st forts pour nous culpabiliser), puis la peur (avec les menaces). Tu as certainement un grand potentiel affectif qui à mon avis n'a rien à voir avec de la perversité (je suis pas psy et ce n'est que mon avis).

Tu arrives à te poser des questions sur toi. "et si c'était moi la seule malade du couple " ? Il est fort ton PN et est arrivé à te faire douter de toi (c'est tj le but d'un PN). Tu te croyais bordeline : mais avec ces malades, on le devient ainsi que parano ! Comment rester de glace face à leurs dénis, leurs menaces, leurs insultes ! Il arrive un mmt où on a marre d'encaisser et on a aussi notre mot à dire. De là, à passer pour bordeline, il y a une très grande marge !

Tu es attirée par un autre homme mais malgré cette attirance, c'est tj ton PN que tu aimes (et oui, c'est la dépendance...) C'est normal qu'il se calme ! Il a trop peur de te perdre ! la proie risque de s'échapper du prédateur ! A ta place, je n'hésiterai pas une seconde. Si cette nouvelle relation peut te faire oublier l'ancienne, vas y ! accepte d'être enfin heureuse et d'avoir à nouveau une vie normale. Surtout ne culpabilise pas ! Si ton PN est malade, ce n'est pas de ta faute, c'est qu'il a tj été ainsi et tu as fait le maximum pour lui. PENSE A TOI maintenant.

A toutes fins utiles, je t'envoie un lien qui te permettra de voir plus clair. Ton PN n'a peut être pas toutes les caractéristiques du PN type mais c'est de tte façon un psychopathe qui ne peut et ne pourra tj t'apporter que désillusions, gros problèmes et te coupera du monde en te détruisant à petit feu.

http://gulminelli.chez.com/
malou1932- 9 août 2010 à 12:06
Bonjour Soleilas,
Je t'avais adressé une longue réponse mais hélas, je pense qu'elle n'est pas "passée", j'ignore pourquoi; je t'exposais plusieurs situations vécues avec mon compagnon afin d'avoir ton avis sur l'origine de son comportement. Je n'ai pas le temps de te réexpliquer le tout maintenant, mais je me sens très mal. Soyons clairs: ou mon compagnon est en effet un épouvantable manipulateur, dont les ficelles et les méthodes sont encore plus retorses et complexes que je pouvais les imaginer, où il est vraiment un type "bien" et c'est moi qui suis tellement perverse que je ne m'en rends même plus compte... Je vais te donner un exemple. Comme tu le sais, des amis m'ont poussée à rencontrer un autre homme. J'ai accepté sans y croire et puis il se fait que cet homme ne me laisse pas totalement indifférente. Je lui ai plu aussi et bien qu'au courant de ma situation, il a envie de faire plus ample connaissance; je l'ai donc déjà vu deux fois pour déjeuner. Or, la semaine passée, mon compagnon m'a dit un soir quand je rentrais du travail qu'il est allé manger au Mac Do avec sa fillette et avec Audrey, la maman d'un copain de cette dernière (je précise que la maman en question est âgée de 25 ans et mon compagnon de 50, et que je lui avais déjà dit à plusieurs reprises que je n'appréciais pas qu'il aie trop de contacts avec elle - notamment, il la ramène souvent chez elle après l'école). Il est allé chercher Audrey et son fils à leur domicile, ils ont mangé tous les 4 au Mac Do, puis ont fait des achats ensemble et enfin, il les a ramenés au domicile d'Audrey et il y a encore pris un café. Je lui ai fait une très grosse crise de jalousie (c'est là évidemment que je me pose des question sur moi même: je suis jalouse et je le dis, alors qu'il a quand même eu la sincérité de me dire qu'il avait déjeuné avec cette femme, tandis que moi, j'avais mangé en cachette deux jours plus tôt avec un autre homme...). Face à ma crise de jalousie, mon compagnon se défend en invoquant un verre que j'ai partagé voici 3 ans avec un ami et alors que nous ne vivions pas ensemble (il vivait avec la mère de sa fille et moi je l'attendais, seule....) et il me menace de rupture (si tu n'as pas confiance en moi, rien ne sera possible, il vaut mieux que nous rompions). C'est vrai que je n'ai pas confiance en lui car il a trompé son ex femme 4 ans avec moi et je SAIS les mensonges et les stratagèmes dont il est capable. Il me dit notamment: "crois tu que si je te trompas avec Audrey, je te raconterais que je suis allé au Mac Do"? J'ai envie de répondre "et pourquoi pas?" En effet, 1) au début de notre propre liaison, il parlait de moi à sa femme, me présentant comme son amie et conseillère juridique (je suis juriste) 2) il était avec sa fille au Mac Do et savait bien qu'elle allait me raconter l'épisode 3) il me paraît bien capable d'en dire "un peu" pour que précisément je ne le soupçonne pas de plus. Ce que je sais en tous cas, c'est qu'étant jalouse des contacts qu'il entretenait pendant l'année scolaire avec cette Audrey, je lui avais fait part de cette jalousie en lui demandant de limiter au maximum les contacts avec Audrey . Il m'avait dit qu'il tiendrait compte de ma demande. Dès lors, je ne comprends pas très bien la désinvolture avec laquelle il a "traité" ma jalousie, mais d'aucun diront que la jalouse obsessionnelle, c'est moi... J'espère que tu me comprends. Il a été adorable tout le WE, me disant qu'en effet il avait eu tort, qu'il n'avait aucune envie de déconner, que je suis la femme de sa vie... Je suis horriblement perplexe, amoureuse et évidemment prête à laisser tomber ma tentative de connaître un autre homme (je te précise que mon compagnon n'est absolument pas au courant de cette situation). Voilà... Qu'en penses tu?
DCI 46762Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscription ModérateurStatut 5 mars 2015Dernière intervention - 9 août 2010 à 14:08
Bonjour,

Le forum est avant tout un lieu d'aide et d'assistance pour le plus grand nombre.

Ce n'est pas le lieu adéquat pour raconter sa vie dans les moindres détails.

S'agissant de confidences et d'un simple dialogue limitée au cas d'une seule personne, je vous suggère de communiquer en dehors du forum, par MSN ou par messages privés sur CCM (pour cela il faut vous inscrire et être membre. C'est gratuit et totalement libre)
malou1932- 10 août 2010 à 09:21
Bonjour,
Je me permets de "copier-coller" ici les explications qui sont fournies sur le fonctionnement du forum:

Le forum d'assistance de CommentÇaMarche fonctionne sur la base de l'entraide, ainsi nous vous remercions par avance de donner tous les détails permettant de résoudre au mieux votre problème et, si possible, de donner de temps en temps une synthèse des actions réalisées et des pistes vous ayant permis d'avancer dans votre démarche.

Il est exact que je fournis beaucoup de détails sur ma situation mais c'est précisément parce qu'elle me plnge dans la plus grande perplexité. Je pense que je m'abstiendrai désormais.
Réponse
+0
moins plus
Bonjour Malou,

Merci pour ton message. Quand tu écris "l'entendre fomenter ces horreurs me fait du bien m'ouvre les yeux sur qui il est", ca rejoint le mm parcours que j'ai eu avec le PN que j'ai connu.

J'avais réussi à le quitter suite à un début de dépression qui m'avait menée chez un psychiatre auquel j'avais tt raconté. Ce psy m'avait dit "vous avez affaire à un pervers narcissique manipulateur bordeline". Mais en mon fort intérieur, je n'acceptais pas celà. Dans mon amour pour lui, je m'étais mis en tête de le sauver, de lui monter qu'avec de l'écoute, de l'attention, je pouvais le sortir de ses sautes d'humeur, de ces insultes envers moi et de sa haine envers le monde entier. Grand leurre ! mais avec mon entêtement idéaliste, je suis retournée 2 ans et demi après quand il est revenu se confier à moi parce qu'il était malheureux. Je lui ai tt pardonné, secouru, aidé, écouté et à chaque fois, ça n'allait jamais, Il continuait à me crier dessus, à m'insulter, me rabaisser. Et c'est alors que j'ai du me rendre à l'évidence que j'étais en train de perdre ma vie à vouloir le sauver. Autant réveiller un mort. J'ai éprouvé de la compassion pour lui car je me suis demandé comment on pouvait en arriver là, à un tel stade de mépris, de haine et je me suis dit aussi qu'il avait du bcp souffrir pour devenir ce qu'il était. Mais ce retour a été à la fois bénéfique car je n'ai plus éprouvé d'amour irraisonné envers lui mais je me suis demandé comment j'avais pu en tomber autant amoureuse. Je n'ai pas compris comment un être aussi abject avait pu autant m'envoutée. Il n'avait rien qui puisse m'attirer pourtant autant physiquement que moralement et psychologiquement. Ce qui a été dur, c'est de ranger tous mes idéaux de beauté, de pureté, d'altruisme (envers lui) et de voir enfin la réalité en face.

Depuis, je me recontruis doucement. J'apprécie tous les bons moments de la vie, aussi simples soient -ils et bien qu'il occupe encore les trois quarts de mes pensées, je ressens un soulagement un peu plus chaque jour de m'en être libérée au lieu du manque qu'il avait si bien su créer en moi pdt 3 ans.

La liberté dans ces cas là se gagne difficilement mais après on évolue, on grandit. La souffrance a peut être ce côté positif.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour Soleilas,
Merci pour ces réponses, qui m'aident à y voir plus clair... Hier, il a encore pris des contacts avec toute la famille de son ex, toujours pour y mettre la zizanie... Il commence à parler d'elle avec haine et malgré ma jalousie, cela ne me rassure pas du tout. En effet, il est très gentil avec moi, mais je me dis que c'est parce qu'il est en train de rompre les dernières amarres avec elle; quand il ne restera que moi... que va-t-il m'arriver? Hier encore, j'étais assise dans le sofa et j'ai eu droit à une remarque désobligeante parce que ma robe était un tout petit peu remontée. Il n'y a vait que moi, lui et sa mère de + de 70 ans dans la pièce, où était le problème? Je suis atterrée car j'ai quitté un mari correct et 4 enfants pour lui et je réalise qu'il m'attire vers le fond... Il travaille très peu et s'occupe de projets soi-disant grandioses, qui devraient paraît-il le rendre millionnaire, mais en attendant, tout "foire". Et moi, je me tape 200 km par jour A/R pour mon travail, j'ai peur de ne pas savoir subvenir à nos besoins. Ah oui, je précise qu'en un an il a dépensé environ 20.000 € pour son ex, qui à 27 ans, ne travaille pas... Enumérer tout cela ne sert à rien, je le sais. Ce que je voudrais savoir, c'est où aller chercher la force de le quitter? Je n'ai plus aucune confiance en moi et je suis littéralement dévastée par l'angoisse. Mes proches commencent à se lasser car ils ne comprennent pas mon entêtement à rester avec lui. Comme tu le dis, se partagent en moi la pitié, l'envie de l'aider, l'attirance physique mais aussi le dégoût et petit à petit une forme de haine. C'est vraiment très très destructeur; Comment as-tu fait pour partir? Je crains maintenant ses représailles...

Réponse
+0
moins plus
Bonsoir,

Moi j'ai connu un homme comme le votre il y a 3 ans.

Il a fait le vide autour de moi me coupant de mes amies, de ma famille les denigrant a tout bout de champ.
Il cherche querelle pour une broutille et fait monter la mayonnaise pour declancher un conflit.
Avant, j'avais peur de lui , j'ai perdu 10 kg car j'etais accro de lui et dependante.
Petit a petit, j'ai vu son vrai visage car j'allais quitter mon mari pour lui.
Il est psychopathe, a le verbe d'insultes un peu trop facile quand la situation ne lui convient pas.
Il menace de me pourrir aupres de mes amies si je ne cede pas à ce qu'il veut.
Un jour, il est allé telephoner à ma famille en m'insultant et en disant que j'etais sa maitresse .
A present je tourne tjrs à la derision ce qu'il dit et ne le prend pas au serieux.Au telephone, il hurlait quand je le contredisais, et si je sortais ou revenais d'une reunion, il me faisait une scene épouvantable en me crachant au visage.
Le lendemain, au lieu des excuses, il me disait: tu vois ce que tu m'as fait ou dit, c'est vrai je n'aurais pas du dire ou faire ça , mais tu m'as poussé à bout.
Doucement; il a reussi à m'eloigner de lui , je recommence à voir mes amies avec mon mari.
Je lui ai dit que je voulais une vie sociale ; lui est coupé du monde car il divorce et ses enfants ne veulent plus le voir............
iI l y a un mois, il m'a crié: reste avec ton mari, et ta vie sociale.
Alors qu'il pretendait m'aimer et ne pouvoir se passer de moi, il est parti pour 3 semaines au Mexique.
Je recois parfois qq messages.Lui dit qu'il m'en envoie tous les jours alors que je lui dis que je ne les recois pas.J'en arrive à mentir comme lui pour m'en sortir.
Il revient le 19 juillet.
Il m'a dit que je lui manquais alors qu'il ne dit rien de ce qu'il fait.......
A present je suis etonnee de voir que je m'en fiche.......
j'apprehende son retour.......il me fait des cadeaux somptueux pour me posseder et m'acheter.
Je ne veux plus rien de tout cela que la tranquillité enfin retrouvée avec mon mari que j'avais delaissé pour cet homme.
Il parlait mal de "sa petasse" comme il disait en parlant de sa femme avec qui il est en train de divorcer.
Ce qui m'etonne, c'est que sa femme l'a fait enfermer une fois dans un centre psy.Il lui en veut terriblement.
moi je n'en peux plus et j'ai decidé de mettre un mur entre nous pour le pousser à partir.........
Courage..

SOLEILAS- 11 juil. 2010 à 09:34
Bonjour Acquamarine

C'est fou ce que ces pervers se ressemblent ! a croire qu'ils sont ts nés dans le même moule malgré leurs différentes vies, origines et ages.

Ton histoire ressemble bcp à la mienne. J'ai mis du temps aussi à vouloir voir la réalité en face malgré tous les signes qui trahissaient sa pathologie et je lui trouvais tj des excuses car je le savais malheureux et rejeté de la société. Mais ce rejet, c'est lui qui l'avait provoqué de part son caractère impossible et ses réactions de psychopathe.

Doucement je me reconstruis aussi et j'ai gommé toute la culpabilité dont il ne cessait de me faire supporter. Je sais que c'est lui le fou, le malade et qu'il ne s'en sortira jamais (c bien triste quand même) mais je me rends compte aussi que depuis, la vie est belle car je suis enfin libre malgré son ombre qui plane encore au dessus de moi avec toutes les menaces qu'il m'a faites.

Ton PN va revenir. Ne cède pas ! sois forte car ils sont doués les bougres pour nous manipuler et nous faire craquer mais si comme moi, ton amour s'est doucement érodé tu résisteras plus à toutes ces tentatives de séduction. Il sera dans une rage folle et va sortir toute sa panoplie d'insultes, menaces, de culpabilisation, etc... Note tous ses messages, enregistre si tu peux ces communications téléphoniques car s'il venait à passer à l'acte tu aurais ainsi des preuves. Il y a mnt une loi sur la violence psychologique. Il risque 3 ans de prison et 75 000 euros d'amende.

SOIS FORTE ! je sens que tu es sur la voie de la guérison !

Amicalement.
Réponse
+0
moins plus
Bonjour Soleilas,

Depuis qu'il est parti le 26 juin, car c'est ma faute s'il est parti car j'ai eu le malheur d'accepter d'aller à 2 mariages , il s'est retouvé seul et s'est rendu dans une agence de voyages pour 3 semaines au mexique.

Il me dit qu'il m'appelle tous les jours alors que je recois 1 message tous les 2 jours.
Il voulait entendre ma voix et me demande toujours de lui dire que je l'aime.
J'ai eu le malheur de ne pas reconnaitre sa voix sur le portable , il m'a ruminé ça tout le long de la conversation.

Son dernier appel date de mercredi; j'ai eu un appel anonyme vendredi a 14h.
Depuis plus rien.
Je sais qu'il joue a ce que j'ai le manque de lui et que je tombe dans ses bras comme une poire mure, je ne suis pas dupe, il m'a appris bien des tournures qu'avant je ne connaissais pas.
L'eleve a depassé le maitre pour dejouer ses plans.
Combien de scenes ai je du subir , insultes, humiliations etc.....devant le monde sans retenue.
et moi tjrs essayant de le calmer, de le raisonner plus lui montait sur ses grands chevaux.
Il aime la grande vie, la luxure, l'argent..........il n'est pas riche.
Il pleure souvent car il voudrait que j'aille vivre avec lui.
Je n'arrive plus à lui faire confiance et pourtant il me manque .......
Quand il est pres je voudrais qu'il soit loin, et quand il est loin je voudrais qu'il soit pres.
C'est un manipulateur qui sait se faire aimer et ensuite entre dans des crises effroyables dans lesquelles il casse tout ce qui est a sa portee.
On voudrait guerir de ces gens là mais pourquoi n'y arrive t on pas?

Merci de m'avoir lue!

SOLEILAS- 11 juil. 2010 à 19:54
Bonjour Aquamarine

Je sens que tu es parfaitement lucide de la pathologie et des évènement et que tu es mnt assez forte pour déjouer ses pièges mais je sens aussi que tu l'aimes encore. Je le sais, je suis passée par là aussi. Ces vampires arrivent à posséder toute ton âme . C'est comme si on savait que se jeter dans le vide est mortel et pourtant le vide nous attire irrésistiblement. Résiste ! Sauver tu n'y arrivera pas. J'ai essayé aussi . Ces types ne pensent pas comme nous, n'ont pas du tout le mm type de cheminement de pensée ni de logique et ignorent la morale ainsi que le bien et le mal. Ils n'aiment pas. Ils veulent posséder pour combler leur vide intérieur. Sois courageuse. Je pense à toi.
Réponse
+0
moins plus
Merci bcp ....je te tiendrai au courant......Bonne nuit.

SOLEILAS- 12 juil. 2010 à 10:00
Bj Acquamarine,

Je t'envoie un lien très explicite Il a cerné ces phénomènes de A et Z et est d'excellent conseil.

http://www.manipulationperverse.fr/

A bientôt
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Aujourd'hui à 15 h il a essayé de me joindre sur mon portable, apres 2 sonneries j' l'ai mis sur repondeur.
Il est 17h 41, je n'ai tjrs pas ouvert mon portable...........je pense etre sur la bonne voie..
Ouf..........

SOLEILAS- 12 juil. 2010 à 17:58
Continue à l'ignorer. Tu es sur la bonne voie mais reste vigilante ....A son retour, il risque à nv de se manifester, t'appeler, essayer par tous les moyens de te joindre ou te retrouver. Si la rencontre est inévitable, reste de glace, indifférente, très brève dans tes paroles et ferme à la fois. Il verra qu'il se heurte à qq qui lui tient tête sans crier, sans réagir et celà lui sera très dur à admettre. Il risque de se montrer agressif dans ses propos en te culpabilisant et te dénigrant. Qd "mon " fion a agit ainsi, je lui ai répondu "c ton avis, pas le mien; Chacun a son libre arbitre et sa propre vision des choses et des évènements". Dès que tu n'entres plus ds leur polémique, il perdent la face. TIENS BON !!
acquamarine- 13 juil. 2010 à 19:54
bonsoir soleilas,

Ce matin en ouvrant mon portable , j'avais 12 appels en absence et un message sur repondeur que je n'ai pas fini d'entendre et effacé..
Aujourd'hui, rien!!!!!!!!aurait il compris?
SOLEILAS- 13 juil. 2010 à 20:03
Bonsoir Acquamarine,

Il doit commencer à se poser grave des questions.. Aurj rien c peut être bon signe mais il se peut qu'il te fasse aussi poiroter. Ces types adorent les paradoxes. Hier trop d'un coup et puis aujrd plus rien. Reste sur tes gardes car il risque d'essayer une autre stratégie.
acquamarine- 13 juil. 2010 à 20:07
Dans le message ,il etait froid, ne comprenant pas pourquoi j'avais coupé en plein appel en essayant de me joindre.
J'aimerais tant qu'il trouve qq au mexique et me laisse en paix!
SOLEILAS- 13 juil. 2010 à 20:11
Comme je te comprends ! mais sa vie est ici et il ne peut pas se poser là bas "du jour au lendemain". En tt cas, tien bon. Ces types ne peuvent pas vivre sans proie. D'ici qq temps il en aura à nv une autre (la pauvre....)
Réponse
+0
moins plus
Encore une petite question;
ces gens là dorment ils la nuit?
Lui dort par bribes.

Merci!

SOLEILAS- 13 juil. 2010 à 20:21
Faut pas généraliser, je pense mais ce st des types perturbés donc qui ne peuvent pas avoir un sommeil régulier, profond et réparateur. Le mien prenait des somnifères et buvait.. sans celà il dormait très mal.
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Il n'appelle plus........

J'ai peur à son retour...........

SOLEILAS- 15 juil. 2010 à 08:38
Bonjour Acquamarine

C'est normal d'avoir peur. On a tj l'impression d'avoir une épée de Damocles au dessus de la tête mm dans leurs silences. Il va surement se manifester à son retour. Essaye coute que coute de te maitriser, de rester froide, et surtout ne te laisse pas apitoyer par ses simagrées pour te récupérer. Il peut mm jouer le chantage au suicide.. que tu es la femme de sa vie, etc...
acquamarine- 16 juil. 2010 à 16:49
En te relisant ,il a déjà joué le chantage au suicide et a tenté 2 fois de se suicider en se mettant un costume.Il a meme poussé le vice à m'envoyer des fax comme s'il etait mort revetu de son costume.
Ca a marché un temps mais ça ne prend plus et a changé de stratageme.Quand il hurle au telephone je raccroche au nez et il desteste ça!
Mais comment ai je pu rester avec ça?
SOLEILAS- 16 juil. 2010 à 17:04
Et oui, c'est la question qu'on se pose toutes quand on a enfin laché prise. C'est aussi une nouvelle naissance, un nouveau départ. Une partie de nous est morte et on évolue vers un mieux physiquement et psychologiquement. La souffrance est parfois nécessaire pour se transformer positivement.
Réponse
+0
moins plus
Bonjour soleilas,

Je me souviens qu'avant de partir pour le Mexique, qq jours avant, il etait calme bien trop calme........

Aurait il repéré une nouvelle proie? aurait il des contacts avec qq d'autre?

Je m'interroge car partir seul pendant 3 semaines dans un pays lointain dont on ignore la langue, c'est surprenant.
Mais etant donné que ce sont des etre "hors normes" tout est possible, car ils sont anti-social;
Ils ne savent pas ou ils en sont.
Mais ce sont des etres qui osent, n'ont peur de rien; si, d'une chose: de rester seul car personne ne les ecoutera;

C'est fou comme je l'oublie..........je n'ai plus cette dependance meme si je me souviens des bons moments.

acquamarine- 16 juil. 2010 à 13:02
Grace à ton temoignage qui m'a fait voir clair dans son jeu;

Avant j'etais dans le brouillard comme une droguée qui etait constamment en manque........
SOLEILAS- 16 juil. 2010 à 14:13
J'ai connu celà aussi cette dépendance, une vraie drogue, à guetter le portable à longueur de journée, à ouvrir sans cesse ma boite aux lettres, à sursauter dès que le téléphone sonnait. J'avais envie d'avoir de ses nouvelles, d'être avec lui , d'entendre sa voix et qd j'étais en sa présence, ma voix intérieure me disait "mais que fais tu avec ce type ? c'est un danger, tu t'enfonces , fuis ! "et dès que je le quittais, j'étais à nv en manque. Un peu comme si la personne que je voyais était totalement à l'opposé de celle que j'espérais. Mnt, avec le recul, j'entends ttes les phrases qu'il a prononcées qui laissaient sans aucun doute la preuve que j'avais affaire à un malade Ses dénis, je n'en fais plus aucune culpabilité. Toutes ses simagrées pour m'appitoyer me font rire mnt alors qu'avant j'avais une forte envie de le protéger et de m'effacer pour ne vivre que pour lui et par lui. Prq il y avait-il cette force qui me poussait tj à le revoir, à l'entendre ? Je n'en sais rien. J'avais l'impression d'avoir été envoutée. Il y a du avoir un manque dans mon enfance, que j'ai cherché à combler. J'ai fait une grande recherche sur moi même car les psy ne sont pas tj très compétentsJe me suis aidée par les recherches psy faites sur le net, dont le lien que je t'ai envoyé fait partie et j'ai appris à me connaitre, me découvrir aussi. Mnt, j'apprécie différemment la vie mais je reste plus lucide aussi, moins confiante envers les inconnus car les traces qu'il m'a laissées sont indélébiles. J'a repris confiance en moi aussi me considérant ni plus idiote ni plus intelligente qu'une autre.

Je suis vraiment contente d'avoir pu t'aider à ouvrir les yeux, que tu sois guérie et de savoir que qq part, une femme va à nv revivre normalement.
acquamarine- 16 juil. 2010 à 14:56
Merci soleilas;

Ton cas est le mien et je me reconnais totalement dans ton recit.

A present je ne suis plus seule, mais je suis certaine desormais de n'etre pas "la malade".

Bien des personnes mettent ce qu'elles endurent sous silence, c'est dommage, car il faut qu'elles sachent qu'elles peuvent s'en sortir.........

Et le proverbe est plus vrai que jamais: mieux vaut etre seul que mal accompagné.............

A toi MALOU de nous rejoindre sur le chemin de la longue reconstruction, pour la marche de la liberté retrouvée.
acquamarine- 16 juil. 2010 à 14:59
ATTENTION!!!!!!!on idealise ces relations car nous manquons d'amour ou cela remonte au vecu de notre enfance........

Mais l'Amour est une liberté non une prison..............
SOLEILAS- 16 juil. 2010 à 15:19
Je te reçois 5/5. Suis tt à fait de ton avis en ce qui concerne ce manque d'amour remontant à l'enfance mais nous à l'inverse de ces malades, on cherche à aider , à materner et non à détruire. On a des bouquets d'Amour à offrir. Je pense que lorsqu'on en prend conscience on en sort que grandie et avec un coeur encore plus grand pour ceux qui le méritent.

C'est vrai que cet Amour qu'on éprouvait pour ces malades n'est peut être pas du véritable Amour car l'Amour rend libre, heureux, donne des ailes et toutes celles qui ont connu ces pervers n'ont jamais ressenti celà. A l'inverse, elles se sont senties prisonnières à la fois d'eux et d'elles mm.

J'espère aussi que nos échanges pourront aider Malou vers le chemin de la liberté.
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
Moi je te conseil d'aller voir la police si il va beaucoup trop loin ton compagne doit avoir un probléme...et quitte le pas avant que ne soit pas aller voir la police car il te fera surment la meme chose qui fait a son Ex.

Ce document intitulé « les confidences d'un pervers narcissique » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.